Le 7 mai 1912 dans le ciel : Vidart vole de Ambérieu jusqu’à Nangis

air-journal-aviateur-rene-vidart

Histoire de l’aviation – 7 mai 1912. En ce mardi 7 mai 1912, l’actualité aéronautique est marquée par une très belle performance à mettre au crédit de l’aviateur Vidart qui s’est ainsi illustré en ce jour en réalisant une randonnée d’Ambérieu à Nangis par la voie des airs, dont se fera notamment l’écho la presse quotidienne française.

C’est au petit matin, que le pilote a décollé, prenant ainsi son envol du département de l’Ain à cinq heures et quart exactement pour un raid aérien qui va le conduire jusqu’à Nangis, où il effectuera une pause en raison de conditions météorologiques peu favorables qui l’empêchent momentanément de poursuivre jusqu’à Paris son voyage. Pour arriver jusqu’à là avec son aéroplane de type monoplan signé Déperdussin disposant d’un moteur Gnome et de bougies Oléo, l’aviateur Vidart est passé par le champ de manœuvres de la Maladière (près de Dijon), ainsi que par Troyes, faisant deux escales dont la première pour un ravitaillement.

Une performance saluée par le milieu aéronautique mais qui n’éclipse pas une autre actualité bien moins réjouissante, puisque ce même jour à Nice, ont lieu les obsèques du comte de Robillard qui a péri à l’aérodrome de la Californie dans un accident d’aéroplane.

 

http://www.air-journal.fr/2016-05-07-le-7-mai-1912-dans-le-ciel-vidart-vole-de-amberieu-jusqua-nangis-5161114.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter