Vueling signe avec LATAM Airlines

air-journal_LATAM Vueling

La compagnie aérienne low cost Vueling et le groupe LATAM Airlines ont signé un accord commercial, ouvrant aux filiales de ce dernier au départ de Sao Paulo les 147 destinations européennes de la première via Barcelone.

Aux termes de l’accord annoncé le 12 mai 2016 par le groupe né de la fusion de LAN Airlines et TAM Brazilian Airlines, les passagers « de la compagnie aérienne leader en Amérique du sud » pourront bénéficier des 147 liaisons directes proposées par Vueling en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique via son hub à l’aéroport de Barcelone-El Prat. De plus, cet accord va permettre à la spécialiste espagnole du vol pas cher d’alimenter les vols depuis et vers Sao Paulo-Guarulhos « grâce au hub barcelonais et afin de maximiser les connexions sur le réseau sud-américain » proposées par LATAM Airlines. Il est d’ores et déjà mis en place et accessible via l’ensemble des canaux commerciaux. LATAM Airlines, qui opère via sa filiale brésilienne 4 vols par semaine entre Sao Paulo et la capitale catalane depuis octobre dernier, augmentera en outre ses fréquences à un vol quotidien dès le mois de juin, toujours opéré en Boeing 767-300ER pouvant accueillir 30 passagers en classe Affaires et 191 en Economie.

Fernando Estrada, Directeur de la stratégie et des Alliance pour Vueling, explique dans un communiqué que cet accord « permet à Vueling de poursuivre son développement vers les destinations long-courriers et internationales, tout en consolidant la position de l’aéroport de Barcelone comme l’un des hubs les plus importants pour les vols court et moyen-courriers en Europe ». De son côté, Catalina Nannig, Directrice Commercial Europe pour LATAM Airlines, assure que cette nouvelle alliance avec Vueling « nous permet d’augmenter et de diversifier nos options entre l’Europe et l’Amérique du Sud, renforçant l’importance de Barcelone au sein de notre réseau aérien ».

Vueling opère depuis juillet 2010 des vols depuis son hub principal de Barcelone, y offrant plus de 22.000 combinaisons (elle dispose aussi d’un hub à Rome-Fiumicino depuis 2014, avec 64 liaisons directes et plus de 6000 combinaisons de vols possibles). Les villes françaises desservies par Vueling, « et qui seront donc concernées par ces nouvelles options de connexions vers ou depuis l’Amérique du Sud via Barcelone », sont les suivantes : Paris (CDG et ORY), Bastia, Bordeaux, Brest, Grenoble, Lille, Lyon, Marseille, Nice, Nantes, Rennes, Strasbourg, Toulouse et Tours. Elle possède une flotte de plus de 100 avions, de 23 bases opérationnelles et des deux hubs ; elle a transporté plus de 100 millions de passagers.

LATAM Airlines Group S.A. intègre désormais LATAM Airlines Group (anciennement LAN Airlines) et ses filiales au Pérou, en Argentine, en Colombie et en Equateur, et LATAM Cargo et ses filiales; ainsi que TAM S.A. et ses filiales TAM Linhas Aéreas S.A. (LATAM Airlines Brasil), comprenant ses services commerciaux TAM Transportes Aéreos del Mercosur S.A., (LATAM Airlines Paraguay) et Multiplus S.A. Cette association « crée un des plus grands groupes aériens du monde fournissant un service passagers vers plus de 138 destinations sur 25 pays et offrant un service de fret vers 140 destinations sur 29 pays, grâce à une flotte de 322 avions ». Au total, LATAM Airlines Group S.A. compte plus de 50 000 employés. LATAM est la nouvelle marque qui a été adopté par les compagnies membres du groupe, qui a commencé à la mettre en place au niveau de ses points de contact avec la clientèle et de ses avions. Le processus de transformation de marque vers LATAM se poursuivra au niveau des produits et des services dans le cadre d’un déploiement progressif qui durera environ trois ans. Rappelons que LAN et TAM continueront d’opérer sous leur marque et son identité actuelle.

http://www.air-journal.fr/2016-05-13-vueling-signe-avec-latam-airlines-5162941.html

Commentaire(s)

  1. PAT
    Publié le 13 mai 2016

    vueling est une très bonne compagnie par contre LATAM non. Une fois et plus jamais. Cabine éco très serrée sur le dreamliner.

  2. Bimbo
    Publié le 13 mai 2016

    Je dirais même plus: médiocres en C ttes les deux

  3. Publié le 13 mai 2016

    Mediocre pourquoi pas mais pourquoi ??

    • Bimbo
      Publié le 13 mai 2016

      Médiocres car Vueling a un mauvais service en vol en C, aux pleins tarifs de ses consoeurs.
      Tam avait un mauvais service en F( cabines sérieusement dégradées, staff incompétent et mauvais)
      En C le service mauvais voire très mauvais et le staff pas meilleur. Le service SAV est nul, ( aussi mauvais qu’AirBaltic)les cabines dégradées ou datant de Varig quand on n’a pas la chance de voler sur les quelques modèles récemment entrés ds la flotte.
      En Y c’est simplement encore pire.
      Donc pour le Brésil, à titre personnel, je privilégie, AF, Azul en domestique ou GOL.

      Comment les Brésiliens ont ils pu détruire la magnifique Varig? Le Service avait un sens. Même le service de réveil le matin ( loin du néon d’hopital d’AF ou LH) était empreint de véritable attention et professionalisme.

      • Nostalgie quand tu nous tiens!!! - 14 mai 2016 à 8 h 33 min
        Nostalgie quand tu nous tiens!!!
        Publié le 14 mai 2016

        Varig est morte cela fait des lustres maintenant….vos 20 ans vous manquent dirait on…il est vrai qu’à la fin on ne retient toujours que le meilleur dans nos souvenirs…

        • Bimbo
          Publié le 14 mai 2016

          On n’a pas tous toujours 16 ans à voyager sur une plaquette.
          Plutôt que de compter les années supposées des autres( et en faire une analyse scolaire), on aurait préféré un point mieux étayé sur le sujet.
          À chacun ses moyens.

          • Mom
            Publié le 14 mai 2016

            Je vous trouve un peu dur envers TAM. Je vous rejoins sur les vols court où moi aussi je privilégie Azul (ou même Avianca Brasil quand c’est possible). Sur le long courrier, LATAM a un produit qui tient bien la route. Seuls les 777 n’ont pas des sièges full-flat en business. Le service est généralement bon, meilleur sur LAN que sur TAM, mais il y a du progrès depuis la fusion sur la brésilienne. Les cabines sont toutes suffisamment récente, toutes équipés de PTV qui font pâlir les autres compagnies, et ce depuis des années.
            Il est vrai que LATAM a une marge de progression, comme toute compagnie, mais elle s’en sort très bien.

          • Bimbo Coince(e) - 14 mai 2016 à 14 h 20 min
            Bimbo Coince(e)
            Publié le 14 mai 2016

            BIMBO n’a pas d’humour…plutot genre pisse-froid donneur(-se) de leçon…

      • VARIG
        Publié le 14 mai 2016

        Viacao Aereo do RIo Grande ( ou RIoGrandenses selon les cas )

  4. Ce rare que le Bresil na pas sauvé Varig. Une compagnie magnifique.
    Je me souviens de mon vol en 2002, sur la ligne CDG – GRU avec un Boeing 777-200ER. Tres moderne pour l’epoque, avec des PTV et tres bon service a bord.
    Tres triste!

    • Sauvetage de compagnie - 14 mai 2016 à 8 h 49 min
      Sauvetage de compagnie
      Publié le 14 mai 2016

      En ce qui concerne le Brésil, cela n’a jamais été dans sa tradition que l’Etat intervienne pour sauver sa compagnie porte drapeau….Aujourd’hui c’est TAM , maintenant  » dissoute » dans LATAM qui fait office de porte drapeau..hier c’était Varig qui avait été désignée pour remplacer la compagnie d’avant Panair do Brasil …qui fut la porte drapeau brésilienne de 1945 à 1965….

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum