39 heures de retard entre Toulouse et Malaga

air-journal_Jetairfly_737_crew

Les passagers d’un vol charter de la compagnie aérienne low cost Jetairfly se rendant à Malaga ont dû patienter jusqu’à 39 heures avant de pouvoir décoller ce weekend à Toulouse, la police intervenant pour calmer des esprits quelque peu échauffés.

Le Boeing 737-700 de la spécialiste belge du vol pas cher assurant le vol TB6133 entre l’aéroport de Toulouse-Blagnac et Malaga-Costa del Sol devait décoller le 3 septembre 2016 à 6h00, mais les 126 passagers ont appris la panne de l’appareil 15 minutes avant d’embarquer. Une passagère raconte dans La Dépêche qu’un agent leur a dit que cela allait « engendrer un retard indéterminé et qu’un autre avion serait peut-être affrété aujourd’hui ou demain », aucune information n’étant fournie jusqu’à midi. Les voyageurs apprennent alors qu’une pièce de rechange a été trouvée et que le nouveau départ est programmé à 15h00. Malgré les efforts du personnel de Blagnac, qui laissent les fumeurs sortir sur le tarmac, et une distribution de sandwiches de bouteilles d’eau « insuffisantes » selon la passagère,  les choses ne s’arrangent pas. Toujours pas de signe de départ à 16h00, un décollage est annoncé vers 18h00 puis vers 20h30, les esprits s’échauffent, la police intervient, et finalement tout le monde est conduit dans un hôtel puisque l’avion ne partira pas avant le lendemain.

Dimanche matin, rebelote : le départ de Toulouse est finalement annoncé pour 17h40, mais il ne sera pas direct, puisqu’il faut aussi récupérer des passagers à Marseille bloqués eux aussi par la panne de l’avion (le 737-700 devait effectuer samedi le trajet Toulouse – Malaga – Marseille – Malaga – Toulouse). Les passagers toulousains qui auraient dû passer le weekend à Malaga s’y poseront finalement après minuit dimanche.

Une porte-parole de Jetairfly a expliqué sur France Bleue que la pièce de rechange n’étant disponible ni à Bruxelles ni à Toulouse, il a fallu l’acheminer « par jet privé depuis Hambourg » ; ensuite, « les temps de réparation n’ont fait que s’allonger, ce qui est très agaçant pour les passagers ». Mais une fois l’avion réparé, il a été déployé vers une autre destination dimanche, tandis que Jetairfly affrétait un Airbus A340 pour transporter les voyageurs depuis les deux aéroports français. Au total, ce sont 810 voyageurs qui ont été affectés ce weekend par la panne d’un seul avion, avec des retards de 8 à 39 heures ; la porte-parole affirme qu’ils seront tous indemnisés, et conseille aux passagers « d’introduire une plainte » contre les tour-opérateurs et la compagnie.

Jetairfly, filiale du groupe TUI, n’a pas fait de commentaire.

http://www.air-journal.fr/2016-09-05-39-heures-de-retard-entre-toulouse-et-malaga-5168900.html

Commentaire(s)

  1. flyrelax

    JAF la cousine belge de Corsair (groupe TUI) avec une flotte importante en moyen courrier et long courrier (ils ont également un 787) est une compagnie avec une excellente réputation

    en L/C de nombreux français l’utilisent sur Bruxelles-Varadero a un prix canon !

    un week end, pièce indisponible, aucun avion à affrêter… la faute à pas de chance

    • C’est aussi désolant voir une compagnie belge ( car cest les cas , mais aussi espagnole , polonaise , maltaise etc ) viennen en France à prendre des touristes français . Ét la pauvre Air Med a mis la clef sur la porte il ai pas long temps .

    • On voit que vous ne suivez pas les déboires de cette compagnie. Elle est frequement en retard. Elle se lance dans du moyen et long courrier et le personnel est incompétent dans ce genre de situation. Oui elle n’a pas bcp d’avions et qu’en cas de panne c’est toujours un problème. En 2014, des passagers entre Miami et Bruxelles sont restés à l’aéroport de Miami pendant près de 38h sans être logé, dernièrement 13h de retard sur le même trajet, pas un mot d’excuse rien, à si juste à l’arrivé à Bxl : « Et désolé pour le retard ». A part ca le porte parole de la compagnie, ricane toujours la même chose, désolé on fera mieux la prochaine fois…. Mais ils ne font rien !!!

    • Lol

      Mdr les compagnie low-cost t pas sur d arriver ni de repartir

  2. La faute a pas de chance, faudrait quand même pas exagérer…
    La gestion a quand même était sacrement mauvaise.
    C’est bien beau de faire les malins avec des prix pourris.
    Mais quand on laisse sur le carreaux des centaines de famille tout un week end en Europe en plus, ou y’a un paquets d’avions dispo, c’est quand même que l’organisation est pas top, ou qu’à tout le moins, ils ont voulu dépenser le moins possible pour solutionner la situation.
    Et puis demander aux malheureux passager de faire une démarche d’introduction de plainte, ils sont quand même gonflés. Ils pourraient de base se débrouiller pour initier les remboursements sans en plus rajouter des formalité administratives pour le faire !

  3. manneke

    Jetairfly est coutumière du fait, il y a très régulièrement des incidents de ce genre, où des dizaines de voyageurs sont retardés pendant des heures voire un ou plusieurs jours(ces voyageurs se plaignent aussi régulièrement de ne recevoir que peu ou pas du tout d’information de la part de Jetairfly). Il y a incontestablement un problème de maintenance chez Jetairfly : négligence ? incompétence ? économies dans le stock de pièces de rechange ? manque de motivation du personnel vu la prochaine disparition de la compagnie, absorbée par TUI ? Un peu de tout cela sans doute.

  4. juju

    Toutes les compagnies aériennes sont soumises aux pannes des avions !
    Mais lorsque cela arrive à « une Major’ , les problèmes liés à cette panne , seront , en principe , réduits au minimum et dans tous les cas « gérés !
    Mais chez certaines low cost ou compagnies à minimum , il en va tout autrement…Air France qui subit également des pannes d’avion présente une organisation assez performante pour la gestion de ces problèmes …

  5. Voyager avec du Low Cost en court courrier pourquoi pas ? Finalement on en a pour son argent, on passe le comfort et l’incompétance du personnel. Mais sur du long courrier, il me semble que les autorités devraient faire plus de contrôle. Se retrouver à 6000 km de chez soit avec aucune personne pour vous aider…. J’ai peur d’un jour ou il y aura une avarie à bord d’un avion Jetair Fly, le PNC risque de s’enfuir par la soute tellement ils sont incompétents. heureusement que la porte parole de cette compagnie est compétente pour nous enfumer…

  6. J’ajouterais il y a une page facebook intitulé : Marre des retards de JETAIR, c’est tout dire

  7. nom

    Je prends régulièrement cette compagnie pour les birdeaux casa les prix sont super adequat les pnc sont super competents et je priviligie cette compagnie pour mes vols vers le maroc essayez vous serez ravi tout mes amis et famille que j’ai conseillé en sont maintenant mordu.

  8. nom

    Et de plus c plus agréable de voler avec un vol pleins de passagers qui ont payé leur sieges que sur sois disant majors avec des mnc autain volant a vide avec quelques pax gp tout aussi orgueilleux que les pnc.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum