Air Mauritius arrive à Guangzhou

air-journal_air mauritius A340

La compagnie aérienne Air Mauritius inaugure mardi une nouvelle liaison directe entre l’île Maurice et Guangzhou, sa cinquième destination en Chine.

A partir du 12 juillet 2016, la compagnie nationale mauricienne propose un vol par semaine entre sa base à Port-Louis-Sir Seewoosagur Ramgoolam et l’aéroport de Guangzhou-Baiyun, opéré en Airbus A340-300 pouvant accueillir 24 passagers en classe Affaires et 264 en Economie. Le départ est programmé mardi à 21h00 pour arriver le lendemain à 11h00, le vol retour quittant l’ex-Canton mercredi à 12h45 pour se poser à 18h30. Air Mauritius est sans concurrence sur cette route, qui porte à huit le nombre de rotations hebdomadaires vers la Chine.

Air Mauritius opère déjà des vols vers Pékin, Shanghai, Hong Kong et Chengdu en Chine, ainsi que vers Guangzhou en partage de codes avec China Southern Airlines, Air China, Dragonair, Malaysia Airlines, ou Singapore Airlines. Rappelons dans ces derniers cas qu’elle vient de lancer son Air Corridor vers Singapour puis Kuala Lumpur (là encore sans concurrence), avec trois rotations hebdomadaires visant à « augmenter le trafic passager et celui du fret entre l’Asie et l’Afrique, en passant par ces deux hubs ». Aucune compagnie d’Asie de l’est ne se pose dans l’île Maurice.

Rappelons qu’Air Mauritius a déjà inauguré cette année des vols vers Maputo au Mozambique et Dar-es-Salam en Tanzanie (deux nouvelles escales sur ses routes vers respectivement Durban et Nairobi).

Et que depuis le 15 juin, elle a doublé sa franchise bagage en classe Economie, portée à deux pièces de 23 kilos au maximum sur la plupart des vols long-courrier ou moyen-courrier. Les clients voyageant en classe Affaires sont éligibles à 2 pièces de bagage de 32 kg chacune. Cette nouvelle offre est disponible à l’aller comme au retour et s’applique sur les destinations du réseau Air Mauritius notamment en Angleterre, Inde, Chine (incluant Hong Kong), Singapour, Malaisie, Australie, Afrique du Sud, Kenya, Mozambique et Tanzanie. La nouvelle allocation ne s’applique pas sur Paris ainsi que sur les destinations régionales notamment Rodrigues, La Réunion et Madagascar (Air Mauritius précise que l’aéroport rodriguais ne peut à ce stade accueillir que les ATR72, dont la capacité à transporter des bagages reste limitée). La nouvelle allocation ne s’applique pas non plus aux  passagers qui commencent leurs voyages à partir des autres destinations du réseau Air Mauritius. Ces derniers auront toujours droit à une pièce de bagage en économie et à deux pièces en classe affaires, avec le nombre de kg par pièce tel qu’il est défini sur leurs titres de voyage.

http://www.air-journal.fr/2016-07-08-air-mauritius-arrive-a-guangzhou-5165995.html

Commentaire(s)

  1. Voilà une compagnie dynamique qui n’a d’autre choix que d’innover en raison d’une concurrence féroce venant des émirats et bientôt une low cost air asia. Le choix de Guangzhou est très judicieux en raison d’une population chinoise Hakka et cantonaise forte à Maurice et à la réunion. De plus l’ile maurice ayant assouplis voir supprimer les visas profite de la manne financière des touristes chinois, contrairement à la réunion où air austral aura beau faire des projets d’ouverture de ligne mais qui ne seront jamais rentables et ne verront jamais le jour: La réunion peine à attirer les touristes asiatiques en raison des visas contraignants.Les réunionnais ne pourront que de loin assister au succès fulgurant de sa fausse ile soeur…

  2. Air Algerie a anonce une ouverture en octobre je pense. Pour moi pas une ligne rentable pour AH. Je reste avec un Alger – New York.

    • A prévoir:
      Publié le 8 juillet 2016

      Des cabines  » aérées » et des soutes légères sur le trajet ALG-Chine, et des soutes bourrées de bagages tous en surpoids ainsi que des bagages cabines partout où ce sera possible ( races, sous les sièges, entre les sièges…) sur vol retour vers l’Algerie…Ce sera ravitaillement des quartiers à chaque arrivée du vol de Guangzhou…Arrosage de la douane obligatoire, petit pécule aux copains, écot pour la Nomenclatura…et le reste à la sauvette dans les rues…
      Les vols d’AF etaient jadis bourrés de ces hommes et -nombreuses- femmes qui faisait un voyage Afrique-CDG-Guangzhou toutes les quinzaines et vivaient très bien eux mêmes, leurs familles ..la petite entreprise bien rodée marchait bien….

  3. La rumeur d’une liaison Alger/New York existe depuis des années et est un vieux fantasme..
    Des demandes ont été faites depuis des lutres par les autorités Algériennes y compris des annonces « d’éventuelles » importantes commandes de 787’s et de triple 7-300ER mais personne n’est dupe dans cette histoire, encore moins les autorités Américaines qui ne sont pas vraiment à la veille de leur accorder la licence en question.
    Nous y avons droit périodiquement chaque année juste avant les grands salons aériens mondiaux.

  4. MK, à la différence de certain, ne peut vivre aux crochet d’un état providence et est donc obligé de se battre pour vivre.
    Une belle carte à jouer avec le tourisme chinois et avec les liens économiques forts que notre île à avec la Chine et avec tous les acteurs de l’océan indien.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter