Alitalia renforce Téhéran, partage avec China Southern Airlines

air-journal_Alitalia A330-200 new look

La compagnie aérienne Alitalia va déployer cet hiver un avion plus grand sur la route entre Rome et Téhéran, dont les fréquences avaient déjà été augmentées en mars. Elle détaille d’autre part les routes couvertes en Chine comme en Europe par son nouvel accord de partage de codes avec China Southern Airlines.

A partir du 30 octobre 2016, la compagnie nationale italienne remplacera sur le vol quotidien entre sa base à Rome-Fiumicino et l’aéroport de Téhéran-Imam Khomeiny l’habituel Airbus A320 (34+114) par un A330-200 pouvant accueillir 20 passagers en classe Affaires, 17 en Premium et 219 en Economie. Les départs seront alors programmés à 15h00 pour arriver à 22h10, les vols retour quittant l’Iran à 4h30 pour atterrir à 7h50, avec une durée de vol moyenne de cinq heures. Alitalia est toujours en concurrence avec Iran Air sur cette route, qui était passée en mars dernier de quatre à sept rotations hebdomadaires.

Rappelons qu’après la levée des sanctions contre l’Iran, British Airways est l’une des dernières grandes compagnies européennes à ne pas desservir Téhéran – mais son retour est prévu le 1er septembre. Air France y est retourné le 18 avril depuis Paris-CDG pour la première fois depuis 2008 et  Lufthansa deux jours plus tôt en provenance de Francfort (et quelques jours après sa filiale low cost Eurowings), rejoignant sur place Aeroflot, Austrian Airlines, Aegean Airlines ou Turkish Airlines, tout comme Emirates Airlines, Etihad Airways, Qatar Airways ou China Southern Airlines entre autres. KLM fera on retour à Téhéran le 3 octobre prochain.

air-journal_China Southern 737-800 737MAXAlitalia a d’autre part mis en place le partage de codes annoncé en décembre dernier avec China Southern Airlines : elle vend désormais sous code AZ les vols opérés par sa partenaire de l’alliance SkyTeam entre Rome et Wuhan, et au-delà vers Pékin, Shanghai, Guangzhou, Chengdu, Shenyang et Wenzhou. En échange, la compagnie chinoise commercialise sous code CZ les vols opérés par Alitalia entre Rome et Pékin (depuis le mois dernier), et selon Airlineroute entre Fiumicino et Athènes, Bologne, Bruxelles, Copenhague, Florence, Turin et Santiago du Chili.

Rappelons que la capitale chinoise est la troisième nouveauté intercontinentale inaugurée cette année par Alitalia, après Santiago du Chili lancée le 1er mai et Mexico le 16 juin au départ de Rome ; elle dispose également d’accords de partage de codes avec China Eastern Airlines en Chine et China Airlines à Taïwan, toutes deux également membres de SkyTeam.

http://www.air-journal.fr/2016-08-18-alitalia-renforce-teheran-partage-avec-china-southern-airlines-5167985.html

Commentaire(s)

  1. Bon bah on sait où AZ replace l’A330 qui était sur VCE-AUH…☺

    • Anna Liz
      Publié le 18 août 2016

      Que vendre au Qatar? Un peu de maroquinerie et souliers élégants? Un peu de mode ? Quelques pâtes? Des hélicoptères? Combien sont ils déjà ? 500000 maximum?

      Alors qu’on frise les 80 millions d’Iraniens, donc approx 40 millions d’Iraniennes. Rien à voir.
      Hélicoptères, usines automobiles, irrigation, mode, toute la palette de l’industrie italienne peut montrer son savoir faire sur un tel marché.

  2. Le rapport avec le Qatar ? En tout cas, c’est vrai que placer un A330 plutôt qu’un A320 pour Teheran, montre qu’il y a qqchose à faire là-bas, c’est sur… AF avait décidé la même chose avant l’ouverture de la ligne depuis CDG…

  3. Pour revenir d’Iran la semaine dernière, je confirme l’essor touristique de la destination ! C’est en train de devenir réellement à la mode mais on peut comprendre pourquoi ! L’héritage culturel est richissime (Nasir-Al-Molk à Shiraz, Persepolis, le mausolée de Qom, le Bazaar de Tabriz…) ; et les gens sont d’une gentillesse incroyable ! Pas étonnant que toutes ces compagnies y retournent, y va y avoir de la demande !

    • Papilou
      Publié le 19 août 2016

      OK bien des possibilités; les touristes bien encadrés voient ce qui leur est montré…rien ne change à l’intérieur, au contraire la répression est plus présente que jamais…Je connais trop d’Iraniens cherchant à partir de ce pays! Tous mes copilotes en particulier …mais le problème est leur passeport!!!Terminerai en octobre mes trois années dans ce pays comme Cdb …et il y a BEAUCOUP à dire et/ou écrire sur ce qui se dit sur ce pays en particulier au niveau aéronautique!

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter