Grève à Air Caraïbes : pas d’impact sur les vols aujourd’hui

air-journal_Air_Caraibes_A350_1000

La compagnie aérienne Air Caraïbes a affrété des avions et confirmé que tous les vols transatlantiques sont maintenus aux horaires prévus, au premier des sept jours de grève annoncés par une intersyndicale. Le SNPL et l’UNAC se sont désolidarisés du mouvement.

Dans un communiqué publié le 14 avril 2016, la compagnie basée à l’aéroport de Pointe-à-Pitre annonce quelques perturbations sur son réseau long-courrier, suite à l’appel lancé par des syndicats de personnels navigants pour la période du 15 au 20 avril 2016 (les vols du réseau régional ne sont pas concernés). Elle assure avoir pris « toutes les dispositions nécessaires pour opérer l’ensemble des vols » et « demeure mobilisée vis-à-vis de ses passagers ». Si nécessaire et en complément de sa flotte, Air Caraïbes affrétera des appareils de compagnies aériennes tierces, « homologuées par la DGAC et respectant scrupuleusement les règles de sécurité en vigueur ». Elle recommande toutefois aux passagers d’arriver 4 heures avant le départ de leur vol, et de consulter son site avant de se rendre à l’aéroport.

Pour ce vendredi 15 avril, au départ ou à destination de Pointe-à-Pitre, les vols TX540/TX541 seront opérés par un Boeing 767-300ER d’Euroatlantic aux horaires prévus, les vols TX542/TX543 seront opérés par un avion 747-400 de Wamos (TX542 : décollage à 14h40 pour arriver à 17h30, TX543 : décollage à 19h45 pour arriver le lendemain à 09h55). Au départ ou à destination de Fort-de-France, les vols TX510/TX511 seront opérés par un 767-300ER d’Euroatlantic et les vols TX514/TX 515 seront opérés par un Airbus A330-300 d’Air Transat, tous aux horaires prévus. Au départ ou à destination de Cayenne, les vols sont assurés par Air Caraïbes aux horaires prévus.

Deux syndicats ont levé leur préavis de grève, le SNPL (dont un tract est intitulé « et le combat cessa faute de combattants »), et l’UNAC ; restent en ligne les organisations SNPNC, SNPNAC et CGT-Martinique. Des sources citées par TourMag parlent d’un cout de la grève estimé entre 2,5 et 3 millions d’euros pour le weekend.

 

http://www.air-journal.fr/2016-04-15-greve-a-air-caraibes-pas-dimpact-sur-les-vols-aujourdhui-5161463.html

Commentaire(s)

  1. webby
    Publié le 15 avril 2016

    Je connais bien tous ces syndicats ils n’ont jamais fait que défendre leurs nombreux privilèges en refusant systématiquement toutes évolutions . Comme à AF ils n’ont cesser de mettre en péril leur entreprise par des gréves répétitives et tout refus de changement . Le pavillon français est en voie de disparition et il disparaîtra , on a laissé la place à aesy jet et Rayanair et il y en aura d’autres . Mais après tout nous l’aurons bien voulu et cela ne m’empêchera pas de voyager avec des compagnies du golfe par exemple .

  2. rolars
    Publié le 15 avril 2016

    Les salariés veulent gérer la place du propriétaire ? Qu’ils démissionnent pour créer leur propre compagnie, ou qu’ils rachètent leur compagnie !
    Décidemment, on marche sur la tete dans ce pays, où chacun veut prendre les décisions pour les autres … et si c’était les clients qui décidaient des rémunérations des salariés, pendant qu’on y est !!!?? non ?

    • Où avez vous vu qu’ils voulaient décider à la place du patron? Ne confondez pas TX et la confédération SNPL AF. La mentalité des employés n’est pas la même. Ils ne revendiquent pas la baisse des prix des GP, ils ne demandent pas de gâteau équipage, etc…. Juste le droit de protéger leur emploi. Le plombier polonais il ta quelques mois à occupé la place politique, c’est bien pour dénoncer certaines choses.

      Je présume que tout ceux qui commentent sur ce site sont tous pour la loi Elkonerie..pourquoi laisser la jeunesse occuper la place publique nuit et jour alors, qu’ils retourne essuyer les bancs d’école alors….

  3. brigitte teinturel - 15 avril 2016 à 7 h 10 min
    brigitte teinturel
    Publié le 15 avril 2016

    De quoi ? Air caraïbe en low-cost ? Ah bon, ils n’y sont pas déjà. Je suis actuellement en métropole arrivé par un vol air caraïbe la semaine dernière. Quel calvaire ! Quels cauchemar. Six ou sept heures dans des sièges inconfortables, rapprochés les uns des autres au maximum. Rentabilité exige. La nourriture vraiment pas terrible, des lasagnes paraît-il ! Pour le poulet fallait réserver. Au secours ! Que ce vol est long ! Arrivé à quelques kilomètres d’Orly, le calvaire se termine, enfin presque, l’avion commence à faire des cercles, sommes-nous attaqués par les Indiens ? Non, le commandant nous explique qu’il attend simplement l’autorisation de se poser… Des minutes interminables. Ouf, l’avion se pose enfin, s’immobilise, personne n’applaudit… Un signe ? Mais où sommes-nous ? Arrêté au large, dans la nature. Ce sont des cars qui viennent nous chercher. Un temps fou, je suis crevé ! J’en ai marre ! Pour me rassurer un passager me sort « De toute façons c’est comme ça dans toutes les compagnies ! » Je ne le suis pas pour autant ! Alors faire une compagnie low-cost en plus ? Est-ce utile ? Cela fait peur…

  4. rollparis
    Publié le 15 avril 2016

    Air Caraibes c’est deja du low cost dans le service à bord et la qualité de leur appareils alors pourquoi vouloir créer encore une nouvelle sous compagnie pour les pauvres ?

  5. shangaï
    Publié le 15 avril 2016

    Excellentissime.
    J’en ai rêvé , French Blue l’a fait.
    Désormais , le poste voyages de mes cadres diminuera de 25 %.
    Je les paye pour bosser , pas pour prendre leurs aises avec des hôtesses de l’air…
    Le temps de voyage au titre d’une société , c’est et ça reste boulot et non foutaises.

  6. manno
    Publié le 15 avril 2016

    Trop trop bien enfin il y en a qui arrive à dire non aux patrons voyous et investisseurs qui cherchent à demander toujours plus plus plus aux salariés

  7. manno
    Publié le 15 avril 2016

    Les salariés de cette compagnie donnent le meilleur d eux si aujourd’hui depuis 13 ans ils sont C est vraiment pour une bonne raison car ils aiment trop cette compagnie .après les partrons et les investisseurs savent bien pourquoi en arriver à la grève sans trouver une solution adaptée aux problèmes

  8. Quelle finesse.... - 15 avril 2016 à 10 h 37 min
    Quelle finesse....
    Publié le 15 avril 2016

    Pensez donc:…..
    1)On lance un préavis de grève longue…
    2)La compagnie loue des avions (767) avec équipages PN
    T+PNC obligatoirement puisque ce sont des avions non exploités par Air Caraïbes qui n’a donc pas de PN qualifiés sur ces machines..
    3) on retire le préavis de grève ..
    Conclusion:
    La compagnie a payé pour les locations d’avion+ équipage…
    Ses propres avions resteront au sol et les PN non grévistes ne voleront pas…
    Et comme certains PN ne seront plus grévistes, ils seront payés malgré tout à ne rien faire..
    C’est pas chiade , Ca??? Avouez que vous n’y aviez pas pensé comme ça,hein…

  9. @brigitte teinturel
    Vous vous attendez à quoi en payant un billet à petit prix? À avoir du champagne, caviar, et un siège FFB?
    Il ne faut quand même pas exagérer. Tout le monde crie que les billets sont trop chère, peut être n’avez vous pas les moyens de payer dans les classes avant pour plus de confort, et en cela TX n’y est pour rien. Car au risque de vous décevoir, la concurrence sur les destinations dites Loisirs, soleil ou autre nom pompeux, propose la même configuration cabine. Et même les compagnies bling bling du désert s’y mette

    http://www.seatguru.com/airlines/Emirates_Airlines/Emirates_Airlines_Airbus_A380_Two_Class.php

    Lorsqu’on vous lit, on note une certaine méconnaissance du milieu aeronautique, je pense qu’au niveau des prestations, vous avez eu l choix entre on va dire vulgairement « poulet » ou « poisson », dans d’autre compagnie c’est choix unique. Les compagnies ne chargent pas un double emport de prestations pour être sûr que les clients aient le choix. Je pense qu’ils mettent un pourcentage de çe qui se demande le +/-, et en fonction de votre emplacement dans l’avion il se peut qu’il n’y ait plus votre choix. Ça arrive fréquemment même en J.

    De plus vous dites que vous avez fait des cercles. Ça arrive aussi lorsqu’il y a un encombrement de l’espace aérien, on vous a mis en circuit d’attente, çe sont des procédures normales. Sur ORY, les arrivées des Antilles CAY, PUJ, RUN,etc sans compter les vols afrique etc… Ben ça peut bouchonner…

    On vous a parké au large, vu que l’aéroport ORY SUD est en travaux pour améliorer votre confort tous les avions ne peuvent être au contact, et de plus il a fallut redistribuer les places de parking…sur ok à plateforme.

    Je comprends que certains fassent grève dans certains cas c’est largement justifié, mais qu’on critique à tout va ca en devient lassant….

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum