Air Mauritius : Amsterdam, Nouvelle Zélande et ATR

air-journal_Air Mauritius 72(500@Arjun Sarup

La compagnie aérienne Air Mauritius envisage de desservir Amsterdam pour toucher les marchés d’Europe du nord, et prépare un accord de partage de codes avec Air New Zealand. Sa flotte s’est enrichie d’un troisième ATR 72-500.

Déjà annoncés en juin dernier, les plans d’expansion de la compagnie mauricienne vers le nord de l’Europe ont été réitérés fin juillet lors de l’assemblée générale. L’aéroport d’Amsterdam-Schiphol pourrait ainsi devenir le deuxième hub européen d’Air Mauritius après Paris-CDG, en partenariat cette fois avec KLM : selon le CEO Meghanathan Pillay, il s’agit d’attirer les passagers Allemands, d’Europe du Nord, de la Scandinavie et de l’Italie « qui semblent préférer le transit par Amsterdam pour venir à Maurice ». Ses seules destinations en Europe restent à ce jour Londres-Heathrow et Roissy, avec dans ce dernier cas  des correspondances vers et depuis Amsterdam, Copenhague, Billund, Oslo, Stockholm et Göteborg assurées par Air France.

Du côté du Pacifique, l’île Maurice et la Nouvelle Zélande ont annoncé le 27 juillet 2016 la signature d’un accord aérien ouvrant la possibilité d’un partage de codes entre Air Mauritius et Air New Zealand, via les deux rotations hebdomadaires de la première vers Perth en Australie (ville desservie par ANZ depuis Auckland et Christchurch). L’accord permet à chaque compagnie d’opérer « jusqu’à 14 services par semaine entre les deux pays », précise le Premier ministre néo-zélandais Simon Bridges, et devrait bénéficier à son pays sur le plan tant du tourisme que des échanges commerciaux. Air Mauritius partage déjà ses codes avec Virgin Australia, lui permettant de proposer des vols via Perth jusqu’à Adelaïde, Brisbane, Melbourne et Sydney.

Air Mauritius exploite à ce jour 13 avions, dont deux Airbus A319, deux A330-200 et six A340-300. Elle vient de recevoir son troisième ATR 72-500 pour renforcer son réseau régional. Immatriculé 3B-NBO (MSN 926) et pris en leasing auprès de Nordic Aviation Capital, cet appareil avait effectué son premier vol en 2010, et était depuis opéré par Azul. Le mois dernier, Air Mauritius expliquait qu’il sera utilisé pour augmenter les fréquences vers Rodrigues, Saint Denis de la Réunion et Pierrefonds. Rappelions que la compagnie attend aussi six Airbus A350-900, dont le premier exemplaire est prévu pour 2017 (quatre achetés, deux en leasing chez AerCap) ; ils seront « une étape importante dans l’amélioration de notre produit ». De nouveaux sièges, dont des sièges-lits en business, un nouveau système de divertissement dernier cri et la connectivité internet « viendront rehausser notre produit au niveau des meilleures compagnies aériennes mondiales », poursuit la compagnie. Dans ce contexte, les cabines de l’ensemble de la flotte existante seront aussi réaménagées avec de nouveaux sièges et un nouveau système de divertissement.

Lors du dernier exercice financier annuel ayant pris fin le 31 mars 2016, Air Mauritius a annoncé des profits nets de 16,5 millions d’euros, alors que l’exercice précédent affichait des pertes de 23,6 millions d’euros. Le chiffre d’affaires est en croissance de plus de 5,4% pour atteindre un record de 488,3 millions d’euros. Le  nombre de passagers transportés a augmenté de 128.988 (+9,8%) par rapport à l’exercice précédent et atteint un nouveau record de 1.499.411 passagers. Les augmentations les plus  importantes sont enregistrées sur le marché chinois (+13%) et sur le marché indien (+12%). Air Mauritius « a maintenu une gestion judicieuse des capacités pendant l’exercice » en augmentant le nombre de sièges offerts par 3,4%, tandis que le taux de remplissage atteint 78,7%, en progression de 5,1 points par rapport à l’exercice précédent.

air-journal_air mauritius A330

http://www.air-journal.fr/2016-08-08-air-mauritius-amsterdam-nouvelle-zelande-et-atr-5167441.html

Commentaire(s)

  1. Tiens!!!
    Publié le 8 août 2016

     » les passagers italiens qui semblent préférer transiter à Amsterdam pour venir à Maurice »….
    Préférer à quoi????
    A un transit à CDG avec preacheminement sur AF???

    Tiens, tiens, comme c’est bizarre…Mais quelle(s) poyrrai(ent) donc en Etre la(les) raison(s)???? À votre avis???? À vos marques…prêts…partez: défoulez vous, écrivez!!!

  2. JVS
    Publié le 9 août 2016

    Cette compagnie tient le coup car l’état mauricien a accepté l’entrée dans le pays des tas de compagnie comme Turkish airlines, Virgin, Corsair, Alitalia reviendrait, Austrian etc etc
    Je ne parle pas des compagnies des émirats qui se sont installées.
    Les 340 de MK sont vieux néanmoins il n’y a jamais eu d’accident, le service est généreux et gentil rien à voir avec l’arrogance de certaine compagnie major.
    Vivement l’arrivée des A350 qui font défaut aujourd’hui. Longue vie à cette belle compagnie qui vole en Europe depuis déjà 32 ans.

  3. Je les comprends les Italiens, tout pour éviter d’être embarqués sur un vol Air France avec des 777 aménagés comme des charters, sièges étroits et pas beaucoup de distance avec le siège en face. Je sais que je ne peux pas voyager sur ces avions d’Air France mesurant plus 1m90. Vivement la venue des A350 qui sont concurrents des Dreamliners qui sont eux superbes, par exemple ceux d’Air India en tous les cas sont très confortables. Je pense que les Airbus seront supérieurs à tous les niveaux. Par contre Air Mauritius doit faire un sérieux effort sur la qualité de la nourriture embarquée pour la classe touriste à partir de Maurice.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter