Orly inaugure une nouvelle salle d’embarquement

air-journal_Orly fresque aeroport

Baptisée « la Jetée », une nouvelle salle d’embarquement a été inaugurée à l’aéroport de Paris-Orly, une nouvelle étape dans la modernisation de cet aéroport pour le groupe ADP.

Dans la lancée du lancement de sa nouvelle marque (Paris Aéroport), Aéroports de Paris (désormais Groupe ADP) a inauguré sa « Jetée » internationale, une salle d’embarquement longue de 180 m, d’une superficie de 12 000 m², dédiée au trafic international et capable d’accueillir, pour 1,9 million de passagers annuels. Elle  est équipée de 6 postes avions mixtes, moyen ou gros porteur (5 postes avions créés et 1 poste existant réaménagé). A terme, la jetée pourra accueillir simultanément 6 gros porteurs ou 12 moyens porteurs et maintenir ainsi un taux de contact élevé de 90%.

Nombreuses compagnies aériennes

Près de 80% des passagers internationaux du terminal Sud vont ainsi bénéficier de ce nouveau bâtiment, construit dans la continuité du hall A (hall international),  d’un coût de 90 millions d’euros, et qui va accueillir de nombreuses compagnies aériennes : Aigle Azur, Air Algérie, Air Caraïbes, Corsair International, Cubana, Iranair, Pegasus Airlines, Royal Air Maroc, Rossiya Airlines, Transavia et Tunisair. Elle a aussi été conçue pour que les passagers  une fois les contrôles de sûreté passés – attendent leur embarquement dans les meilleures conditions.

Air-Journal-Jetee-Orly_salle embarquement« La nouvelle Jetée du terminal sud est l’illustration parfaite du nouveau visage de l’aéroport, engagé depuis trois ans dans un vaste plan de modernisation qui s’étalera jusqu’en 2020. Notre défi est double. Accompagner le développement de nos clients compagnies aériennes, et notamment le trafic long-courrier avec des aérogares plus modernes et efficaces, capables d’accueillir des avions gros-porteurs. Nous devons aussi viser les meilleurs standards mondiaux en matière d’accueil, de confort et de qualité de service pour que les passagers passent dans nos terminaux le moment le plus agréable possible », explique Franck Mereyde, directeur de l’aéroport Paris-Orly dans un communiqué.

air-journal_Paris Aeroport newlook logoLe groupe aéroportuaire français rappelle que la mise en service de la Jetée s’inscrit dans le cadre du plan de modernisation de Paris-Orly, qui a vu plusieurs grands chantiers mis en œuvre depuis deux ans : les esplanades et abords des terminaux Sud et Ouest ont été entièrement réaménagés en 2014 et la construction du bâtiment de jonction de  80 000 m² qui reliera à l’horizon 2019 les terminaux Sud et Ouest a débuté en septembre 2015.

Répondre à l’évolution du trafic international

La mise en service de cette nouvelle salle d’embarquement va permettre de mieux répondre à l’évolution du trafic de l’aéroport qui, ces dernières années, a été marquée par une hausse régulière du nombre de voyageurs. En 2015, 29,6 millions de passagers ont  ainsi été accueillis (+ 2,8 %  par rapport à 2014) alors que le nombre de mouvements d’avions est resté stable (en cohérence avec la réglementation plafonnant le trafic à 250 000 mouvements par an). L’aéroport Paris-Orly bénéficie également d’une augmentation du nombre de passagers par avion (le taux d’emport moyen) : il était en 2015 de 130 passagers par avion en moyenne à comparer à 114 passagers en 2009.

La nouvelle salle répond aussi à une internationalisation accrue du trafic, indique ADP. La part des vols domestiques diminue au profit des vols européens et internationaux qui ont représenté plus de 60 % du trafic total en 2015. Les passagers des vols moyens et long-courriers arrivent plus tôt et passent plus de temps à l’aéroport, il était donc nécessaire d’adapter l’aéroport et d’augmenter les surfaces d’accueil.

La Jetée comprend  notamment une nouveauté : un espace babyrroom, un service gratuit destiné aux familles avec enfants en bas âge, afin de les faire dormir avant le vol. Cette pièce propose ainsi 4 berceaux en accès libre, coupés du bruit de la salle d’embarquement. Des assises pour les parents complètent cet aménagement. Des équipements pour réchauffer le repas de bébé : micro-onde, chauffe biberons et évier pour nettoyer son matériel sont également disponibles. 

La Jetée possède enfin des boutiques (un bar-restaurant Exki de 180 m² avec vue sur la piste, une boutique Parfum/Alcool/Tabac de 300 m², une boutique Relay de 80 m²) et propose de multiples services gratuits : un espace de jeu pour les enfants, deux espaces de jeux PS4 (foot et racing)  et deux espaces retrogaming Arcade, deux espaces vidéo et multimédia avec des tablettes en accès libre, un espace de travail  et des charges box pour recharger son portable, un piano en accès libre, un espace fumeur à l’air libre et aménagé avec des plantes. 

http://www.air-journal.fr/2016-04-16-orly-inaugure-une-nouvelle-salle-dembarquement-5161505.html

Commentaire(s)

  1. Existe t il une modélisation 3D du futur Bâtiment de jonction des 2 Aérogares??
    Ça pourait être sympa et permettre de ne pas reproduire les erreurs de CDG au niveau de l’aspect pratique et convivial de certains terminaux.
    Ajouté à une liaison ferroviaire rapide (une gare souterraine existe depuis sa conception) et cet Aéroport au passé prestigieux et situé qu’à quelques kilomètres de la capitale devrait retrouver un réel regain d’intérêt.

    • Flagoo
      Publié le 16 avril 2016

      Le métro « Grand Paris » devrait desservir Orly. Et on attend toujours la branche LGV au sud de Paris qui doit passer près d’Orly et relier l’ouest de la France au reste du monde…

  2. Oui en gros c’est ou il y a toute les compagnies de merde cités (sauf transavia) ils peuvent avec tout le Fric qu’ils se font grace aux taxes qu’AF paye avec leur nombre d’avions importants…

  3. Publié le 16 avril 2016

    L’urgence eut surtout été de faire quelque chose à Orly Ouest. Ce bâtiment est apocalyptique. Le Hall 1 (pourtant le plus récent) est totalement sous-équippé (impossibilité de s’asseoir en période d’affluence, bruyant, sale, mal conçu, exigüe), bref une catastrophe. On ne parle pas non plus du Hall 4 de bric et de broc… Des cautères sur des jambes de bois toutes les micro-extensions de cette aérogare qu’ADP aurait mieux fait de tout simplement raser pour reconstruire un terminal digne de ce nom…

    Je me demande toujours comment ADP et son armée d’architectes peuvent concevoir des « trucs » aussi moche. On ne va pas parler d’homogénéité architecturale, elle est totalement inexistante… ADP est le roi des « rajouts » (un cube par ici, une extension par là, un algéco à droite à gauche comme le 2G à Roissy: une vraie m….)….

    Quand à l’article qui pourrait être intéressant, c’est dommage, il ne montre rien. Peu de photos, pas de plan de masse de l’aéroport pour situer ce nouveau Hall… etc…

    Bref, on va aller ailleurs pour comprendre de quoi il s’agit….

  4. Nom
    Publié le 16 avril 2016

    Alors là c top même un espace fumeur bravo adp !!!!!

    • Paris aéroport n’ a qu’une seule priorité : la rentabilité , ADP fera donc toujours au moindre cout aux depens de la qualité et de la commodité du service rendu ; ils feront parfois une très belle réalisation de façon à braquer les projecteurs et faire oublier le reste.
      ADP travaille toujours dans son coin et chaque service chez ADP travaille sans réelle concertation avec les autres , ne tient trop peu compte du souhait des compagnies aériennes et des passagers , ne fait pas face de manière pragmatique aux demandes des autorités , ne sait pas observer et reproduire ce qui se fait de bien et d’utile dans les autres aéroports , est incapable d’entretenir de manière continue le materiel …. il y a toujours un escalier roulant , un tapis roulant , une porte automatique , une passerelle telescopique , un passage PARAFE etc… hors service et qui n’est dépanné que trop tardivement.
      ….30 d’ans d’Orly je ne dit pas cela au hasard…

  5. Markus
    Publié le 16 avril 2016

    Je ne suis pas adepte du AF / French / ADP bashing mais je dois malheureusement dire que je suis plutot d accord avec les commentaires , les espaces ADP meme les récents sont tous moches, mal agencé , du plastique partout, une impression « cheap »… Apres on peut toujours dire qu’il y a pire (les extensions en mode algeco à Berlin tegel par exemple) mais d’un point vue du traffic aérien Paris a quand même une certaine importance … Dommage mais ADP ne semble pas être à capable d’apprendre …

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum