Insolite : il attend sa dulcinée pendant 10 jours dans un aéroport et finit à l’hôpital

air-journal Alexander Pieter Cirk

Le coeur a ses raisons que la raison ne connaît pas ! L’adage s’applique parfaitement à Alexander Pieter Cirk qui a attendu sa dulcinée pendant dix jours à l’aéroport de Changsha.

L’histoire commence sur Internet : Alexander Pieter Cirk, un Néerlandais de 41 ans, noue une relation virtuelle avec Zhang, une Chinoise de 26 ans habitant à Changsha, province du Hunan en Chine. Après avoir discuté avec Zhang sur internet pendant plusieurs mois, Alexander prend la décision de s’envoler en Chine pour la rencontrer.

Mais une fois arrivé à l’aéroport de Changsha, le pauvre amoureux déchante vite : sa promise n’est pas au rendez-vous. Il décide pourtant de persévérer et de rester dans l’aéroport en espérant que la jeune femme se manifeste tôt ou tard… Les jours passent et Alexander, qui s’est installé dans l’une des salles d’attente de l’aéroport, devient une célébrité malgré lui : les voyageurs chinois le prennent en photo et commencent à faire circuler son histoire sur les réseaux sociaux. Après dix jours et dans un état d’épuisement avancé, il est hospitalisé avant d’être finalement rapatrié aux Pays-Bas.

Quand à la jeune demoiselle Zhang, elle a été retrouvée par la suite par une télévision chinoise. Elle a expliqué que Alexander avait effectivement fait part de son souhait de venir la voir en chine, mais quelle n’avait pas pris au sérieux ses intentions. C’est pourquoi elle ne s’était pas rendu au rendez-vous à l’aéroport de Changsha.

air-journal Alexander Pieter Cirk 3

http://www.air-journal.fr/2016-08-07-insolite-il-attend-sa-promise-pendant-10-jours-a-laeroport-et-finit-a-lhopital-5167352.html

Commentaire(s)

  1. Pet
    Publié le 7 août 2016

    Ha ha ha! À plus de quarante ans il est encore aussi con?

  2. C’est un peu ce qui attend l’aéroport de TLS: une fois le chèque envoyé, l’amoureux disparaîtra dans la nature… Pour le moment faire des relations en confiance avec la Chine demeure un business hautement risqué.
    Quant à ce brave néerlandais, il lui en aurait moins coûté de chercher sa dulcinée sur un site local voire européen: le risque serait moins élevé, et les cultures sont moins distantes.

  3. Publié le 7 août 2016

    Qu’est ce que ce genre d’article vient faire sur ce site??? Je me le demande… Y-a-t-il un modérateur????

  4. Si elle ne le croyait pas il aurait pu lui envoyer une photo montrant qu’il est bien en Chine au lieu d’attendre 10 jours mais bon l’intelligence ne s’accorde pas avec tout le monde…

    • D’après ce que j’ai pu lire par ailleurs, au moment où son prétendant l’attendait à l’aéroport, elle était elle-même hospitalisée pour une opération de chirurgie esthétique, et ne répondait donc pas au téléphone. C’est du moins ce qu’elle aurait expliqué à la télévision chinoise.

  5. czl
    Publié le 8 août 2016

    Une victime de plus des réseaux associaux

  6. Dakota
    Publié le 8 août 2016

    Effectivement, cher monsieur Lebas, sans vouloir être sévère avec vous, le lien avec l’aéronautique, spécialité a priori exclusive de votre site, est extrêmement ténu et, par ailleurs, la mésaventure de ce pauvre inconnu d’un intérêt microscopique à notre époque (elle concernerait, à la rigueur, un site consacré aux lapins que les femmes peuvent poser aux hommes et vice versa…).

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum