Chaos à Barcelone : Vueling abandonne Rabat entre autres

Air-journal_A320 sharklets_Vueling

La compagnie aérienne low cost Vueling va supprimer trois routes au départ de Barcelone, vers Rabat, Moscou et Vilnius, une conséquence directe du chaos enregistré début juillet dans l’aéroport El Prat.

La spécialiste espagnole du vol pas cher a annoncé le 19 juillet 2016 la fermeture de sa liaison entre sa base catalane et l’aéroport de Rabat-Salé, inaugurée en juin 2015 avec deux vols par semaine dans les habituels Airbus A320 monoclasses – mais proposée uniquement le samedi ce mois-ci. Les passagers impactés se verront proposer des alternatives de vol y compris sur d’autres compagnies, par exemple depuis ou vers Casablanca, ou le remboursement du billet.

Même situation pour la route Barcelone – Vilnius de Vueling, avec option de vol vers Riga ou Tallinn ; les réservations vers la Lituanie sont également impossibles ce matin. En ce qui concerne la ligne vers Moscou-Sheremetyevo (quatre vols par semaine), la date du dernier vol est indiquée pour le 2 septembre ; celle vers Domodedovo n’est pas affectée.

Vueling a expliqué avoir choisi de supprimer des liaisons nocturnes avec peu de demande, ce qui lui permet de « libérer » des avions pour les vols du matin – et donc mieux gérer d’éventuels retards dans le courant de la journée. Selon la presse locale, elle a mis sur le dos d’un « problème de coordination en interne » le fait de n’avoir pas averti le gouvernement local de ces annulations de routes un jour plus tôt, lors de leur réunion hebdomadaire ; « c’est une atteinte à la confiance juste rétablie », s’est plaint le ministre Josep Rull au parlement catalan, promettant que cela ne pourra plus se reproduire.

http://www.air-journal.fr/2016-07-22-chaos-a-barcelone-vueling-abandonne-rabat-entre-autres-5166582.html

Commentaire(s)

  1. C déjà le bordel sur leur site web alors imaginons le reste c déplorable.

  2. un plus de 3000 h de vol - 22 juillet 2016 à 10 h 27 min
    un plus de 3000 h de vol

    C’est sûr que sans avions de réserve et des escales théorique de 30 minutes façon Ryannair , cela ne peut conduire qu’au chaos!Quand on veut trop gagner , on risque de perdre gros …comme à Vegas!Il est vrai que leur site Web fait preuve aussi d’amateurisme..

  3. Un pilote d'EZY

    Mouai enfin on tape sur Vueling d’accord, mais au delà de ça il faudrait aussi parler de l’aéroport lui-même, des gestionnaire ainsi que du contrôle aérien espagnol (catalan au choix).

    Tout ceux qui ont opéré la bas le savent, c’est un catastrophe. Certainement au même niveau que Rome FCO voir pire. Comment veut-on opérer avec une cinquantaine d’avions basés dans cet enfer.

    Exemple tout simple d’une rotation du matin: avec le CDM c’est déjà 25 minutes de retards à la mise en route pour éviter l’attente au point d’arrêt. 25′ plus tard plus le temps de taxi tu te retrouves numéro 8 au décollage… Bref début de journée tu as déjà décollé avec 1heures dans les dents. Slot sur le retour évidemment, en vol à l’approche une ou deux attentes pour la forme. Arrivé tout le handling est là sauf l’agent qui place les cales. Donc rien ne se passe jusqu’à sont arrivée. Ensuite passagers débarqués sauf que l’assistance PMR va mettre encore une bonne 10-15zaine de minutes à venir… Et l’avion fait encore 6 secteurs derrière.

    • Vincent 69

      Ce qui est vrai sur Barcelone l’est aussi pour de nombreuses autres plateformes.

      Merci néanmoins d’avoir rappeler que les retards, contrairement à ce qu’imaginent de nombreux passagers, ne sont le plus souvent pas dus à la compagnie, mais à l’aéroport : c’est en effet une réalité trop méconnue.

  4. czl

    Barcelone-Constantine aussi

  5. SEB66

    On voit bien que le pilote EZY ne parle pas de Barcelona T1 mais bien du T2 ou opère d’ailleurs EZY. Vueling à Juste les yeux plus gros que le ventre… et du personnel très amateuriste… 😉

    • Un pilote d'EZY

      SEB66
      J’ai travaillé pour Vueling pendant 18 mois depuis la T1, et je fais toujours environ 2 À/R par semaine en tant que PAX avec eux.

      J’espère que vous n’appliquez pas le terme « amateur » aux navigants de Vueling qui tout les jours font le maximum pour maintenir l’opération à flot. Vous faite des jugements de valeur sans savoir de quoi vous parlez. Vous insultez des collègues alors que c’est le secteur aéronautique européen qui dégénère et qui répand un modèle mcdo sur toute les professionnels de l’aérien qu’ils soient au sol ou navigants.

      J’aimerai bien voir un « professionnel » à l’œuvre. Un qui semble bien connaître Barcelone comme vous.

  6. Vince

    Non non les navigants et le personnel OK en Generl, c’est le programme de vol qui pose problème

  7. Malheureusement la carotte pour motiver les troupes n’existe plus ! Le modèle macdo prime donc forcément le meilleur staff s’en va vers d’autres secteurs plus rémunérés et avec de bonnes conditions de travail.Reste que quelques anciens qui n’ont pas d’autres et des petits jeunes qui n’ont pas toujours la rigueur et les compétences de l’ancienne équipe.
    C’est ça le monde de l’aérien maintenu dommage

  8. Merci pilote d’EZY ! Enfin quelqu’un qui réfléchi dans ce monde. C’est bien souvent les aéroports qui n’arrivent pas à suivre et qui n’arrivent pas à gérer.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter