Chemises arrachées à Air France : le ministère reporte sa décision

air-journal_air france a320

Le ministère du Travail a décidé de différer sa décision concernant la validation ou non du licenciement pour faute lourde d’un délégué CGT, présumé participant à l’épisode de la chemise arrachée de deux cadres d’Air France lors du Comité Central d’Entreprise le 5 octobre dernier, dont Xavier Broseta, alors directeur des ressources humaines.

Le ministère va se donner davantage de temps et ne souhaite sans doute pas mettre d’huile sur le feu en pleine période de contestation sur la loi Travail. Mais rappelons le contexte, l’inspection du travail, saisie du dossier pour ce salarié protégé, a refusé en janvier dernier d’autoriser le licenciement de ce magasinier délégué CGT. Elle estimait alors que  les «faits invoqués pris dans leur ensemble ne permett(ai)ent pas d’établir l’existence d’une faute lourde commise par le salarié, caractérisant son intention de nuire vis-à-vis de l’entreprise». La direction d’Air France avait alors formé un recours hiérarchique auprès du ministère du Travail, qui repousse donc sa décision de quelques semaines.

Rappelons aussi que le tribunal de Bobigny a renvoyé à la rentrée (les 27 et 28 septembre) le procès (prévu fin mai) de seize salariés de la compagnie Air France, poursuivis après les violences  et dégradations commises lors du désormais célèbre CEE. Cinq employés, tous membres de la CGT, seront jugés pour violence en réunion et encourent des peines de trois ans de prison et 45 000 euros d’amende tandis que onze autres sont poursuivis pour dégradations en réunion.

http://www.air-journal.fr/2016-06-05-chemises-arrachees-a-air-france-le-ministere-reporte-sa-decision-5164056.html

Commentaire(s)

  1. A380
    Publié le 5 juin 2016

    Mais quelle honte ! Nous vivons vraiment dans le monde des bisounours, mais ce gars là ça fait des mois qu il devrait être viré !

  2. flo
    Publié le 5 juin 2016

    de simples innocents tombés dans un piège

    • Lso
      Publié le 5 juin 2016

      Mais bien sur… Un traquenard qui pousse a la
      Violence mouahahaha.

      • Faites mouahahaha si vous voulez... - 5 juin 2016 à 12 h 26 min
        Faites mouahahaha si vous voulez...
        Publié le 5 juin 2016

        Ça ne serait pourtant pas la première fois qu’ une telle manipulation existerait…
        Personne, je n’en sais rien: manip, p’tre bien que oui, p’tre bien que non….
        J’envie les ignorants qui ont des certitudes fortes: à defaut d’objectivité, ils jouissent du calme intérieur…

  3. juju
    Publié le 5 juin 2016

    La justice socialiste est passée par là ! va savoir ?

    •  » La Justice, c’est comme la Sainte Vierge, si elle n’apparaît pas de temps en temps, le doute s’installe » ( Michel Audiard )
      … Vous en faites ce que vous voulez Juju, mais n’oubliez pas que: « La Vérité est pareille à l’eau, qui prend la forme du vase qui la contient. » (Ibn Khaldoun)
      Je vous laisse méditer là-dessus. Bon dimanche.

  4. Publié le 5 juin 2016

    A Madagascar le ministère serait plus ferme !

  5. Publié le 5 juin 2016

    Encore un article qui va exploser le compteur des onze posts en un temps record.
    En général, les commentateurs de bistrot raffolent de ce genre de thèmes leur permettant d’éclairer le lectorat de leurs sentences philosophiques d’une grande originalité.

    • un plus de 3000 h de vol - 5 juin 2016 à 11 h 26 min
      un plus de 3000 h de vol
      Publié le 5 juin 2016

      Un peu de modestie , dans vos critiques pontifiantes concernant les pauvres mortels osant contribuer à ces tribunes , ne devrait pas vous étouffer ….

  6. Publié le 5 juin 2016

    Si les syndicats n’étaient pas aussi néfastes que ça pour la société et la compagnie, ça ferait longtemps qu’ils croupiraient tous en prison avec licenciement pour faut grave. Mais voilà, ça risque de couter encore des dizaines si ce n’est des centaines de millions d’euros en grèves si la condamnation est juste voir même allégée par rapport à ce qu’ils auraient dû avoir.
    Les syndicats prennent la population en otage dans bien trop de situations pour que leurs petits avantages restent ainsi, en d’autres termes on peut dire que ce ne sont ni plus ni moins des maitres chanteurs…

    • Roger Wilco
      Publié le 5 juin 2016

      Récitation du catéchisme éditocratique habituel….!

      Navrant !

      Ne pas savoir que des syndicats forts sont nécessaires à l’économie est ahurissant de naïveté , de mauvaise foi , de bêtise , au choix.

      En Allemagne les syndicats sont puissants et déclenchent de nombreuses grèves , CF lufthansa.

      Utiliser sempiternellement le terme prise d’otage qui est d’habitude lie au terrorisme n’est pas anodin . Alors réciter encore et encore la sémantique des puissants pour dénigrer l’action du peuple est tout simplement navrant.

  7. En tout cas et ne lisant toutes ces mauvaises nouvelles ou les « syndicats » font tout pour abattre la situation économique de la France et celle de AF, ou mes concitoyens veulent toutes les reformes de la terre mais les rejettent des qu’elles sont votées au parlement, etc… je me dis qu’il faut nettement mieux vivre ici en Afrique !!! 🙂 🙂

  8. Rame
    Publié le 5 juin 2016

    Alors que le patronat ne fait que lutter pour vos acquis, votre bien être etc… Heureusement qu’ils n’ont pas d’avantages, vous noterez que plus le salaire grimpe moins vous devez payé en frais divers, ticket resto d’une valeur plus importante, véhicule de fonction parfois avec chauffeurs etc. Logement de fonction et j’en passe. Le salarié de base c’est 50% du pass de transport (et encore à Paris)
    Maudits syndicalistes multi milliardaire

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum