L’aéroport de Bordeaux dit merci à l’Euro

air-journal_bordeaux_aeroport 2

L’aéroport de Bordeaux-Mérignac a enregistré le mois dernier une hausse de +12,1% avec un record mensuel de 587.600 passagers, des résultats attribués à l’Euro de football mais aussi aux départs en vacances et à la fête du vin.

Dans son communiqué du 7 juillet 2016, l’aéroport bordelais précise que 283.692 passagers (nouveau record) ont voyagé sur les routes intérieures, soit une croissance de trafic de +2,3%. Un résultat minoré par les différentes grèves qui ont particulièrement touché les vols nationaux, avec 138 annulations au total soit une perte de trafic estimé à 3%. L’île de beauté contribue notamment au résultat avec +14% de trafic sur les trois destinations corses : Figari +32,5% (Hop! et Volotea), Ajaccio +17,4% (Hop! et Volotea) et Bastia +2,4% (Volotea). Marseille et Lille affichent de très bons scores avec, respectivement, +18% et +6,3% (easyJet et Hop!). En revanche, une perte de 8.000 passagers due à l’effet des grèves explique les résultats négatifs des lignes vers Paris Orly (-3,8%) et Paris Charles-de-Gaulle (-3,6%) qui, en cumul à fin juin, progressent respectivement de +2,1% et +1%.

Par ailleurs, le 17 juin, veille du match de l’Euro 2016 à Bordeaux entre la Belgique et l’Irlande, la plate-forme a vécu un pic de trafic jamais égalé en une journée avec 24.800 passagers. Bordeaux-Mérignac rappelle que le mois de juin a été marqué par l’accueil de 4 matchs de l’Euro 2016 à Bordeaux. Les équipes et les supporters ont afflué des quatre coins de l’Europe pour participer à cet événement : 225 vols supplémentaires affrétés, 21 600 passagers et 4% de trafic supplémentaire. Le trafic régulier a également bénéficié de l’effet Euro avec de nettes croissances sur les villes participantes : Belfast (+37,9%), Madrid (+33,1%), Dublin (+27,1%) ou Bruxelles (+25,6%).

Le trafic international affiche une excellente progression de +23,3% avec 303.692 passagers en juin. L’Espagne est mise à l’honneur avec un trafic total de +35,8% par rapport à juin 2015. Trois raisons majeures : le match de l’Euro 2016 Croatie/Espagne à Bordeaux le 21 juin mais aussi les deux offres nouvelles vers des dessertes espagnoles. EasyJet est venu conforter l’offre quotidienne de Vueling sur Barcelone qui monte la première marche du podium des croissances (+73,3%). Madrid atteint +33,1% avec l’arrivée d’Iberia Express qui vient augmenter le nombre de fréquences déjà proposées par Iberia. Palma et Malaga suivent ce dynamisme avec un trafic respectif de +62,7% et +38,1%.

Le Royaume-Uni est en nette croissance : Londres (Gatwick, Stansted, Luton) +14,6%, Birmingham +49,4% ou encore Belfast +37,9%. Les destinations « soleil sont prises d’assaut avec des chiffres de croissances remarquables » : Dubrovnik + 90,3%, Venise +71,3%, renforcée par l’offre d’easyJet qui s’ajoute celle de Volotea, Corfou +51,3% ou Athènes +30,6%. De fortes croissances sont à souligner vers les hubs intercontinentaux comme Bruxelles (+25,6%),  Rome (+15,3%) ou Lisbonne (+14,2%).

http://www.air-journal.fr/2016-07-08-laeroport-de-bordeaux-dit-merci-a-leuro-5165997.html

Commentaire(s)

  1. Génial !

    Si Lufthansa pouvait revenir maintenant, ce serait encore mieux 😀

  2. merci à l’€uro oui mais certainement pas à la £ sterling

  3. LSO
    Publié le 8 juillet 2016

    quelqu’un a des infos concernant les retombées de l’euro a Bergerac ?

  4. Lucarbiter
    Publié le 8 juillet 2016

    Maj de mon précédent message, 37114 passagers, record depuis l’ouverture de l’aéroport pour un mois de juin !

  5. Lucarbiter
    Publié le 9 juillet 2016

    @Eymet
    Votre article concerne plus les conséquences possibles du brexit et non pas celles de l’euro…
    D’autant plus que ces articles tournés par des pseudos journalistes, sont la que pour faire le buzz.

  6. Vincent 69
    Publié le 9 juillet 2016

    J’étais jeudi à Marseille, et je me pose des questions sur les prétendues retombées économiques de l’Euro de football : à part quelques chambres louées à une poignées de caciques de la FFF, le Sofitel était vide de touristes (à fort pouvoir d’achat), ayant fui la ville de peur de nouvelles violences.

    Quant aux taxis, craignant eux aussi les débordements, beaucoup ont arrêté leur service à 16 h.

    Enfin, de nombreux commerces, dont des bars et des restaurants, ont eux aussi baissé le rideau vers 16 h.

  7. Publié le 9 juillet 2016

    Davantage de BA et des vols Lufthansa…please ! 😉

  8. Filoustyle

    Visiblement les journalistes de air et journal sont de Bordeaux et passe sous silence les autres plateformes régulièrement.
    Et visiblement lufthansa « que réclame à corp et à crie certain Bordelais » ne chante pas apparement au oreilles des dirigeants de cette compagnie ?
    pourtant cette plateforme et tellement tout ……d’après air et journal.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum