Record de trafic historique à Lyon en juillet

air-journal_Lyon aeroport

L’aéroport de Lyon-Saint Exupéry a pour la première fois de son histoire passé en juillet la barre des 900.000 passagers en un mois, avec une augmentation de +14,3% de son trafic par rapport à juillet 2015.

Exactement 979.123 passagers ont été accueillis en juillet 2016 dans l’aéroport lyonnais, un nouveau record qui fait suite au résultat affiché en juin (883.851 passagers). Saint Exupéry peu ainsi dire qu’il « poursuit son élan », et affiche en trafic cumulé depuis janvier une progression de +8,5% par rapport à la même période en 2015. Le dimanche 17 juillet, l’aéroport a accueilli 37.845 passagers, le plus haut niveau de fréquentation quotidienne du mois.

Le trafic national affiche une augmentation de +3,9% en juillet avec 278.554 passagers enregistrés. Paris-CDG et Bordeaux, le top 2 des destinations nationales avec plus de 40.000 passagers chacune, affichent des évolutions contraires avec un résultat négatif de -9,3% pour la capitale, et une progression de +8,9% pour la ville du sud-ouest. En 3ème et 4ème place, Nantes et Toulouse progressent respectivement de +10% et +8,2% ; la plus belle progression du mois revient à Ajaccio avec +49,0%, confirmant la forte attractivité de cette destination durant cette période estivale.

Le trafic international augmente de +19,5% sur le mois (+11,1% en cumul depuis janvier avec 3.614.729 passagers). L’Europe connaît une hausse de trafic de l’ordre de +19,4% (525.479 passagers) : Amsterdam, avec 31.580 passagers enregistrés et une progression de +30,2%, reste en tête devant Barcelone et Francfort. Porto fait son entrée directement en 6ème position dans le classement avec 24.453 passagers, représentative de la forte attractivité du Portugal qui culmine à +81,8%.  Après un mois de juin en recul, le trafic vers l’Afrique du Nord, jusqu’alors porté par l’Algérie, se redynamise sur la Tunisie (+12.9%) et le Maroc (+6%), avec une croissance de +14,1 % pour 132 852 passagers.

http://www.air-journal.fr/2016-08-17-record-de-trafic-historique-a-lyon-en-juillet-5167938.html

Commentaire(s)

  1. un plus de 3000 h de vol - 17 août 2016 à 8 h 20 min
    un plus de 3000 h de vol
    Publié le 17 août 2016

    Vers les 10 Millions de passagers annuels , derrière Paris et Nice ..bravo Saint Exupery…Reste à ouvrir quelques lignes à l’international et c’est fait …

  2. L’Euro a du énormément jouer, et l’année 2015 a été assez moyenne. Mais bravo à LYS, ça reste une performance plus que remarquable.

  3. mc
    Publié le 17 août 2016

    Belle performance, en effet ! Rhône-Alpes-Auvergne confirmerait-elle ainsi une réelle montée en charge de son attractivité économique, touristique ?
    Espérons que les prochains articles sur le même sujet confirmeront la bonne santé des nombreuses lignes ouvertes depuis janvier : Naples, Budapest, Bucarest, Moscou, Montréal, Luxembourg, Southampton, Manchester, Copenhague, entre autres. Un festival d’ouvertures que l’aéroport n’avait pas connu depuis longtemps.
    Toutes ces liaisons, tant attendues, depuis si longtemps, qu’Air-Ile-de-France n’avait pas dans ses cartons (à l’exception notable de Lyon-Luxembourg assurée par Hop!), et que Flybe, Air Canada, Aéroflot, Easyjet, Blue Air ont ouvertes. Ou, pour la plupart d’entre elles, réouvertes. Ce qui laisse penser que le marché, cette fois, est « mûr »…

  4. Arrêtez d’espérer qu’AF ouvre des liaisons internationales en province, comme toutes majors européennes, elle fonctionne en hub… Ce que fait aussi QR et EK…
    Maintenant, faudrait retenter (avec succès cette fois) le LYS-JFK… Il n’y a que quelques destinations intercontinentales où ça peut marcher, et elles sont principalement de l’autre côté de l’Atlantique… YUL semble être un succès et tant mieux

    En tout cas, bravo Lyon!

    • Rm
      Publié le 17 août 2016

      Personne ne demande d’ouvrir des lignes long courrier tout azimut au départ des Provinces mais le marché est là pour couvrir largement les principales villes européenne au départ de Lyon : à aujourd’hui Air France dessert seulement 4 capitales européennes au départ de Lyon…cherchez l’erreur

      • mc
        Publié le 17 août 2016

        En effet, plus personne, en région, ne demande – et en particulier à Air France – d’ouvrir des lignes tous azimuts. La lucidité est de mise aujourd’hui pour Lyon…
        Le trafic au départ et à destination des grands aéroports de « province » ne sera jamais suffisant pour qu’il soit possible d’envisager un « vrai » réseau long-courrier.
        Mais le désengagement d’Air France de son hub Lyonnais, et son recentrage sur Roissy, ont eu au moins une conséquence positive : Saint-Exupéry recueille en 2016 les fruits de ses efforts en direction d’autres compagnies aériennes qu’Air France, et c’est cela aussi qui fait la richesse et l’activité d’une plate-forme (voir la longue liste des compagnies qui desservent Nice).
        Le réseau Européen, qui est bien le coeur de l’activité de Saint-Exupéry, s’agrandit ; il reste encore à desservir Varsovie (Lot l’avait ouverte en 1975…), Stockholm (Easyjet l’ouvre en novembre prochain, mais seulement pour l’hiver, pour commencer), Helsinki (que Finnair voulait ouvrir en 2012), peut-être Oslo (ouverte par SAS en 2008, mais pas longtemps…).
        Côté longs-courrier, longue vie à Lyon-Montréal, qu’Air Canada avait déjà desservie en 1992…
        Et aussi à Lyon-Moscou, ouverte en juin dernier, qu’Aéroflot avait déjà desservie en 1998…
        Pour le reste : New-York, Pékin ou Shanghaï ?
        Que les experts s’expriment !

  5. LYS est un grand aéroport qui se donne les moyens de grandir et de bien traiter ses compagnies clientes et ses passagers.
    Les investissements intelligents pour l’avenir donnent toujours des résultats. D’autres grandes plateformes régionales devraient suivre cet exemple plutôt que de faire du rapiéçage et de la communication mensongère.

  6. gauk
    Publié le 18 août 2016

    On notera que toutes les villes reliés à Lyon ont connu une augmentation de trafic… sauf Paris. Merci à AF de nous forcer à prendre le TGV pour aller à Paris pour pouvoir ensuite prendre l’avion…

  7. Il y a certainement un effet Euro de foot, qui se traduira l’an prochain par une stagnation voire une baisse sensible pour les mêmes mois, surtout pour LYS qui n’est pas dans une dynamique de croissance depuis un certain temps, contrairement à BDX ou NTE (qui n’a pas eu d’effet Euro mais à +8% et 10% en juin-juillet quand même).

  8. La baisse de trafic sur Paris CDG est liée à la grève des PNC d’AF qui a duré une semaine et au cours de laquelle les vols CDG-LYS ont presque tous été supprimé parce que les pax peuvent être assez facilement réacheminés par TGV. Cette baisse sur cette ligne est plutôt faible vue le nombre de vol annulés pendant la semaine de grève. En tout état de cause le trafic CDG-LYS de juillet est biaisé.

  9. Ceux qui parlent d’effet euro sont à côté de la plaque : 120 000 passagers supplémentaires, ça remplit 2 fois le stade de Lyon, et tous les spectateurs ne sont pas venus en avion. Surtout qu’il n’y a eu qu’un seul match en juillet.

    Les fortes croissances sont sur Francfort, Amsterdam, Barcelone, villes non concernées par l’Euro (les Pays Bas n’étaient même pas qualifiés). Seule la destination Portugal concerne le fameux effet Euro.

    Que les parisiens cessent de critiquer les aéroports des capitales provinciales, qui ont encore un gros potentiel !

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum