Le MC-21 russe prêt à concurrencer Airbus et Boeing

Air-journal-MC21 Irkut

Le MC-21 de l’avionneur russe Irkut, présenté comme le concurrent de l’A320neo et du 737 MAX, a fait son roll out mercredi 8 juin. Son premier vol est prévu pour la période comprise entre décembre 2016 et février 2017 pour une livraison à la compagnie de lancement (Aeroflot) programmée à la fin de 2018.

Le MC-21, conçu au départ comme le remplaçant du Tupolev Tu-154, est disponible en versions 200 et 300, configurés respectivement pour 132 et 163 sièges, dans un schéma de deux classes standard, ou un maximum de 165 et 211 sièges. Le coût de développement s’élève à 4,6 milliards de dollars et prend en compte des avancées technologiques majeures comme l’utilisation d’ailes en matériaux composite selon un procédé industriel développé en interne. Deux nouvelles motorisations seront possibles : le réacteur Pratt § Whitney PW1400G, également sélectionné par les Bombardier CSeries Mitsubishi Regional Jet (MRJ) et la seconde génération d’E-Jets d’Embraer , ainsi que le PD-14, de conception 100% russe. Son rayon d’action s’établit autour des 6 000 km.

Il possède aussi un fuselage plus large que l’A320neo ou le B737 MAX avec 4,06 mètres de diamètre, ce qui dégage un couloir central de 61 cm au lieu des 48 cm adoptés par la concurrence. L’avantage sera, espère-t-on un gain de temps lors de l’embarquement ou du débarquement des passagers.

L’avionneur n’a pas donné de calendrier exact quant à la phase de certification, se contentant d’affirmer qu’il sera certifié selon les normes russes et internationales. A l’instar d’autres avions en développement, le MC-21 a d’ailleurs subi plusieurs retards puisqu’il était prévu en novembre 2014 un premier vol test pour ce premier semestre 2016. Selon Irkut Corp., le nouvel aéronef a un carnet de 175 commandes fermes provenant tous du marché sous influence russe, Aeroflot (50 exemplaires à elle seule), Red Wings, IrAero, Sberbank Leasing, Ilyushin Finance Co. et Air Kirghizistan ; sans oublier une centaine d’options. Selon l’agence russe Sputnik, son prix de vente s’élèverait à 70 millions de dollars contre contre 106,2 millions pour l’A320neo et 110 millions de dollars pour le 737 MAX 8.

http://www.air-journal.fr/2016-06-09-le-mc-21-russe-pret-a-concurrencer-airbus-et-boeing-5164366.html

Commentaire(s)

  1. czl
    Publié le 9 juin 2016

    Il est pas mal même sans winglets

  2. Publié le 9 juin 2016

    Un fuselage plus large uniquement pour le couloir : Il va falloir vraiment optimiser les temps d’escale pour rentabiliser cette section plus grande…

    • @ben
      Publié le 9 juin 2016

      +1000
      Je me suis fait la même réflexion à la lecture de cette raison difficilement crédible…doit y avoir autre chose dans l’air…
      Pour ceux qui ne saurait pas: la consommation de carburant, toutes autres choses égales par ailleurs, augmente avec la  » Surface mouillée », c’est à dire en contact avec l’écoulement des filets d’air, surface elle- meme directement en relation avec le diamètre du fuselage ( entre autre et pour faire simple!)

      Compter uniquement sur une accélération des embarquements/débarquements pour compenser ce surcoût opérationnel direct sur chaque minute de vol pendant tout une vie de l’avion, ca apparaît soit comme un calcul chimérique, soit comme une excuse-bidon!!

  3. LSO
    Publié le 9 juin 2016

    délit de sale gueule

  4. un plus de 3000 h de vol - 9 juin 2016 à 13 h 16 min
    un plus de 3000 h de vol
    Publié le 9 juin 2016

    COMAC C919 Chinois , IRKUT MC-21 Russe …. les familles des Boeing 737 et des AIRBUS A320 n’ont qu’à bien se tenir ! Le montage d’A320 en Chine n’a pu qu’accélérer le processus de mise sur le marché d’un Clone ….Quand à la Russie , la copie a l’air mieux réussie que l’aventure de clonage du Concorde en TU 144 en son temps ….

    • Publié le 9 juin 2016

      De conception nouvelle donc pas vraiment un clone !
      coopération franco-chinoise.
      Il sera équipé du moteur franco-USA LEAP-X 1C.
      Le Comac est vendu à plus de 500 ex. seulement 2 clients étrangers : Thaïlande et USA.
      Ryanair pourrait en acheter 400. Dur pour Boeing si c’était le cas !

  5. Après le « Concordeski » , voici arrivé le « nez au ski »…

  6. Publié le 9 juin 2016

    Y a t’il une rationalisation dans la flotte d’Aeroflot? Des Airbus, des Boeing des Sukhoi et maintenant le MC?

  7. Publié le 9 juin 2016

    Un jet low cost ! Bien pour les compagnies pas riches.
    Comme cela est précisé sur airinfo.org , les équipementiers étrangers (Thalès et Zodiac Aerospace en France, Honeywell aux Etats-Unis) fournissent 30 à 40% des pièces.
    Peu de commandes pour l’instant.

  8. Pour la largeur du fuselage on parle tout de même « que » de 11cm de différence avec l’A320.
    Le A320 et plus large que le 737 et personne à crié à la folie des ingénieurs.
    Moi je suis heureux de voir de nouveaux modèles arriver régulièrement, ça casse la routine.

  9. Il reste cependant que si le MC21 est affiché à un prix de vente inférieur à ses concurrents européen et américain, il lui faudra encore (comme le concurrent chinois) faire ses preuves -à la fois sur le plan technologique, opérationnel et surtout économique.
    Alors peu probable que lesdits A320 et 737 soient déjà moribonds!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum