Deux Airbus A380 de plus pour Emirates Airlines

air-journal_emirates A380 hotesses

La compagnie aérienne Emirates Airlines a confirmé être l’acheteur des deux A380 annoncés par Airbus fin mars, ce qui porte le total de ses commandes de superjumbos à 142 appareils. Ils seront configurés en deux classes pour 615 passagers.

Selon le communiqué du 13 avril 2016 de la compagnie basée à l’aéroport de Dubaï, les deux A380 viendront rejoindre sa flotte au quatrième semestre de l’année prochaine. Cette commande « vient enrichir le carnet de commande » d’Emirates Airlines qui détient déjà la plus grande flotte d’A380 avec 75 avions en service et 65 autres en cours de fabrication, soit un total de 142 appareils. Les deux nouveaux avions seront équipés de moteurs Rolls Royce Trent 900. Selon Airbus, les commandes d’A380 passées par Emirates « génèrent 41.000 emplois directs et indirects » dont plus de 14.000 sur le territoire français (le même nombre en Allemagne, près de 7000 au Royaume-Unis et 5000 en Espagne). Ces emplois, très qualifiés, « apportent une forte valeur ajoutée et induisent des effets multiplicateurs significatifs en France et dans l’ensemble des pays où Airbus est implanté », poursuit la compagnie des Emirats Arabes Unis.

air-journal_Emirates A380 biclasse EconomyLes deux nouveaux A380 seront aménagés pour accueillir 58 passagers en classe Affaires et 557 en Economie, soit 615 sièges. Ils incluront « les services d’exception proposés par Emirates à l’image de son emblématique bar-lounge dans lequel les passagers de la Classe Affaires peuvent partager un moment convivial  à 12.000 mètres d’altitude », de son service de divertissements régulièrement primé incluant plus de 2 500 chaînes, ou d’une connexion wifi gratuite. Prague, Taipei et Vienne vont bientôt s’ajouter aux destinations desservies par Emirates en A380, pour former un réseau de 42 destinations à travers le monde

D’ici à la fin 2017, 30 avions d’ancienne génération seront retirés de la flotte d’Emirates Airlines ; conformément à son objectif de croissance, ils seront remplacés par 24 nouveaux Boeing 777-300ER et 33 nouveaux A380 (y compris donc les deux commandés cette semaine). Ce renouvellement de la flotte « répond à notre objectif de modernité pour offrir à nos clients la meilleure expérience possible », a déclaré Sir Tim Clark, Président de la compagnie. Avant d’ajouter : « l’A380 constitue un grand succès pour Emirates. C’est une aubaine pour notre quête de nouveaux créneaux dans les aéroports et nous recevons de nombreux retours positifs de nos clients. Alors que la demande de clients pour voyager à bord d’A380 est en hausse, nous avons étendu notre réseau de destinations et permis à toujours plus de nouveaux passagers d’expérimenter un vol à bord d’un A380 ».

Présente en France depuis 1992, Emirates Airlines opère trois vols quotidiens (deux le mardi) en A380 vers Paris-CDG, tandis que la rotation quotidienne vers Nice et les cinq vols par semaine vers Lyon sont opérés en 777-300ER. Emirates SkyCargo prend également une part active dans le cadre des exportations françaises vers le Moyen-Orient, l’Afrique, l’Asie et l’Australie-Nouvelle-Zélande.

http://www.air-journal.fr/2016-04-14-deux-airbus-a380-de-plus-pour-emirates-airlines-2-5161425.html

Commentaire(s)

  1. Ce sont les 2 destinés au préalable à Air Austral.

    • PIPOU
      Publié le 14 avril 2016

      Non ce sont les 2 exemplaires commandés par SKYMARK
      L’un des deux avait d’ailleurs effectué sont vol inaugural, il est donc déjà équipé de ses réacteurs

  2. webby
    Publié le 14 avril 2016

    Sans emirates L’A380 serait le roi du hangar pas du ciel… Un avion nullement intéressant et non rentable

  3. Hclaudepie
    Publié le 14 avril 2016

    Certains ce plaignent et pleurent : maintenance difficile, taux de disponibilité de l’A380, difficultés de remplissage et j’en passe…
    Certains se félicitent de cet avion, en recommandent ou même arrivent à des taux de disponibilité particuliérmeent élevés (cf article hier sur Etihad et la dispo de l’A380)…
    Cherchez où est l’erreur !

    • PIPOU
      Publié le 14 avril 2016

      Et oui!!!
      Et si une compagnie qui en possède déjà 75 exemplaires en service en redemande, c’est peut être qu’il est peut être au moins un petit peu intéressant non???

    • le chavenois
      Publié le 14 avril 2016

      Il y a ceux qui peuvent trouver un financement ( c’est à dire bénéficier de garanties, de cautions, …) pour acheter l’A380 et en sont très contents, et il y a les autres…..
      .
      Pour le reste, ce ne sont que de simples billevesées…

    • Vous devriez vérifiez vos source et vous focaliser sur le marketing au lieu d’écrire des bêtises.
      Taux de disponibilite proche de 100% chez Etihad… pourquoi: parce que ils savent mettre les moyens pour gèrer un appareil. De plus les autres compagnies en sont pleinement satisfaites.
      Difficulte de remplissage???? On croit rever ….. il arrive tellement peu a se remplir que les compagnies continent a en acheter….

      L’erreur vient des anti af, anti 380, etc… qui ne comprennent rien a rien mais veulent déballer leurs « science »

  4. Observateur
    Publié le 14 avril 2016

    En toute objectivité, les compagnies du Gulf sisters ont su profiter de deux atouts, une capacité financière et une position géographique à envier n’importe quelle compagnie major. Si on ajoute à l’Inde, pays où une très forte diaspora réside en Angleterre, le Pakistan, et le Sri-Lanka, sans oublier les résidents aux USA. De surcroît, leur position à cheval entre l’Asie et l’Europe leur procure un avantage indéniable, le choix de l’A380 et du triple 7 paraissent plus qu’évident. TK profite également de cette position géographique mais sans force de frappe financière.

  5. Disons que l’A380 convient a certaines compagnies et moins a d’autres….

    Emirates en fait son fleuron et lui est indispensable car elel a fait de Dubai son hub pour relier le monde vis le Moyen Orient… elel a donc besoin de cet avion.

    C’est le cas egalement pour Etihad et Qatar dans une moindre mesure car il doit aussi avoir un effet de rivaliser avec Emirates….

    Certaiens autres compagnies comme British Airways, Lufthansa, Singapore et Qantas profitent de l’A380 pour quelques lignes bien precises et arrivent à l’utiliser avec succes…

    Pour d’autres comme Air France, c’est plus difficile de trouver une ligne permettant de maximiser son utilisation pendant les 12 mois de l’année (à part New york). Du coup, Air France se cherche un peu…. Est ce que cet avion etait indispensable pour Air France? A mon sens, pas vraiment…

    Et enfin pour d’autres, l’achat d’A380 etait avant tout une question de prestige et ne se justifiait guere economiquement… Du genre Malaysian, Asiana, Thai….

    Bref, c’est un bel avion, qui peut etre une machine a cash s’il est bien exploité mais cela ne se justifie pas pour toutes les compagnies….

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum