Vers une grève des pilotes de CityJet à Londres ?

air-journal_cityjet

Un syndicat de pilotes de la compagnie aérienne CityJet a annoncé un vote majoritaire de ses membres pour le principe d’une grève à l’aéroport de Londres-City, où ils seraient toutefois très minoritaires.

Le syndicat IPA (Independent Pilots’ Association) a annoncé le 9 aout 2016 sur les réseaux sociaux que la majorité des pilotes de la compagnie irlandaise avaient voté en faveur d’une grève, CityJet « refusant d’aller en arbitrage sur les salaires ». Il affirme que les pilotes subissent des « attaques » de la part de CityJet, résultant en de « réelles coupes dans leur revenu réel » ; le secrétaire général du syndicat Philip Flower précise dans le quotidien Irish Times qu’après « cinq ans d’austérité et de changements fréquents durant lesquels les pilotes ont soutenu la compagnie », ils continuent d’être « laissés de côté » malgré un retour de meilleurs conditions économiques. La grève n’est qu’un outil de dernier ressort, souligne le syndicaliste, mais dans ce cas précis la direction fait preuve d’une « résistance acharnée à tout changement positif dans les conditions de travail des pilotes, pourtant nécessaire si elle veut continuer de bénéficier de leur soutien ». Aucune date n’a été fixée pour la grève.

CityJet a immédiatement réagi à cette annonce, soulignant que seulement 14 des 19 pilotes membres d’IPA basés à l’aéroport de Londres-City avaient voté en faveur de la grève, sur la cinquantaine qu’elle y emploie : « nous condamnons cette action proposée par une minorité d’employés » écrit-elle dans un communiqué au journal, « et nous voulons assurer aux passagers préparant un vol que tous les efforts seront entrepris pour empêcher toute perturbation du trafic ». La compagnie affirme que les salaires des pilotes de sa plus grande base « n’ont jamais été baissés pendant la récession » ; et elle laisse entendre que cette grève serait plutôt une réponse à sa décision d’ouvrir une base à Amsterdam-Schiphol, pour laquelle les recrutements ont été lancés – et qui entrainerait pour certains pilotes la suppression d’une prime de nuit. Le nombre d’Avro RJ85 qui seront stationnés à Amsterdam n’a pas été précisé.

CityJet opère neuf routes à Londres-City, dont celles vers Paris-Orly, Nantes, Avignon ou Toulon et celle justement vers Amsterdam, où aucune autre ligne n’est proposée : l’axe City – Schiphol est également au programme de British Airways CityFlyer et Flybe, la compagnie nationale britannique se posant également à Amsterdam en provenance d’autres aéroports londoniens, tout comme easyJet et Vueling ; KLM ne dessert que Londres-Heathrow au départ de sa principale base.

http://www.air-journal.fr/2016-08-10-vers-une-greve-des-pilotes-de-cityjet-a-londres-5167552.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter