Aéroport de Bordeaux : +9,9% en juillet, nouveau record mensuel

air-journal_bordeaux_aeroport 2

Le trafic à l’aéroport de Bordeaux-Mérignac était en hausse le mois dernier de +9,9% par rapport à 2015, avec 606.300 passagers qui  ont battu son record mensuel de trafic.

Malgré un contexte défavorable du fait d’un mois d’été marqué par des grèves, juillet enregistre une très belle croissance, explique le gestionnaire de l’aéroport bordelais dans un communiqué du 4 aout 2016. L’arrêt de travail de sept jours des PNC de la compagnie aérienne Air France a eu un impact négatif de l’ordre de 2% sur le trafic de Mérignac, mais le trafic national affiche tout de même une hausse de +5,2% (soit 260.911 passagers). Les juilletistes « se sont dirigés vers les destinations de la Méditerranée » avec un attrait particulier pour la Corse : 22% de trafic supplémentaire par rapport à 2015. A noter de très bons résultats pour Marseille (easyJet et HOP!) avec +23,9%, de Toulon (Volotea) avec +14%, et de Lyon (easyJet et HOP!) avec +9,5%. Malgré les grèves, Paris-Orly enregistre une croissance positive avec +4,6%, contrairement au trafic vers et depuis le hub de Paris Charles-de-Gaulle qui « subit quant à lui beaucoup plus fortement » la grève d’Air France : il  enregistre un recul de -9% de croissance par rapport à juillet 2015.

Le trafic international affiche une croissance de +13,7% avec 345.428 passagers. Sans grande surprise pour un mois de juillet, les destinations « soleil » ont été largement plébiscitées. En Europe, les vacanciers ont privilégié l’Espagne et l’Italie avec une 1ère marche sur le podium pour Barcelone: +72,4% de croissance soit 14.000 passagers qui ont embarqués  à bord des avions de Vueling et d’easyJet. De très bons chiffres sont aussi à noter pour Madrid +44,3%, Milan +44%, Pise +30%, Tenerife +19,3%, Palma +16,5%. Le Royaume-Uni est mis à l’honneur avec de très belles croissances pour Londres (Gatwick, Stansted, Luton) +13,7%, Birmingham +50,5%, Southampton +73,7%, Belfast +11,9% ou encore Edimbourg +8%. De même les pays du Maghreb enregistrent de fortes croissances : Oran +25,9%, Alger +17,1%, Agadir +10%, Tunis +9,2%. Par ailleurs, un léger impact positif sur le trafic de l’aéroport est à souligner suite au dernier match de l’Euro joué à Bordeaux entre Allemagne et l’Italie. Le trafic des hubs internationaux se porte bien, comme pour Londres Gatwick (British Airways, easyJet) +14,1%, Lisbonne (easyJet et TAP Portugal) + 9,3%, ou Amsterdam (KLM) +7,7%.

Le trafic low cost « contribue largement » à ces bons chiffres du mois de juillet à Bordeaux, avec une croissance de +17,4%.

http://www.air-journal.fr/2016-08-05-aeroport-de-bordeaux-99-en-juillet-nouveau-record-mensuel-5167234.html

Commentaire(s)

  1. +10%, et pas d’effet Euro cette fois !

    Très jolie performance pour cet aéroport, j’attends maintenant les explications des parisiens qui nous diront que la province n’a aucun potentiel.

  2. Super Bordeaux !

    Peut être que l’article du New York Times, citant Bordeaux et l’aquitaine en général, comme deuxième destination préférée au monde y est aussi pour quelques chose ?

    Très fier de cet aéroport, vivement le retour un jour de Lufthansa, la grande absente, et vivement la jonction entre les Hall A et B pour faciliter les correspondances 🙂

    • Clo2B
      Publié le 5 août 2016

      Je ne veux pas me faire l’avocat du diable,( d’ailleurs je ne suis pas moi-même parisien) mais il me semble que la plus-part d’entre eux, c’est à dire les plus intelligents (les autres étant de toutes façon sans intérêt) veulent dire, c’est qu’il y a trop de petits aéroports en province, ce qui a tendance à disperser le trafic, alors qu’il faudrait au contraire plus d’aéroports de la taille de Mérignac pour pouvoir vraiment rentabiliser le transport aérien en France

      • Publié le 5 août 2016

        Il est vrai que le nombre d’aéroports en France parait exagéré. Mais lorsqu’on regarde les choses de prés, on s’aperçoit qu’ils se justifient pour la plupart. Ainsi un aéroport à Rodez peut paraître incongru mais sans aéroport la ville loin de Toulouse et de Montpellier, sans TGV, serait enclavée et vouée au déclin. Seuls les doublons les plus flagrants devraient être supprimés:Nîmes et Béziers qui font double emploi avec Montpellier, Tarbes et Pau, trop proches, Caen et Deauville, Angers et Nantes et quelques autres.

        • si en effet on pouvait déjà commencer par supprimer ces doublons (ajoutez qq doublons en Dordogne aussi), on y verrait plus clair et on ferait de sacré économies.

          Après, on pourra se poser la question de la desserte des villes moins importantes, telles que Rodez Lannion ou Lorient. Des solutions autres qu’un aéroport à plusieurs millions par an doivent sûrement exister (cette solution peut être un aéroport, ne voyons pas tout négativement)

  3. juju
    Publié le 5 août 2016

    Beaucoup d’aéroports de « Provinces » , sont en attente d’ouvertures de lignes sur le « vrai international » !
    Mais « Paris » veut pas ….et ici même , certains nous affirment que c’est un doux rève …lol

  4. Publié le 5 août 2016

    Vivement l’ouverture du bordeaux fez je connais un paquet de monde qui vont se jeter dessus et attendent avec esperance et impatience cette ouverture…….

  5. juju
    Publié le 6 août 2016

    « FABIEN » , il ne s’agit pas d’ouvrir des lignes sur l’international en dépit du bon sens , mais de prendre en compte les réalités régionales , ce que Paris ne veut pas entendre et ceci pour des raisons non expliquées, mais que les provinciaux devinent ! (protection d’ADP et d’AF par exemple ).
    Paris n’est pas la France et les régions ont aussi leur mot à dire .

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum