Crise cardiaque (puis décès) du co-pilote au décollage à Phuket

Air-journal_Eastar Jet 737-800

Un co-pilote sud-coréen âgé de 40 ans de la compagnie aérienne sud-coréenne Eastar Jet est décédé après avoir subi une crise cardiaque dans son cockpit alors alors qu’ils faisait les vérifications d’usage avant de décoller de l’aéroport international de Phuket vendredi matin 15 avril.

Le co-pilote devait piloter un Boeing 737-800 avec à bord 180 passagers et 6 membres d’équipage à destination de Séoul Incheon. Installé dans son cockpit pour les préparatifs d’avant-vol (et passagers embarqués a confirmé la compagnie), il  a commencé à avoir des difficultés de respiration avant de tomber inconscient, a indiqué le lieutenant Suporn Muangkhai de la police de Thalang au journal local The Phuket News. Les services d’urgence de l’aéroport sont intervenus pour le transporter à l’hôpital. Il y décèdera finalement à 8h20, selon un compte-rendu médical, soit 5 heures après le décollage programmé. Les médecins thaïlandais ont confirmé que l’homme était bien décédé d’une crise cardiaque.

Le vol a été reprogrammé à 13h40 le même jour, a indiqué la compagnie Eastar Jet, compagnie low cost sud-coréenne.

http://www.air-journal.fr/2016-04-16-crise-cardiaque-puis-deces-du-co-pilote-au-decollage-a-phuket-5161508.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 16 avril 2016

    Crise cardiaque (puis décès) du co-pilote au décollage à Phuket???

    Arrêtez de faire croire n’importe quoi au lecteur avec des titres racoleurs!

    Ce n’est pas au décollage qu’il a fait son arrêt cardiaque mais au parking! C’est au mieux malhonnête…

    • Vincent
      Publié le 16 avril 2016

      Oui, le titre est trompeur et racoleur.

      Mais hélas, cela ne change pas grand chose pour ce malheureux pilote.

      Néanmoins, ce décès pose la question du contrôle médical du PNT : la dernière réglementation OACI AN/895 est-elle suffisante, ou bien mal appliquée ?

      Sans être médecin, il me semble que 40 ans est très jeune pour être victime d’une crise cardiaque sans signes prédictifs.

      • Alain45
        Publié le 16 avril 2016

        En effet c’est très jeune.
        Vous pouvez faire tous les contrôles médicaux que vous voulez….
        Une personne peut être déclarée en bonne santé et faire une crise cardiaque dans l’heure qui suit !
        Dans le sport, cela arrive aussi avec pourtant des visites et des suivis périodiques…

        • Vincent
          Publié le 16 avril 2016

          Tout dépend de quelles visites et de quels suivis l’on parle.

          La plupart des problèmes cardiaques sont visibles lors d’examens un tant soit peu poussés : échographie, électrocardiogramme d’effort, et autres tests sanguins, dont les facteurs de risques connus comme le diabète ou autres, à l’exception de la coronarographie, examen invasif qui ne se justifie pas en dehors de doutes réels et sérieux.

          Un problème cardiaque mineur, telle une hypertension abaissée et stabilisée sous traitement, n’est pas incompatible avec le renouvellement de la licence, mais personne n’est évidemment là pour vérifier que la personne concernée prend bien son traitement.

          J’ignore ce dont souffrait ce pilote, mais de tels événements ne sont pas rares (le plus souvent en vol avec nécessité pour le PNT restant de se dérouter immédiatement en effectuant seul l’approche et l’atterrissage, d’où surcharge de travail, outre le stress induit), et se poser la question du pourquoi me semble plus que fondée.

      • LB
        Publié le 16 avril 2016

        @VINCENT : tu te trompes du tout au tout, c’est n’importe quoi. Désolant.

  2. Clo2B
    Publié le 16 avril 2016

    oui, d’accord,sauf que le pilote se trouvait bien aux commandes de l’avion, prêt à décoller et donc, cela aurait tout aussi bien se produire quelques minutes plus tard au moment du décollage, et malgré la présence du co-pilote, les passagers l’ont peut-être échappé belle si ce dernier n’avait pas su réagir de la meilleure façon…

    • Publié le 16 avril 2016

      Ohhhhh toi tu as de sérieux problèmes de compréhension…. Ce n’est pas le CDB qui a eu une attaque mais le copi…d’autre part il n’était pas à quelques minutes du décollage mais au parking à préparer son vol!!! Pour ta gouverne personnelle il y a des procédures bien établies lors du décollage et en cas d’incapacité d’un des 2 pilotes on les suit et si l’un meurt pendant le vol l’autre pilote est tout à fait capable de piloter la machine seul! Il n’y a que les journaleux pour rendre la situation impossible et faire croire qu’avec un seul pilote aux commandes les pax sont en danger!

      • Vincent
        Publié le 16 avril 2016

        Un pilote peut en effet parfaitement piloter seul un tel appareil, mais c’est sans compter le stress de la situation et la surcharge de travail loin d’être mince.

  3. Fairpaitement d’accord!
    Les journalistes sont trop dépendants des recettes publicitaires calculées au nombre de clics! Avec un titre racoleur, ça marche beaucoup mieux… Alors, un petit écart avec la réalité, ce n’est pas si grave, hein!
    Donc, ce site que je suis pourtant depuis 5 ans me paraît de plus en plus orienté (AF bashing par exemple) et donc de moins en moins pertinent.
    Quelqu’un pourrait me recommander d’autres sites sur l’aviation civile avec de l’information objective et (beaucoup) moins de haine dans les commentaires ?

    • Vincent
      Publié le 16 avril 2016

      AIR JOURNAL n’est pas parfait, mais qui l’est ?

      Je suis le premier à être souvent agacé par certains sujets, ou à être censuré pour des messages pourtant très anodins quand d’autres très haineux passent, mais je continue néanmoins à trouver à ce site plus de qualités que de défauts.

      AIR JOURNAL est libre de sa ligne éditoriale et de diffuser ou non les messages postés : c’est son droit, même si ça m’agace, mais je l’accepte et je reste.

  4. banania
    Publié le 16 avril 2016

    Trop triste de se faire foudroyer comme ça. Dure aussi pour ses proches auquels il n’a pas eu le temps de dire au revoir.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum