Air France : dernier jour pour la signature des pilotes

aj_pilote_air-france

Ce lundi est le dernier jour laissé aux syndicats de pilotes de la compagnie aérienne Air France pour signer le projet d’accord sur la compétitivité, rejeté jusque là. En cas de refus, un passage en force de la direction est tout à fait possible, ce qui raviverait une fois de plus les tensions.

On ne voit pas très bien ce qui aurait pu ce weekend modifier l’opinion du syndicat majoritaire des pilotes de la compagnie nationale française, le SNPL Air France ALPA, alors que son temps de réflexion arrive à échéance de 2 mai 2016. Il avait en effet rejeté à l’unanimité il y a deux semaines les « ultimes propositions » de la direction sur les gains de productivité dans le cadre de Perform 2020 pour mieux coller à la saisonnalité, jugées « inacceptables » en l’état.  Selon la porte-parole Véronique Damon, la compagnie demande aux pilotes « des sacrifices importants en échange de promesses sur l’emploi et la croissance » ; soit beaucoup d’efforts « en termes de rémunération, de qualité de vie et de densification de l’activité » qui auraient porté « plus loin que la plupart des compagnies européennes et américaines le niveau de fatigue », tandis que les pilotes de Boeing 777 « déjà aux limites » des heures maximales de vol auraient « perdu 8 à 9% de salaire ». La syndicaliste estimait en outre que la promesse d’Air France d’embaucher 600 pilotes d’ici 2020, dont au moins 50 d’ici la fin de l’année, représente « pour l’essentiel de remplacements de départs à la retraite et d’emplois prévus pour la croissance de Transavia ».

Le SNPL se disait il y a quinze jours prêt à « une vraie négociation », mais aucun signe de progrès n’a « fuité » depuis, la démission du PDG d’Air France-KLM Alexandre de Juniac venant en outre compliquer la donne – les syndicats pouvant arguer de l’attente de la nomination de son remplaçant avant d’éventuellement bouger. Cet argument est a priori devenu caduc dimanche soir avec la nomination de Jean-Marc Janaillac par le Conseil d’administration du groupe.

De son côté, la direction d’Air France peut désormais juger que le temps donné aux pilotes  a été suffisant, et appliquer unilatéralement les mesures de Transform 2015 (signées mais partiellement mises en œuvres par les pilotes), avec la bénédiction des tribunaux qui lui ont donné raison.  Avantage : cela pourrait calmer les PNC, qui ont déjà prévenu que si les pilotes n’acceptent aucun effort, ils ne feront aucune concession lors de la négociation sur leur propre accord collectif. Inconvénient : le spectre d’une nouvelle grève de pilotes, alors qu’approchent l’Euro 2016 de football et les grandes vacances. Le SNPL parlait hier dans Libération de « politique de la terre brûlée » de la part de la direction, et e déjà prévenu qu’en dehors des recours judiciaires, il s’opposera « par tous les moyens, y compris la grève à toute modification unilatérale par la direction des conditions de travail ou de rémunération des pilotes, ou de non respect du périmètre actuel ».

http://www.air-journal.fr/2016-05-02-air-france-dernier-jour-pour-la-signature-des-pilotes-5162327.html

Commentaire(s)

  1. Volaudessusdunidecoucous - 2 mai 2016 à 8 h 00 min
    Volaudessusdunidecoucous
    Publié le 2 mai 2016

    Porte parole du SNPL dont le père était CDB AF avec des responsabilités au SNPL et mère hôtesse de l’air… cela ne s’invente pas…vive le syndicalisme de rentier…et bien sûr elle est, comme ses collègues, vraiment à plaindre…

    • Bof......
      Publié le 2 mai 2016

      Y a bien moulte acteurs/ trices fils/ filles de…
      Autant de politiques fils/filles de…
      Pas mal de dirigeants/ cadres fils/ filles de… ( y compris dans le privé!)
      De pelletée entière d’ingénieurs fils d’ingénieurs…
      Alors, oùest le probleme concernant cette dame????

      ( je me suis laissé dire qu’il y aurait meme en France une foule de c.n fils/ filles de c.ns….est ce possible?)

    • Comment le savez-vous??
      Il s’exprime avec 3 fautes par lignes avec de graves fautes de syntaxe en francais et ses parents seraient « trop occupés » aux responsabilités syndicales de la Compagnie??
      Vous le pensez vraiment??

      • Volaudessusdunidecoucous - 2 mai 2016 à 9 h 29 min
        Volaudessusdunidecoucous
        Publié le 2 mai 2016

        Dans la négociation, savoir dans quel univers a grandi la personne permet de mieux comprendre les vrais enjeux…je trouve intéressant mais pas étonnant que beaucoup de pilotes de la jeune garde la plus conservatrice du SNPL Alpa soient des bébés AF, qui ne connaissent que AF.

  2. Fondamentalement:plus aucune importance!! - 2 mai 2016 à 8 h 02 min
    Fondamentalement:plus aucune importance!!
    Publié le 2 mai 2016

    Depuis que la partie  » développement simultané » de l’accord de fusion AF et KLM est devenu caduc, un refus des PNT n’est plus un frein au développement du groupe AFKLM…en lieu et place d’un développement de AF. ET. KLM , nous aurons un développement du groupe passant quasi exclusivement par la branche néerlandaise…et la branche française restera plus ou moins étale…Par la branche néerlandaise, ce sont des possibilités d’ouvertures par KLM pour le régulier européen et long courrier, par CityHooper pour le court/moyen/régional et par TransaviaHolland pour le low cost…sachant que, au pire, de par le droit europeen, toutes ces compagnies pourront venir aussi sur le marché au départ de / à destination de / ou au sein de la France meme….ca turbulera un peu dans les cockpits et les locaux syndicaux, mais de ca, on a l’habitude et on sait gérer…Fondamentalement, plus aucune importance au niveau du groupe AFKLM!!!!

  3. Le fond de la piscine - 2 mai 2016 à 8 h 35 min
    Le fond de la piscine
    Publié le 2 mai 2016

    Faudra qu’AF atteigne le fond de la piscine, en uniforme marine, pour pouvoir donner un solide coup de talon et remonter à la surface en éclatant la caste…d’ici la: rien à attendre de ces gens là…..

    • Malheureusement, meme en faillite, les derniers a « quitter le navire » seront les PNT.

      Vous inquiétez pas, le personnel au sol et les PNC prendront sévère dans un premier temps. c’est couru d’avance.

      • Conseil aux jeunes PNC AF: - 2 mai 2016 à 9 h 28 min
        Conseil aux jeunes PNC AF:
        Publié le 2 mai 2016

        Apprenez des aujourd’hui le Néerlandais…..cela vous donnera peut être une possibilité de reclassement interne au groupe AFKLM dans quelques temps….

  4. Vincent
    Publié le 2 mai 2016

    La France crève de ce syndicalisme d’un autre âge dont le seul but est de pulvériser l’économie française : belle bande de corporatistes irresponsables.

  5. Mike8
    Publié le 2 mai 2016

    Je me souviens d une formidable grève en 1998 avant la coupe du monde menée par Jean Charles Corbet et Christian Paris……Pugnaces syndicalistes corporatistes SNPL et fossoyeur d entreprises (air lib)….
    Bis repetita!!!!!!!!!!!!!! Peux être…..

  6. EPL 1986
    Publié le 2 mai 2016

    Cette grève de 1998 avait été contournée par les politiques qui n’avaient pas cédés aux exigences des pilotes menés par Corbet, qui a fini devant les tribunaux…et certains voudraient que AF soit dirigée par un pilote au lieu d’un énarque.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum