KLM partage plus avec China Eastern Airlines

air-journal_KLM Chine

La compagnie aérienne KLM Royal Dutch Airlines a rejoint hier la « coopération avancée » existant entre Air France et China Eastern Airlines, partageant ses codes avec le transporteur chinois entre leurs hubs respectifs.

Dans son communiqué du 11 juillet 2016, la compagnie nationale néerlandaise annonce qu’elle partage désormais ses codes avec sa partenaire chinoise de l’alliance SkyTeam entre les aéroports d’Amsterdam-Schiphol et Shanghai-Pudong. Les passagers vont au passage l’accès à trois nouvelles destinations en plus des douze déjà couvertes par l’accord en place, sans plus de détail. China Eastern Airlines a inauguré le 26 juin sa nouvelle liaison entre Shanghai et Amsterdam, opérée quatre fois par semaine en Airbus A330-200 bi-classe face justement à KLM (13 rotations hebdomadaires). Ce lancement est présenté par le PDG de la compagnie néerlandaise Pieter Elbers comme une étape majeure pour Schiphol, qui devient « le premier hub de SkyTeam en dehors d’Asie desservi par les quatre plus importantes compagnies de Grande Chine (China Eastern donc, China Southern Airlines, Xiamen Air et la Taïwanaise China Airlines NDLR). La coopération sur l’axe Amsterdam – Shanghai marque une nouvelle étape dans la coopération avec China Eastern et solidifie la stratégie de KLM en Chine, qui vise à faire d’Amsterdam la plus importante porte d’entrée entre l’Europe et la Chine ».

KLM et China Eastern Airlines vont continuer les discussions pour approfondir encore leur coopération ; elle rappelle avoir avec travaillé avec China Southern Airlines depuis une décennie, leurs accords couvrant six lignes directes entre les Pays-Bas et la Chine plus 35 routes au-delà de leurs hubs respectifs.

Rappelons que le groupe Air France-KLM a signé un accord de coentreprise avec China Southern en 2010 et un autre avec China Eastern en 2012, et les améliore régulièrement en termes de programmes de vols, de gestion des recettes ou de politique commerciale. « Cela avance régulièrement par petites touches, mais le niveau de développement et de maturité de ces JV n’est pas encore comparable avec celle qu’on a avec Delta Air Lines », soulignait en décembre dernier Alexandre de Juniac, expliquant qu’en Chine ces coentreprises avaient rapporté 800 millions d’euros – contre 11,8 milliard pour celle avec Delta.

http://www.air-journal.fr/2016-07-12-klm-partage-plus-avec-china-eastern-airlines-5166186.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter