GoAir troisième opératrice de l’Airbus A320neo

air-journal_GoAir A320neo delivery

La compagnie aérienne low cost GoAir a pris possession du premier des 72 Airbus A320neo commandés, devenant le troisième opérateur du monocouloir remotorisé après sa rivale indienne IndiGo et la compagnie de lancement Lufthansa.

MSN7074, le premier A320neo de la spécialiste indienne du vol pas cher, s’est posé le 2 juin 2016 à l’aéroport de Delhi-Indira Gandhi, sans être salué par les traditionnels canons à eau en raison de la sécheresse qui sévit dans le pays. Configuré pour accueillir 186 passagers dans sa cabine Spaceflex (une première pour l’A320neo), l’avion est bien sûr équipé de réacteurs Pratt & Whitney PW1100G ; il rejoint les 19 A320 déjà présents dans la flotte de GoAir. La compagnie lancée en 2005 compte utiliser les nouveaux appareils pour étendre son réseau, qui compte 22 destinations en Inde à ce jour (environ 8,5% du marché), et « offrir aux voyageurs une meilleure connectivité tout en continuant sa croissance en tant que l’une des low cost préférées du pays », selon le communiqué d’Airbus. L’avionneur note qu’il s’agit du premier avion de GoAir financé en sale and leaseback, avec SMBC Aviation Capital.

La compagnie a indiqué que ce premier A320neo va être mis en service la semaine prochaine, probablement entre sa base de Mumbai et la capitale indienne. Il devait initialement être livré en avril, mais les problèmes rencontrés par le motoriste Pratt & Whitney ont entrainé un retard de près de deux mois. Le CEO de GoAir Wolfgang Prock-Schauer souligne qu’avec la livraison de ce vingtième monocouloir, la compagnie peut désormais envisager d’ouvrir des routes internationales (la loi indienne 5/20 l’interdit en-dessous de ce seuil et si la compagnie aérienne a moins de cinq ans d’opérations). Elle devrait disposer de huit A320 d’ici mars prochain.

Sept A320neo sont désormais en service : deux chez Lufthansa, quatre chez IndiGo et donc le premier de GoAir.

air-journal_GoAir A320neo_Infographics air-journal_GoAir A320neo Delhi

http://www.air-journal.fr/2016-06-03-goair-troisieme-operatrice-de-lairbus-a320neo-5163968.html

Commentaire(s)

  1. Sait-on si cet appareil bénéficie déjà des réacteurs équipés des correctifs de P & W ? Je suppose que non, sinon Airbus aurait communiqué là-dessus? C’est étonnant que GoAir ait accepté l’appareil alors qu’IndiGo semble avoir renoncé et attends, comme LH, le correctif « hardware » avant de recevoir ses prochains avions.

  2. Lso
    Publié le 3 juin 2016

    Indigo n’a aucunement renoncé, ils en ont 4 dans leur flotte
    (C’est precisé dans l’article)

  3. Ils en ont reçu 4 en un mois et demi, puis aucun depuis plus d’un mois. S’agit-il vraiment du planning prévu ou attendent-ils les modifications des moteurs pour accepter des appareils supplémentaires?

  4. Lso
    Publié le 3 juin 2016

    non airbus attend les moteurs … Au moins 25 a320 sont pour l’instant des planeurs.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter