United suspend sa liaison vers Lagos, British Airways y réfléchit

Air-journal_ B787-9 United

La compagnie aérienne américaine United Airlines a annoncé l’arrêt de son unique liaison africaine, Lagos à partir du 30 juin. C’est la faiblesse du secteur énergétique au Nigéria, grand producteur de pétrole, et la difficulté de rapatrier ses devises en dollars qui sont à l’origine de cette décision. British Airways examine à son tour la possibilité éventuelle d’annuler, elle-aussi sa liaison vers Lagos.

Le service quotidien de United depuis Houston vers Lagos avait des résultats insuffisants depuis des années mais avait été tout de même maintenu en raison de son importance pour les clients basés au Texas, a indiqué United Continental Holdings Inc. dans une note adressée aux employés le 25 mai dernier. Le dernier vol sera opéré le 30 juin 2016 laissant Delta Air Lines comme étant le seul grand transporteur américain desservant le Nigeria (entre Atlanta et Lagos).

Nigeria a limité la quantité d’argent qui peut être déplacée à l’étranger après la crise mondiale des prix du pétrole qui ont épuisé ses réserves en devises américaines. Le pays devrait environ 575 millions de dollars aux différentes compagnies aériennes selon une information de l’Association internationale du transport aérien (IATA) du 31 mars dernier. « Le rapatriement a été une question importante, comme l’a été le ralentissement observé dans le secteur de l’énergie », a déclaré Jonathan Guérin, porte-parole d’United, confirmant au passage l’authenticité de cette information.

Les passagers de United peuvent encore voler au Nigeria grâce à Lufthansa, le partenaire commercial transatlantique de United, et via une connexion à Francfort. Le Boeing  787 de United desservant Lagos sera utilisé sur le trajet Tel Aviv – San Francisco, qui passera de trois vols par semaine à un vol quotidien à partir d’octobre.

air-journal_Iberia A330 volC’est le second transporteur majeur à interrompre ses connexions avec Lagos après Iberia qui a interrompu sa connexion depuis Madrid, invoquant notamment une chute de la demande. British Airways, partenaire d’Iberia au sein de’IAG, y réfléchit également, alors qu’elle cherche à rapatrier ses devises du Nigeria. « Quitter le Nigeria est une décision très importante» qui ne sera «pas prise à la légère», a affirmé Kola Olayinka, dirigeant régional d’IAG, qui regroupe Iberia et British Airways. «Je crois fermement que nous allons continuer à évaluer la situation, mais je peux vous assurer que British Airways est très engagée au Nigeria. »

Outre British Airways donc, l’aéroport international Murtala Muhammed  de Lagos accueille également les vols Air France depuis Paris, KLM depuis Amsterdam, Lufthansa depuis Francfort ou encore Arik Air qui dessert notamment Londres Heathrow en concurrence avec British Airways, et New York JFK. Meridiana compte, à l’inverse de la tendance actuelle, y ouvrir deux nouvelles routes en juillet prochain, depuis Accra et Milan Malpensa. Citons encore Emirates, Etihad Airways, Qatar Airways ou Turkish Airlines qui s’y posent depuis leurs hubs respectifs.

http://www.air-journal.fr/2016-05-29-united-suspend-sa-liaison-vers-lagos-british-airways-y-reflechit-5163679.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 29 mai 2016

    royal air maroc dessert Lagos à partir de casablanca et l été c’est quotidien.

  2. Publié le 29 mai 2016

    Lagos et globalement le Nigeria étant un des marchés importants pour BA en Afrique, la menace de fermeture est sans doute un moyen de pression dans les négociations en cours pour récupérer les recettes de vente de billets.
    Si l’exemple du Venezuela donne une indication, c’est que ce sont ceux qui sont restés qui ont le mieux récupéré leur mise à moyen terme

  3. Publié le 29 mai 2016

    Petite réctification, Delta dessert Accra, Johannesburg, Dakar, Lagos en Afrique.

    La phrase devrait plutôt être « laissant Delta Air Lines comme étant le seul grand transporteur américain desservant le Nigeria (entre Atlanta et Lagos). »

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter