Alitalia prête à investir dans Air Malta

air-journal_Alitalia Air Malta

La compagnie aérienne Alitalia a signé un protocole d’accord portant sur l’acquisition de 49% du capital d’Air Malta, cette dernière mettant fin aux discussions avec d’autres investisseurs potentiels.

Dans son communiqué du 27 avril 2016, la compagnie nationale italienne précise avoir signé ce protocole d’accord avec le conseil d’administration d’Air Malta et avec le gouvernement de l’île, et va donc lancer un audit « avec la possible intention de devenir actionnaire à hauteur de 49% ». Des précautions oratoires reprises par le CEO d’Alitalia Cramer Ball, selon qui malgré les « liens culturels forts » entre les deux pays et la description du MoU comme « un premier pas important et fort », aucune décision ne sera prise avant « l’examen exhaustif d’un accord potentiel ». Il souligne le besoin d’établir « sans équivoque » que tout accord avec Air Malta ne va pas compromettre les « progrès accomplis dans notre plan de restructuration sur trois ans », ou porter préjudice à la position financière d’Alitalia. Et même s’il se dit persuadé que l’avenir du transport aérien passe par la consolidation, le CEO prévient : d’ici là, « rien ne change ».

La compagnie de l’alliance SkyTeam se dit sur le chemin d’un retour à la rentabilité en 2017, et peut donc se pencher sur l’avenir. La complémentarité de son réseau et de celui d’Air Malta est l’objet d’études « approfondies », particulièrement dans le sud de l’Italie. Depuis sa base à La Valette-Luqa, la compagnie maltaise dessert Rome, Milan-Linate, Catane et Palerme, plus Turin et Olbia via Rome. Pour le ministre du tourisme de Malte Edward Zammit Lewis cité dans le même communiqué, le protocole d’accord est « un pas dans le processus », et il reste encore « un long chemin à parcourir ». Il confirme cependant l’arrêt immédiat des discussions avec d’autres compagnies aériennes, et le début de celles avec Alitalia.

Selon la présidente d’Air Malta Maria Micallef, les « négociations techniques » devraient être achevées d’ici la fin juillet ; elle parle dans The Independent d’une « lueur d’espoir » pour la compagnie, qui est en voie de ramener ses pertes de 16 à 4 millions de dollars. Le parlement local devrait connaître les détails du protocole d’accord le 25 mai prochain. Rien n’a filtré sur les conséquences d’un tel accord sur l’emploi, en particulier sur les exigences d’Alitalia, le ministre du tourisme rappelant qu’Air Malta « n’est pas dans une situation heureuse (…). La compagnie doit changer si elle veut retrouver la croissance ». Avant d’ajouter que les employés savaient au moins qui allait investir…

Les discussions avec des compagnies étrangères susceptibles d’investir dans le capital d’Air Malta trainaient depuis des mois, le favori étant selon la presse locale Etihad Airways (cette dernière est déjà actionnaire d’Alitalia à hauteur de 49%). Elle opère aujourd’hui une flotte de huit avions (six Airbus A320 et deux A319) vers une quarantaine de destinations, parmi lesquelles Paris (CDG et Orly), Lyon, Marseille ou Genève.

http://www.air-journal.fr/2016-04-28-alitalia-prete-a-investir-dans-air-malta-5162115.html

Commentaire(s)

  1. Autres proies... - 28 avril 2016 à 8 h 47 min
    Autres proies...
    Publié le 28 avril 2016

    Autre proie intéressante pour Etihad ou Qatar dans le monde aéronautique:
    La compagnie Finist’Air qui effectue SANS CONCURRENCE tous les jours des liaisons entre Brest et Enez Euna ( Ile d’Ouessant pour les francophiles): rais eau 100% complémentaire……

  2. Airbid
    Publié le 28 avril 2016

    Cette pudeur d’Etihad à ne pas intervenir en première ligne est remarquable, à moins que le poisson soit trop petit pour elle.

  3. Vincent
    Publié le 28 avril 2016

    Excellente compagnie au demeurant qu’AIR MALTA.

    Sa proximité géographique et culturelle avec l’Italie rend cet accord parfaitement réaliste.

    Quant à ETIHAD AIRWAYS, cette compagnie, comme les autres GS, continue de tisser sa toile dans une fuite en avant désespérée : rappelons que les EAU commencent à souffrir de l’effondrement de la manne pétrolière, leur seule et unique ressource, et se tourne vers les compétences occidentales pour diriger des compagnies financées financées à pertes dans la plus grande opacité comptable.

    Les GS pensent donc à l’après-pétrole, sauf que ces pays sont condamnés à moyen terme dans leurs existences même : « Le réchauffement climatique pourrait bientôt rendre le Golfe persique inhabitable », HUFFINGTON POST : http://www.huffingtonpost.fr/2015/10/27/rechauffement-climatique-golfe-persique-inhabitable-nature_n_8397310.html.

    Triste avenir !

    • Dans plusieurs siècles si toute fois le phénomène du réchauffement perdure plus d’un siècle ou deux, Vincent.
      La première fois que j’ai séjourné à Dubai, lorsque je suis arrivé à 1h00 du matin, il faisait encore 39 degrés. Il aurait fait 41 que ça n’aurait pas changé grand chose..
      Mais la seule fois où j’ai eu à subir cette température à été pour quelques secondes à ma descente de l’avion avant de prendre un Mega Bus hyper climatisé afin de rejoindre le terminal.
      Ensuite, tout est toujours parfaitement climatisé.
      A Dubai, il n’y a jamais eu une goûte de pétrole et seuls les investissements à l’étranger ont créés leur richesse ce qui implique qu’ils sont même nullement touchés par la baisse drastique du prix de baril (ils s’en félicitent même pour leur Compagnie Emirates dont la flotte n’est composée que de grosses unités), contrairement aux Saoudiens par exemple qui viennent pour la première fois depuis plus de 35 ans, d’emprunter sur les marchés étrangers.
      Donc pas de soucis pour les GS qui ont encore de très belles et longues années devant elles contrairement à d’autres..

      • Vincent
        Publié le 28 avril 2016

        Nous ne sommes pas d’accord, mon cher ami ERIK DE NICE, mais c’est l’objet d’un forum que d’opposer des opinions.

        D’abord, l’exemple de Dubaï est le plus mauvais des EAU, puisque cette ville-émirat est régulièrement en faillite depuis 2008 (année où elle fut mise sous perfusion par Abou Dhabi), ce qui révèle bien la fragilité des paradigmes économiques de ces Etats.

        Ensuite, j’avoue ne rien connaître du réchauffement climatique : je n’entends que les climato-alarmistes, puisque les climato-septiques n’ont pas droit au chapitre dans les médias.

        Or, selon ces climato-alarmistes, les EAU sont condamnés à court terme : Jeremy PAL, professeur à la LOYOLA MARYMONT UNIVERSITY de Los Angeles et au MIT de Cambridge : « des pics de température humide dans la région du Golfe vont probablement frôler et dépasser un seuil critique, c’est à dire mortel, avant la fin du siècle. » (sic)

        Et tout cela sans évoquer la montée des eaux qui condamnent ces mêmes Etats, toujours selon les climato-alarmistes.

        Enfin, la rente pétrolière tire à sa fin. Or, ces pays n’ont aucune autre ressource.

        • Mais Dubai n’à jamais eu une gout te de pétrole. Elle tire ses revenus de ses investissements ce dans les plus grosses sociétés du monde ce qui fait qu’elle et sa compagnie Emirates, seront gagnants à terme, à mon de voir couler les 100 plus importantes entreprises du monde..
          Pour en revenir à sa Compagnie Aérienne, celle-ci a les réins solides, plus solides que beaucoup et son succès se confirme encore d’avantage d’années en années.
          A mon sens, ils méritent leur succes puisque c’est la première Compagnie au monde à avoir misée sur une flotte exclusivement composée de gros et très gros porteurs en très grands nombres. Le pari était osé tant les investissements étaient (d’ou qu’ils viennent) colossaux et aucunes critiques de ses détracteurs ne l’atteigne, pire, je me demande meme si ça ne l’a booste pas!!!
          Enfin, concernant les « prévisions » des météorologues, je sais que tu es comme moi sur ces sujets, dubitatif, surtout lorsque l’on constate souvent qu’ils se plantent à 10 jours..

  4. LX-AH
    Publié le 28 avril 2016

    Le désert du Golfe persique sera encore plus verdoyant: à long terme: de sources sûres

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum