KLM face à une menace de grève au sol

air-journal_KLM-Amsterdam-self-service

La compagnie aérienne KLM Royal Dutch Airlines a refusé « l’ultimatum » posé par le syndicat de personnel au sol FNV, qui menace de faire grève si les négociations en cours sur un nouvel accord d’entreprise n’aboutissent pas.

Alors que se compagnie-sœur Air France fait face à une grève de huit jours par deux syndicats hôtesses de l’air et stewards, la compagnie nationale néerlandaise pourrait faire face à un mouvement similaire de la part de son personnel au sol. Dans un communiqué du 26 juillet 2016, elle indique qu’elle ne « peut accepter l’ultimatum » du syndicat FNV, qui avait menacé la semaine dernière de déposer un préavis de grève s’il ne recevait pas d’ici hier une réponse écrite à ses demandes. Certaines de ces exigences sont nouvelles selon KLM, qui qualifie la menace de grève de « geste irresponsable en regard de la situation actuelle de la compagnie ». Elle affirme avoir démontré à maintes reprises sa volonté de négocier, et dit « comprendre et reconnaître l’importance des conditions de travail de tous les employés », avant de souligner que ces conditions de travail chez elles « sont et continueront d’être excellentes par rapport aux autres entreprises néerlandaises et aux autres compagnies aériennes », y compris une fois ses propositions d’accord entérinées. Avant de rappeler que tous les autres syndicats de personnel au sol ont accepté de discuter avec leurs membres ce qu’elle présente comme une « proposition finale ».

La compagnie néerlandaise de l’alliance SkyTeam insiste sur le fait qu’afin de « se développer, d’investir, de préserver les opportunités d’emploi et les perspectives d’avenir », il lui est nécessaire de continuer de diminuer ses coûts en augmentant sa productivité, « conformément aux objectifs convenus ». De plus, elle dit avoir avant l’ultimatum modifié de manière importante ses propositions « en réponse aux problèmes soulevés par les syndicats » pour arriver à une nouvelle proposition globale. En échange des mesures de productivité, cette dernière proposition d’accord « équilibrée » inclut le paiement d’une indemnité de 1600 euros, une amélioration du partage des bénéfices pour les employés, une augmentation structurelle des salaires au 1er janvier 2018, la protection des emplis, la « réparation » des coupes dans les pensions, un programme de formation de plusieurs millions d’euros, et le passage à des contrats de travail permanents pour certains employés temporaires. Pour KLM, toute concession à cette proposition la rendrait « trop chère pour le marché », ses ambitions et plans de croissance devenant alors « irresponsables ».

Si jamais le syndicat FTV met en œuvre sa menace de grève, KLM indique qu’elle « fera tout pour en minimiser l’impact sur ses clients et employés ».

http://www.air-journal.fr/2016-07-27-klm-face-a-une-menace-de-greve-au-sol-5166765.html

Commentaire(s)

  1. Tiens KLM fait grève ? Mais c’est choquant… Ils seraient d’accord avec les méthodes de leurs collègues d’AF ? Quand je pense que BA va faire de même, serieusement, AF est vraiment à la rue… (joke inside !)

  2. un plus de 3000 h de vol - 27 juillet 2016 à 8 h 30 min
    un plus de 3000 h de vol

    La contagion gréviste gagne les compagnies Skyteam en Europe , Air France , Air Europa et maintenant KLM …..Heureusement Delta aux US en 2015 a pu partager avec ses dizaines de milliers d’employés des profits importants ….

    • Boeing 777-300ER

      La « contagion » n’est pas propre à SkyTeam mais à beaucoup de compagnies européennes Lufthansa et SAS en tête.
      Les pilotes et les PNC s’inquiètent de la précarisation en cours de leurs métiers (Pay-to-fly, réduction des effectifs, augmentation du temps de travail sans augpentation de salaire…).
      Si le dialogue social est rompu en France (et de plus en plus en Europe), ce n’est pas uniquement à cause des « syndicats corporatistes » mais aussi à cause des patrons qui sont fermés au dialogue.
      Il y a les mêmes syndicats chez XL Airways que chez Air France mais celle-ci n’a jamais connu de grèves en 20 ans d’existence !
      La véhémence des commentateurs vis-à-vis de CHAQUE grèvre est inquiétante car cela voudrait dire qu’ils souhaitent l’interdiction du droit de grève et un retour progressif au XIXème siècle en terme de conditions de travail !
      Le dialogue social ne signifie pas accepter toutes les conditions de la direction !

  3. FRED LE CORSE

    ha ha ha ha ha!!!!

  4. realvision

    AF maintenant, KLM et BA dans quelques jours. LH tous les 2 mois… Le malaise social est profond et ne risque pas de s’améliorer tant la pression des low-costs est forte et oblige les compagnies à rogner sur tout.

  5. Pet

    Et les services de résa, incapables de dire si un vol aura lieu ou non à 48.00 du départ.. Minable.

    • Il est à la masse celui là, comme toujours.. - 27 juillet 2016 à 14 h 33 min
      Il est à la masse celui là, comme toujours..

      Traiter de « minable » un service qui ne peut pas à J-48heures vous donner des infos qu’il ne reçoit lui même que à J-24heures n’a rien de très malin et dénote un sérieux manque de connaissance de la part de son auteur…

      A minable minable-et-demi on dirait!!!

  6. @PET : Vous vous êtes vous même doté d’un pseudo qui en dit long…

  7. Affirmatif, Judith; avec PET, ce ne sont que des paroles en l’air, voire du vent… arrière!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum