Farnborough J1 : 118 commandes et un certain optimisme

air-journal_Boeing Farnborough 737 MAX ANA 787-9

La météo exécrable n’a pas eu d’impact sur le premier jour du Salon de Farnborough lundi, Boeing annonçant plusieurs intentions de commandes pour la famille 737 MAX et le Dreamliner, Airbus mettant en avant le choix de l’A350-1000 par Virgin Atlantic – et les deux avionneurs revoyant à la hausse leurs prévisions à vingt ans, tout comme Embraer.

Des pluies torrentielles et des débuts d’inondations  entrainant des coupures de courant ont contraint les organisateurs du Salon de Farnborough à interrompre prématurément les activités le 11 juillet 2016, y compris les démonstrations en vol. Mais à la fin de la journée, les avionneurs avaient placé 118 appareils en commandes fermes, intentions d’achat ou protocoles d’accord, pour un montant estimé à 14,6 milliards de dollars au prix catalogue.

BOEING :

air-journal_Xiamen Air 737 MAX 200Le constructeur américain a ouvert le bal en annonçant un protocole d’accord avec Xiamen Air pour jusqu’à trente 737 MAX 200, un contrat de 3,39 milliards de dollars au prix catalogue. La filiale de China Southern Airlines est déjà cliente de la famille MAX (30 MAX 8), et destine les MAX 200 à ses propres filiales low cost telles que Jiangxi Airlines et Hebei Airlines. Xiamen Air opère une flotte tout-Boeing, et devient le troisième client du MAX 200 après Ryanair et VietJetAir ; la version densifiée du MAX 8 doit entrer en service en 2019.

air-journal_Donghai Airlines 787-9 737 MAXToujours en Chine, Donghai Airlines annonce une intention d’achat pour cinq 787-9 Dreamliner et 25 737 MAX 8, pour plus de 4 milliards de dollars au prix catalogue. Basée à l’aéroport de Shenzhen, la filiale de Sichuan Airlines avait déjà commandé en 2013 quinze 737-800 (onze en service) et dix MAX 8. Comme tous les contrats passés annoncés par des compagnies chinoises, les deux annoncés hier devront recevoir l’accord du gouvernement avant d’être finalisés.

air-journal_Standard Chartered Bank 737-800Boeing a d’autre part annoncé la commande ferme de dix 737-800 par la Standard Chartered Bank, pour 960 millions de dollars au prix catalogue ; les appareils sont attribués dans ses listings à un client anonyme. L’activité de financement d’avion de la banque londonienne a déjà un portfolio de plus de 110 appareils, pris en leasing principalement dans les marchés émergents en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient.

L’avionneur américain a publié hier ses nouvelles prévisions à vingt ans : elles sont revues à la hausse de 4,1% par rapport à l’année dernière, avec 39.620 nouveaux avions d’une valeur estimée à 5900 milliards de dollars.

New Airplane Deliveries Through 2035
Airplane type Seats Total deliveries Dollar value
Regional jets 90 and below 2,380 $110 billion
Single-aisle 90 – 230 28,140 $3,000 billion
Small widebody 200 – 300 5,100 $1,350 billion
Medium widebody 300 – 400 3,470 $1,250 billion
Large widebody 400 and above 530 $220 billion
Total ——— 39,620 $5.9 trillion

Par régions, c’est en Asie et particulièrement en Chine que sera livré le plus grand nombre d’avions selon Boeing (15.130), suivie par l’Amérique du nord (8330), l’Europe (7570), le Moyen-Orient (3310), l’Amérique latine (2960), les états indépendants de l’ancienne Union Soviétique (1170) et l’Afrique (1150).

AIRBUS:

air-journal_Virgin Atlantic A350-1000_RRL’avionneur européen soulignait hier que la famille A320 a dépassé les 100 millions de vols depuis son lancement en 1988, mais c’est son dernier-né qui a fait l’objet de la première annonce: Virgin Atlantic « achète » huit A350-1000 avec des livraisons prévues à partir de 2019, et en prendra quatre autres en leasing chez Air Lease Corp. (ALC) à compter de 2020 (plus une option pour un cinquième). Ces avions, configurés en trois classes avec les nouvelles cabines Airspace, seront initialement basés à Londres-Heathrow et déployés sur des routes transatlantiques existantes (environ 360 sièges), puis sur des routes loisirs vers les Caraïbes depuis Gatwick (environ 410 sièges). Aucun montant n’est annoncé. Les six A380 de Virgin Atlantic ne sont toujours pas annulés, leur livraison étant actuellement prévue en 2018.

Le loueur ALC justement, basé à Los Angeles, a de son côté commandé ferme trois A350-900  et un A321, qui porteront son portfolio à 267 Airbus.

air-journal_Arkia_Israeli_Airlines A330-900neoArkia Israeli Airlines a de son côté annoncé son intention d’acquérir jusqu’à quatre A330-900neo, une première dans le pays. Son carnet de commandes compte déjà quatre A321neo, et Airbus souligne la commonalité des qualifications qui facilitera le passage des pilotes d’un appareil à l’autre.

 

air-journal_Air_Cote_d_Ivoire A320neoAir Côte d’Ivoire a commandé ferme un troisième A320neo, qui viendra rejoindre les quatre A319 et deux A320 de sa flotte. La low cost vietnamienne Jetstar Pacific a signé un protocole d’accord pour dix A320, ce qui serait sa première commande en propre ; sa flotte actuelle d’A320 et A321 est entièrement composées d’avions pris en leasing.

Airbus a également mis à jour ses prévisions à vingt ans : 33.074 avions (+1,5%) devraient être livrés d’ici 2035 pour une valeur de 5200 milliards de dollars, dont 23.531 monocouloirs, 8064 biréacteurs de 250 à 400 passagers, et 1479 très gros porteurs. Dans ce dernier cas, on notera que la prévision est en baisse de 4,6% par rapport à 2015 ; Airbus parle cependant de tendance vers des avions plus grand, particulièrement pour les widebodies qui représenteront 29% de toutes les livraisons – mais 54% de leur valeur.

Region 20-y. new deliveries
Africa                                      1000
Asia/Pacific                                    13.458
CIS                                      1226
Europe                                      6587
Latin America                                      2567
Middle East                                      2429
North America                                      5807
World                                    33.074

EMBRAER:

air-journal_Embraer E190-E2L’avionneur brésilien a gagné deux clients pour sa famille E2-Jets: Arkia Israeli Airlines a signé une lettre d’intention pour six E195-E2 fermes plus quatre droits d’achats (650 millions de dollars au prix catalogue si les options sont confirmées), tandis que Kalstar Aviation en Indonésie a commandé ferme cinq E190-E2 assortis de cinq droits d’achats.

La société de leasing Nordic Aviation Capital a passé commande ferme pour quatre E190.

Embraer a également revu à la hausse ses prévisions à vingt ans mais plus modérément, passant de 6350 à 6400 avions régionaux de 70 à 130 places : 2300 dans la catégorie 70-90 sièges, et 4100 pour les appareils de 90 à 130 sièges. Ce marché sera dominé par les Etats-Unis selon Embraer, avec 2020 livraisons attendues ; viennent ensuite l’Asie-Pacifique (1690 avions régionaux) et l’Europe (1160).

MITSUBISHI :

air-journal_Rockton_MRJ90Mitsubishi Aircraft Corp. a enregistré sa première commande en Europe, la société de leasing suédoise Rockton AB signant une lettre d’intention pour dix MRJ90 fermes plus autant d’options. Leur livraison est prévue à partir de 2020. L’avionneur japonais totalise désormais 243 commandes fermes pour son MRJ, avec 180 options et 24 droits d’achat.

http://www.air-journal.fr/2016-07-12-farnborough-j1-118-commandes-et-un-optimisme-certain-5166174.html

Commentaire(s)

  1. Et le Cseries dans tout ça 🙁 ?

    Allez Bombardier, on signe chez Ryanair !

  2. GLLOQ

    Pourquoi toujours opposer Airbus et Boeing?
    Même si la lutte est implacable, je trouve ce combat commercial stérile alors que des « émergents » se rapprochent et que leurs fabrications moins chères aligneront tous les prix vers le bas!

  3. Airbus y fait un véritable carton..
    Plus de 200 commandes rien que pour cette seule journée!!!

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter