Lufthansa : 3e Airbus A320neo, JO en 747-8i

air-journal_Lufthansa A320neo 3e

La compagnie aérienne Lufthansa a pris possession hier de son troisième Airbus A320neo, et annoncé le transport des équipes olympiques allemandes en Boeing 747-8i vers Rio de Janeiro.

Aucun commentaire n’a accompagné le 1er aout 2016 l’annonce sur les réseaux sociaux de la livraison du troisième des 61 Airbus A320neo attendu par la compagnie nationale allemande, pas plus que de détail sur la date et la route de son entrée en service. Configuré pour accueillir 12 passagers en classe Affaires et 168 en Economie, cet A320neo a été livré à Lufthansa presqu’exactement quatre mois après le deuxième exemplaire et six mois après le premier, Airbus étant quasiment dans l’impossibilité de livrer les monocouloirs remotorisés avec les Pratt & Whitney PW1100G-JM en raison des problèmes rencontrés (bugs affichant de fausses pannes, réacteur devant en outre tourner au ralenti pendant trois minutes avant de pouvoir fonctionner normalement). Deux autres A320neo devraient rejoindre la flotte de la compagnie de Star Alliance à l’automne. Le groupe a commandé 116 monocouloirs remotorisés à Airbus (71 A320neo et 45 A321neo), soixante avions devant être livrés avec le PW1100G-JM ; certains exemplaires sont destinés à Swiss.

Les derniers messages d’Airbus sur les problèmes des Pratt & Whitney ne mentionnent toujours pas de date précise pour leur résolution : son plus gros client avec 430 A320neo commandés (dont les premiers 150 avec des moteur PW), la low cost indienne IndiGo, évoquait lundi la possibilité de ralentir les livraisons pour donner le temps au motoriste de résoudre ses problèmes de production. Elle en a déjà mis 5 en service, et en attend 19 autres d’ici mars prochain.

Lufthansa s’est plus étendue sur le départ lundi des athlètes vers Rio de Janeiro, où les Jeux Olympiques sont sur le point de commencer. Le Boeing 747-8i « Yankee Tango » s’est envolé à 22h15 de l’aéroport de Francfort, où la porte C14 avait été renommée Porte Olympique pour l’occasion, et doit atterrir à l’aéroport Galeao mardi à 5h05 locales. Avant et après les Jeux, Lufthansa Cargo aura déployé cinq MD-11F vers Rio pour transporter l’équipement des athlètes, des télévisions et d’autres, tandis que son activité catering LSG Sky Chefs anticipe la préparation de 25.000 à 30.000 repas par jour pendant les Jeux, contre 6000 en temps ordinaire.

 

http://www.air-journal.fr/2016-08-02-lufthansa-3e-airbus-a320neo-jo-en-747-8i-5167070.html

Commentaire(s)

  1. Quelle drôle d’idée tout de même de la part de ces Allemands, d’avoir acheté du 747-8i. Un geste de compassion envers Boeing ?

    • TIM
      Publié le 2 août 2016

      Ils l’ont acheté en Décembre 2006 pour combler l’écart entre l’a340-600 et l’a380.

    • LSO
      Publié le 2 août 2016

      ou une très grosse remise pour rendre le carnet de commande un poil plus crédible, mais ça ne prend pas.

    • Une idée étrange d utiliser cet appareil plutôt que le 380 pour aller a GiG…

      • Pet
        Publié le 2 août 2016

        Le 380 sur GIG et SAO c’était bien ds les cartons, avant la méchante crise économique que traverse le Brésil depuis deux ans, et qui va un peu durer..( aucun retour de croissance prévu avant deux trois ans).
        Jamais vu le pays aussi déconfit. Heureusement qu’il y a les JO .. Jusque septembre ça tiendra, après??

    • Les choix de LH;;;; - 2 août 2016 à 18 h 25 min
      Les choix de LH;;;;
      Publié le 2 août 2016

      Les choix de LH pour équiper sa flotte ont assez longtemps été « surprenants »..
      Rappelez vous: c’est LH qui était dans les années 80/90 opposées aux biréacteurs sur l’océan…et qui fit pression pour que le « nouveau » constructeur qu’était Airbus sorte un quadri réacteur AVANt un biréacteur: le A340 -200/300 sorti quasi 10 ans avant le biréacteur A330 que privilégiait AF à cette époque…qui a dû elle même en acheter faute de 330 vraiment long range ( les premiers 330 furent d’autonomie moyenne…)
      LH n’a JAMAIS acheté de 777 , 767 et autre 330 (nombre infime dans sa flotte à compter du milieu des années 2000; et plus pour faire de l’Afrique que du transatlantique…
      LH a préféré pousser Airbus à développer le 340-600 qui connut le succès que l’on sait..et en l’attendant à continuer à exploiter ses MD11…
      Elle a poussé le truc jusqu’à commander des 747-8 au succès commercial époustouflant que l’on sait…

      Faute de nouveau tri/quadri sur le marché, il a bien fallu que LH se convertisse au biréacteur: d’où les achats de 350 et 777X…
      Aujourd’hui LH a une flotte LC « invendable » de 340-300, de340-600, de 747-400, de 747-8… dont la valeur va pour tous péricliter à vitesse grand V

      Je ne suis pas sur qu’au regard du passé, LH soit le meilleur exemple à prendre de clairvoyance dans les choix de matériel aérien…du moins pour son équipement long-courrier!!

  2. David
    Publié le 2 août 2016

    Quelle drôle d’idée d’Air France d’avoir acheter des A380 qui finalement ne servent à rien? Erreur stratégique, pression gouvernementale ou compassion pour Airbus ou les 3 en même temps?

    • Les A380 d’Air France ne servent à rien ?
      Quel drôle de commentaire !
      Et moi qui croyait qu’ils servaient à transporter des passagers sur des lignes à forte fréquentation… Comme chez Lufthansa, d’ailleurs, qui en a 14 en service.

      • David
        Publié le 2 août 2016

        @SHÔGUN, vous êtes peut être trop jeune pour ne pas avoir suivi tout le battage médiatique qui avait été fait lors du lancement de l’A3XX alias A380 au début des années 2000. Pour des prévisions de vente estimées à au moins un milliers en 10 ans lors du lancement, on peut vraiment féliciter Aurbus pour son sens aigu de ce que devait être l’industrie aéronautique des années post 2000 vu le carnet de commande bien garni de l’A380.
        Vouloir comparer l’échec évident du 747-8 à celui retentissant de l’A380, c’est comment dire…se rassurer comme certains en ont l’habitude. Sur l’ensemble des deux programmes, le 747 toute variantes confondues est largement rentabilisé, ce qui est absolument loin d’être le cas de la baleine échouée qu’est l’A380 qui quoi qu’on en dise est le plus gros échec commercial de l’industrie aéronautique contemporaine. Ça doit vous faire mal hein cette vérité? Normal, il y a que la vérité qui fait mal mon cher.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum