La nouvelle Air Sénégal opérationnelle début 2017

aj_senegal airlines

Renaissant des cendres de la défunte Sénégal Airlines, la nouvelle compagnie du Sénégal, baptisée Air Sénégal, sera « opérationnelle au plus tard début 2017 avec de premiers  avions », a affirmé le Premier ministre sénégalais, Mouhamed Boune Abdallah Dionne.

« Tout devrait être bouclé et opérationnel avant la fin de l’année ou au plus tard en début 2017, avec les premiers avions aux couleurs d’Air Sénégal », a-t-il révélé dans les colonnes du quotidien local l’Observateur. Il évoque avoir pour mission par le chef de l’Etat de travailler avec les « meilleurs spécialistes », sans les nommer, pour « disposer à court terme d’une stratégie conquérante et réaliste ». « La compagnie Air Sénégal que nous souhaitons bâtir devrait à terme, jouer dans la région ouest-africaine le même rôle que certaines success stories régionales dans le ciel est-africain », a-t-il esquissé.

Le « partenaire stratégique » n’est pas cité expressément cette fois-ci par le Premier ministre, mais le gouvernement sénégalais avait déjà évoqué en avril 2016 qu’elle bénéficierait de l’aide de Turkish Airlines.

Pour rappel, la défunte Sénégal Airlines avait accumulé une dette de 100 millions d’euros et s’est vue retirée au mois d’avril sa licence d’exploitation. Sa création remontait à 2009. Elle avait alors remplacé Air Sénégal International qui fut dissoute pour cause de tensions entre les actionnaires, le gouvernement sénégalais et Royal Air Maroc.

http://www.air-journal.fr/2016-07-09-la-nouvelle-air-senegal-operationnelle-debut-2017-5166077.html

Commentaire(s)

  1. pourquoi tant d’obstination?

  2. Lso
    Publié le 9 juillet 2016

    Selon une source proche du dossier, ils planchent deja sur le nom de la compagnie qui lui succedera.

  3. Vincent 69
    Publié le 9 juillet 2016

    Souhaitons à AIR SENEGAL un meilleur avenir qu’à SENEGAL AIRLINES, ce qui ne devrait pas être très difficile !

    Le marché continental existe, à eux de saisir les opportunités, et de se redéployer notamment vers la France, comme avec l’excellente AIR SENEGAL INTERNATIONAL.

    Une question cependant me trouble, c’est l’aide de la très controversée TURKISH AIRLINES. Il aurait été bien plus préférable de se rapprocher d’un acteur régional comme la RAM, à l’expertise reconnue, mais il est vrai que celle-ci avait déjà subi la disparition programmée par WADE d’AIR SENEGAL INTERNATIONAL (à l’époque, montée en joint-venture avec la RAM).

  4. un plus de 3000 h de vol - 9 juillet 2016 à 15 h 54 min
    un plus de 3000 h de vol
    Publié le 9 juillet 2016

    Royal air Maroc s’y est cassé les dents ….Mais pourquoi Turkish s’interesse-t-il à Air Sénégal ? …pour conforter sa stratégie de développement en Afrique , au nez et à la barbe d’Ethiopian ou des traditionnels Brussels Airlines et Air France dont l’Afrique de l’Ouest et de l’est est resté longtemps leurs pré-carrés et leurs vaches à lait vue les tarifs ..Reste pour Air France Abidjan comme porte d’entrée (d’ou les vols en A380) , Niarobi por KLM et l’Afrique en générale pour Brussels airlines …Les Africains n’auront que l’embarras du choix ..

    • Oui, bof....

      A l’heure actuelle, et pour l’avenir sérieusement prévisible, il reste à AF bien plus que Abidjan…
      Pour l’heure , AF fait deja bien mieux, et de loin, que Brussels Airlines sur  » l’Afrique en générale »…. Et encore, tout ca non compris KLM……

      Que tout ne soit toujours qu incertitude pour le futur lointain, certes…que les dirigeants des autres groupes aériens n’aient que l’ envie en tete de dépasser le groupe AFKLM, c’est logique, mais au jour d’aujourd’hui, c’est ce groupe la qui est l’acteur majeur des relations aériennes Afrique-Europe: un simple etat des lieux l’etteste…

  5. Pet
    Publié le 9 juillet 2016

    Dans les 8/12 mois suivant le lancement, ce sera plié..

  6. pour « disposer à court terme d’une stratégie conquérante et réaliste ». Une stratégie c’est à long terme quand même?

  7. Je suis disponible pour aider techniquement cette compagnie. En effet, les meilleurs spécialistes sont requis dans un cas comme celui-là.

  8. roupettesdelapin - 10 juillet 2016 à 8 h 13 min
    roupettesdelapin

    Pourquoi la très controversée THY? Certes, une Cie avec peu de CRM mais un service au dessus de tous. Maintenant faire un détour d’une dizaine d’heures pour aller sur certaines destinantions ne rebutera pas nos frères africains si les coûts sont moindres

  9. roupettesdelapin - 10 juillet 2016 à 8 h 16 min
    roupettesdelapin

    Le problème c’est comme d’habitude, il y aura 400 employés par avion sinon plus au lieu de 80 max….la mangeoire, la bonne mangeoire!!!

  10. Nos amis Sénégalais ont bien du mal à comprendre la complexité du transport aérien et en sont encore à penser à une compagnie nationale alors que leur marché est minuscule. Une entente avec la compagnie ivoirienne aurait été de loin préférable dans l’optique d’une nouvelle Air Afrique à capitaux privés! Lorsqu’on assiste à une vague de regroupements tels que IAG, SAS, LATAM…..on ne peut que regretter cette décision essentiellement politique. Souhaitons leur tout de même bonne chance et surtout une bonne maîtrise de leurs coûts……

  11. Vince

    C’est reparti

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum