AirBaltic convertit 7 Bombardier CS300

air-journal_airBaltic_CS300

La compagnie aérienne airBaltic a convertit en commandes fermes sept options sur des Bombardier CS300, portent le total à vingt exemplaires.

La compagnie nationale de Lettonie, qui sera la première au monde à prendre livraison et à lancer l’exploitation commerciale du CS300 au second semestre 2016, a converti ses sept options restantes en commandes d’avions fermes. L’avionneur canadien précise dans son communiqué du 12 avril 2016 que la transaction, estimée à 506 millions US$ au prix catalogue, porte à 20 le nombre de commandes fermes pour le plus gros appareil de la famille CSeries passées par airBaltic, et fait suite à la conversion de trois options annoncée en février 2014. La commande ferme initiale de dix CS300 (avec option sur dix autres avions) avait été conclue le 20 décembre 2012. La compagnie basée à l’aéroport de Riga opère déjà 12 Dash-8 Q400, mais aussi douze Boeing 737-300 et 737-500 ; sa flotte sera à terme entièrement d’origine canadienne.

« La modernisation de notre flotte se poursuit. Nous sommes fiers d’augmenter notre flotte de CS300, en la faisant passer à 20 biréacteurs de ligne à la fine pointe de la technologie afin de soutenir notre plan d’affaires ‘Horizon 2021’. Cela améliorera substantiellement la connectivité entre la région balte et l’Europe de l’Ouest et les marchés de l’Est – ce qui contribuera à stimuler les économies de la Lettonie, de l’Estonie et de la Lituanie et à créer de l’emploi », a déclaré Martin Gauss, président-directeur général d’airBaltic. Pour Fred Cromer, président de Bombardier Avions Commerciaux, le contrat « témoigne de façon éloquente de la collaboration croissante entre nos deux sociétés et nous félicitons airBaltic de ses succès. Elle a été saluée, plus tôt cette année, comme étant la société aérienne la plus ponctuelle au monde, en plus d’être l’une des plus novatrices ». Il ajoute que la production du premier CS300 d’airBaltic « est bien avancée et nous attendons avec impatience son premier vol commercial ». Le petit-frère CS100 entrera en service chez Swiss.

En ciblant le segment de marché des avions de 100 à 150 places, Bombardier a conçu les CSeries pour qu’ils procurent « un avantage économique inégalé aux exploitants et ouvrent de nouvelles possibilités aux opérations par avion monocouloir ». Grâce à des matériaux évolués, des technologies de pointe et une aérodynamique de dernière génération, combinés au moteur avant-gardiste PurePower PW1500G de Pratt & Whitney, les CSeries « offrent un avantage de coûts unitaires de plus de 10 pour cent sur les avions remotorisés de taille similaire ». L’empreinte sonore de cet avion et sa capacité exceptionnelle sur courte piste en fait l’avion idéal pour divers types d’opérations. L’autonomie maximale de l’avion CSeries a été confirmée comme étant de 3300 NM (6 112 km), soit quelque 350 NM (648 km) de plus que l’objectif initial. Les avions CS100 et CS300 ont en commun plus de 95 pour cent de leurs pièces, ainsi que la même certification de type.

Bombardier a enregistré des commandes et engagements pour 678 CSeries, dont 250 commandes fermes.

http://www.air-journal.fr/2016-04-12-airbaltic-convertit-7-bombardier-cs300-5161325.html

Commentaire(s)

  1. toutes les bonnes nouvelles qui touche au Cseries sont de excellentes nouvelles.
    Pour le meilleur avion de ligne du monde !!!

  2. Pour sûr!!
    Publié le 12 avril 2016

    « Toutes les bonnes nouvelles touchant le CSeries sont d’excellentes nouvelles »…pour sûr, le seul problème est qu’elles sont extrêmement peu nombreuses…d’où le coté d’autant plus « excellent » des raretés!!!

  3. Clo2B
    Publié le 12 avril 2016

    En tout cas, ça peut être considéré comme une bonne nouvelle, dans la mesure ou les deux  » poids lourds  » laissent encore la possibilité à des plus petits constructeurs d’exister….
    Espérons que l’avenir le confirmera, surtout pour cet avion qui est effectivement le meilleur, mais seulement dans sa catégorie pour l’instant…

  4. le gros espoir à venir... - 12 avril 2016 à 19 h 01 min
    le gros espoir à venir...
    Publié le 12 avril 2016

    chez Bombardier après la déception de United est du coté de Delta…qui dit avoir besoin de 100 appareils catégorie 100/130 places…et dont le PDG ne tarit pas d’éloge sur cette machine..maintenant ils ont un appel d’offre ouvert et si jamais Boeing fait des efforts financiers similaires à ceux faits pour la commande United , il faut s’attendre à tout.( de l’aveu de la direction de Boeing même à ses salariés, ils ont du descendre à 22 millions de $ l’unité pour placer leurs 737-700..pour un appareil vendu autour de 80millions de $ pièce normalement…)

  5. Le nouvel actionnaire d’AirBaltic dans les Panama papers !

    —-
    Re:Baltica reported that the services of Mossack Fonseca were been actively used by the new investor in Latvia’s airBaltic carrier, Ralf Dieter Montag-Girmes.

    In 2013, Montag-Girmes had three offshore companies – ARQ Aviation Limited, ARQ Investment Limited and ARQ Real Estate Holdings Limited. The companies had been established in 2008. In 2013 Montag-Girmes showed interest in closing down the companies.

    The documents reveal his activities in the Russian market, including in real estate.
    —-
    source : BalticTimes.

  6. Victorine
    Publié le 12 avril 2016

    Peut etre qu’en 2017 on verra une commande de CSeries par HOP!!!

  7. bonne nouvelle certes… mais bon avec une commande d’Air Baltic, on est loin de la confiance et de l’aura qu’aurait eu une commande de United….

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter