Brussels Airlines fait face à un appel au boycott en Israël

air-journal_Brussels Airlines cuisine Pierre Resimont

Ayant retiré de son offre une pâtisserie préparée par une entreprise israélienne opérant en Cisjordanie, Brussels Airlines fait face actuellement à une violente campagne de boycott en Israël.

La compagnie belge avait retiré le mois dernier cette pâtisserie appelée « Vanilla Halva » de son offre à bord parce que le produit ne correspondait pas à ses attentes. Mais des associations pro-palestiniennes ont interprété ce retrait autrement, affirmant que « Vanilla Halva » avait été retirée parque que Brussels Airlines avait pris connaissance de la nature du produit « et des institutions illégales et violentes derrière lui« . Un produit fabriqué par des colons juifs installés dans un territoire palestinien occupé, selon la terminologie politique des pro-Palestiniens.

Prenant aux mots les associations pro-palestiniennes, des Israéliens accusent Brussels Airlines d' »antisémitisme » et de « discrimination« . Sur les réseaux sociaux et dans les médias, ils appellent au boycott de la compagnie belge. La petite pâtisserie « Vanilla Halva » est en passe de devenir une affaire d’Etat, puisque le ministre israélien du Tourisme, Yariv Levin, est intervenu hier publiquement en faveur du boycott, sans prendre de gant : « Une telle compagnie n’a pas sa place dans le ciel de l’Etat d’Israël, a-t-il déclaré, et son nom doit être effacé du tableau des vols de l’aéroport Ben Gourion« .

Pour sa part, Brussels Airlines a expliqué clairement, ce retrait n’est en rien politique : « Brussels Airlines vole depuis 13 ans vers Israël, notre seule destination au Moyen -Orient, et nous n’avons jamais cessé de le faire (…). Nous sommes là pour rester et nous proposons plusieurs produits israéliens, que nous choisissons souverainement, à bord de nos vols. Nous ne nous mêlons pas des discussions politiques et restons neutres.« 

http://www.air-journal.fr/2016-08-27-brussels-airlines-fait-face-a-un-boycott-en-israel-5168523.html

Commentaire(s)

  1. La pour les Juifs il n’y a pas de polémique semblable au repas végétarien de Swiss.. Etonnant la différence de traitement entre population. Un habitant d’Israel vaudrait-il donc plus qu’un malheureux indien?

  2. un plus de 3000 h de vol - 27 août 2016 à 15 h 15 min
    un plus de 3000 h de vol
    Publié le 27 août 2016

    Ou va se placer la politique! Décidément tout est bon pour exacerber les extrêmes..
    Les vins Français(par ailleurs réputés) sont bien remplacés et concurrencés par des vins Chiliens , Californiens ou d’Afrique du Sud dur de nombreuses compagnies mondiales , sans que la France n’ait demandé le Boycott des compagnies de ces Pays …. ..

  3. Complètement ridicule. Ces gens ont un complexe évident de persécution.

  4. …comme si on interdisait les Cies israéliennes en France sous prétexte qu’il est impossible de s’y faire servir un repas normal… Idem Saudia et toute la clique.
    Il est quand même curieux de constater que ce sont les plus discriminants qui veulent donner aux autres des leçons de savoir-vivre…

  5. Roh
    Publié le 27 août 2016

    Victimisation puissance 10… faut péter un coup et arrêter de se sentir persécuter..

  6. manno
    Publié le 27 août 2016

    Bonjour 😆dans quel monde on vit aujourd’hui .les gens deviennent gravement malade psychologiquement parlant .pour tout on fait une histoire encore un problème de religion et des différents entrés les peuples c’est vraiment ridicule et triste de voir les humains se prendre la tête pour des choses si simple. Pauvre monde ? ? ? Un peu de coeur et D amour ..amour amour amour .et respects

  7. FRED LE CORSE
    Publié le 27 août 2016

    bah il suffit d’interdire les compagnies aeriennes d’israel de vol et survol de l’Europe et l’affaire est reglée…

  8. Pet
    Publié le 27 août 2016

    L’ânerie est parfois monumentale. Officiellement.
    La perte de contrôle du marché du diamant Anversois au profit des Indiens aurait-elle joué un rôle ds cette ridicule histoire de tarte à la crème?

  9. Jean marc
    Publié le 27 août 2016

    Pour ma part, rien d’anormal à ce qu’on combatte la politique sioniste d’israel et ça, ce n’est pas de l’Antisemitisme mais de l’Antisionisme ce qui est différent.

  10. Je ne savais pas qu’être anti-Israël c’est être antisémite…

  11. Le boycott est vraiment ridicule, le contraire, nous devrions boycotter l’Israel.

  12. Je ne vois pas en quoi le fait que SN change de fournisseur fait d’elle une entreprise antisémite.
    Et même si SN a vraiment fait ça pour gêner le colonialisme israélien, ce n’est pas de l’antisémitisme mais de l’antisionisme.

    Les israéliens néo-sionistes font honte aux juifs !

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum