Grève à Alitalia : 142 vols annulés ce mardi

air-journal_Alitalia new uniforms4

La compagnie aérienne Alitalia a annulé 142 vols ce mardi, principalement sur des routes intérieures, en raison d’une grève de quatre heures lancée par ses pilotes et son personnel de cabine qui entendent protester contre les conditions de travail.

La grève organisée par le syndicat Fit-Cisl ce 5 juillet 2016 de 11h00 à 15h00 a un impact réel sur le programme de vols de la compagnie nationale italienne. Elle a été contrainte de supprimer 142 décollages au total, par exemple dans sa base à l’aéroport de Rome-Fiumicino : outre les nombreuses lignes intérieures affectées, des rotations vers Paris-CDG, Beyrouth, Düsseldorf ou Le Caire sont annulées. A Milan-Linate, Alitalia a entre autres supprimé des vols vers Paris-CDG encore, Bruxelles, Londres, Francfort ou Amsterdam. Le long-courrier n’est pas affecté.

Le secrétaire général du syndicat Nino Cortorillo a expliqué dans The Local.it qu’il s’agissait de la « première grève depuis des années » pour les pilotes et le personnel de cabine, soulignant une hausse des heures de travail et « le non-respect de la norme » dans le traitement des départs.

Le CEO de la compagnie de l’alliance SkyTeam Cramer Ball a jugé dans une lettre ouverte cette grève « incompréhensible et injuste ». Il affirme qu’elle a en fait été lancée après la suppression des vols gratuits pour les pilotes et PNC depuis ou vers les bases de Rome et Milan, un « privilège uniquement utilisée par une minorité d’employés ». Alitalia avait décidé la suppression du principe « pour économiser de l’argent et se mettre à l’aune des autres compagnies en Europe et dans le reste du monde », affirme le dirigent nommé suite à la prise de contrôle par Etihad Airways de 49% du capital d’Alitalia.

La plupart des passagers ont été pris en charge depuis l’annonce de la grève jeudi dernier et replacés sur d’autres vols. Parmi les mesures commerciales proposées par Alitalia, le CEO souligne le report sans frais jusqu’à la fin octobre ou l’ajout de personnel dans les principaux aéroports et dans le call center.

air-journal_Alitalia A319 new vol

http://www.air-journal.fr/2016-07-05-greve-a-alitalia-142-vols-annules-ce-mardi-5165873.html

Commentaire(s)

  1. un plus de 3000 h de vol - 5 juillet 2016 à 10 h 07 min
    un plus de 3000 h de vol
    Publié le 5 juillet 2016

    Etihad doit voir rouge , elle qui a investi beaucoup pour aider ALITALIA à remonter la pente ….à la place d’air France qui avais compris en la lachant …et a assez de soucis du même type chez elle !
    Comme chez AIR FRANCE , (et chez Lufthansa aussi) , la défense des acquits , des privilèges d’un autre temps et des statuts ont la vie longue! Les compagnies traditionnelles d’Europe sont en train de se torpiller de l’intérieur par ces grèves à répétition !,

  2. Les vols gratuits entre Rome et Milan dont il est question ne sont pas des vols pour convenances personnelles . Ce sont des vols pour besoins professionnels: a l’époque où Alitalia avait ouvert une base opérationnelle à Milan en plus de celle de Rome sur laquelle étaient historiquement concentrés la plupart des vols…et basé tous le personnel navigant..Alitalia avait donc eu besoin de PNT + PNT depuis sa nouvelle base de Milan…Elle proposa donc à des PN de déménager de Rome à Milan..mais il y eut peu de candidats compte tenu des vies professionnelle des conjoints, des conditions finassières liées aux déménagement, et surtout, de l’incertitude quant à la durée de vie future de cette base milanaise: les PN se dirent  » à quoi bon chambouler nos vie, aller là-bas, si cette base ferme dans 1, 2 ou 3 ans… »
    Devant ce manque d’enthousiasme et de volontaire, Alitalia proposa alors à ses PN de leur affecter des vols au départ de Milan parmi d’autres sur leurs planning mensuels, sans les obliger à y déménager , et en prenant à sa charge le transfert sur ses avions de Rome à Milan pour aller y prendre un vol en fonction: les prises de service officielle ( et donc les engagements de Temps de Vol…) se faisant officiellement à Milan: c’est l’origine de ces billets gratuits pour PN entre Milan-Rome_milan, mais n’en était émis un aller-retour que pour chaque vol en fonction fait depuis Milan..

    Il ne s’agit donc en aucun cas d’un « avantage acquis individuel au profit de quelques uns seulement »…

  3. Cette grève est au moins limitée avec un rapport direct avec l’aviation.

    Si comme « TOUT AVOIR EN MÉMOIRE » dit est juste, il y a quelque chose que je ne comprend pas dans le management d’Alitalia (même si je ne dois pas être le seul à ne pas comprendre la management d’Alitalia en général).
    Pourquoi si ces vols de transferts gratuits on été mis en place il y a des années de cela, Alitalia n’a pas fait de contrats pour les nouvel arrivants avec comme base Milan, afin de ne pas continuer cette solution provisoire ou ponctuelle qu’est de transférer à grand frais du personnel par avion?

  4. Cela n’est pas étonnant, quand on connait réellement les conditions de travail des PNC surtout, il ne faut pas se fier aux dires des autres qui prétendent qu’ils ont la belle vie.
    Je vous invite à discuter avec eux, je trouve cela lamentable de toujours critiquer des grévistes qui cherchent à garder leurs conditions de travail au mieux.
    Sous prétexte que les gens travaillent dans les transports en général ils n’ont pas droit à l’épanouissement professionnel, aux bonnes conditions ou à qques avantages?

    • « Sous prétexte que les gens travaillent dans les transports en général ils n’ont pas droit à l’épanouissement professionnel, aux bonnes conditions ou à qques avantages? »
      J’ajouterais « dans les transports aériens en particulier…
      C’est une excellente question… à laquelle certains, ici, devraient réfléchir…en se demandant ce qu’ils feraient à la place des employés concernés.

  5. JG
    Publié le 5 juillet 2016

    Faut vraiment etre debile! Alitalia comme Iberia remontent enfin la pente et ils font greve!!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum