Air China : à Londres, évitez les quartiers « peuplés d’Indiens, de Pakistanais et de Noirs »

air-journal-londres

A Londres, évitez les quartiers « peuplés d’Indiens, de Pakistanais et de Noirs » pour votre sécurité, conseille dans sa dernière édition Wings of China, le inflight magazine de la compagnie Air China.

« Londres est de manière générale une destination sûre, cependant, des précautions sont nécessaires lorsqu’on se rend dans des zones principalement peuplées d’Indiens, de Pakistanais et de personnes noires. Nous conseillons aux touristes de ne pas sortir seul le soir et aux femmes d’être toujours accompagnées« , préconise l’article du magazine sur un séjour à Londres. 

Des propos qui ont immédiatement déclenché l’ire de certains élus londoniens. Ces derniers accusent les conseils de séjour de l’article de « recommandations racistes« . « Je suis choqué et consterné de voir qu’aujourd’hui encore, certaines personnes considèrent comme acceptable d’écrire des affirmations aussi manifestement fausses et racistes« , a déclaré le député londonien Virendra Sharma, originaire d’Inde et qui a émigré au Royaume-Uni dans les années 1960. Il a ainsi soulevé la question auprès de l’Ambassade de Chine populaire à Londres.

Face aux protestations londoniennes, l’éditeur de Wings of China s’est excusé jeudi dans un communiqué, attribuant les « descriptions inappropriées » à des erreurs éditoriales et les estimant à l’opposé de « l’intention originelle de promouvoir activement les magnifiques sites de Londres« .

Mais sur les réseaux sociaux chinois, la plupart des commentateurs exprimaient cependant leur perplexité face aux proportions prises par l’affaire. « Wings of China dit juste la vérité. En quoi faut-il s’excuser ?« , estime un utilisateur du site de microblog Weibo. « On ne peut satisfaire tout le monde. Mais notre sécurité doit primer sur le reste« , commente un autre internaute. « Nous n’avons aucune dette envers les personnes noires, les Indiens ou les Pakistanais. Nous n’avons jamais participé à la traite d’esclaves ou colonisé l’Inde et le Pakistan« , souligne encore un autre, résumant l’avis général des internautes chinois.

Concernant Paris, la presse chinoise relate régulièrement les nombreuses agressions dont sont victimes touristes et immigrés chinois. Des guides de voyage chinois conseillent d’éviter certains quartiers de la capitale française à forte population maghrébine et africaine, et aussi d’éviter de prendre le RER entre Roissy-CDG et Paris intra-muros après 22h du soir à l’arrivée à l’aéroport parisien.

air-journal-air-china-racisme

http://www.air-journal.fr/2016-09-10-air-china-a-londres-evitez-les-quartiers-peuples-dindiens-de-pakistanais-et-de-noirs-5169144.html

Commentaire(s)

  1. A Londres, cela risque d’être difficile d’éviter les Indiens, les Pakis et les noirs…..LOL!!!

  2. flyrelax

    dont acte : je serais curieux de connaitre les consignes de prudence données par ces mêmes transporteurs ou organisateurs de voyage en ce qui concerne Paris

    sont-elles fondamentalement différentes ?

    • LSO

      Tu as la reponse en lisant l’article…

    • Non.
      Au Japon (mais dans toute l’Asie également), il existe pourtant des guides de la Capitale ainsi que pour divers endroits en France ou il est clairement indiquer d’être prudent dans le Métro ou devant les distributeurs automatiques de billets, également de ne pas poser son portable ou son portefeuille sur les tables de brasseries ou restaurants, aux sorties des boutiques, etc..
      Sans grand succès malgré les nombreux reportages consacrés à Paris et sur la France diffusés par les nombreuses chaînes du pays, mais également d’articles sur le sujet dans la presse écrite, ils n’ont pas la culture de la méfiance.
      Il suffit pour s’en convaincre de se rendre aux divers Consulats en France ou à l’Ambassade à Paris et de constater le nombre de demande express de renouvellement de Passeport.
      J’ai dû personnellement à plusieurs reprises me rendre au Consulat de Marseille pour cette même raison.
      Idem pour les autres pays d’Asie.
      Conséquences : ils préfèrent ne plus venir, le pouvoir socialiste lui, préférant ignorer totalement la situation malgré les multiples interpellations des hôteliers et autres professions liées au tourisme.
      L’aérien n’y échappera pas non plus et il faudra probablement plus de 10 à 15 ans avant que la confiance revienne.
      La démarche de la Compagnie Chinoise est donc tout à fait fondée..

  3. un plus de 3000 h de vol - 10 septembre 2016 à 11 h 44 min
    un plus de 3000 h de vol

    Qu’est ce que cela doit être comme conseils d’AIR CHINA pour la visite de LAGOS , DURBAN , NAIROBI , LIMA , CANCUN , BAGDAD .par exemple …. Visite accompagnée d’ une escorte , bombe lacrymo , alarme GPS????…Même certains quartiers de PARIS et ROME peuvent être dangereux …Restons ZEN …et prudent , et surtout pas de racisme primaire .

  4. Pet

    Ha ha ha !!!
    Et fermez Chinatown, Soho, renvoyez les Jamaïcains, ignorez les Bobos de EastEnd..

    Le mieux, c’est de rester entre soi: ds un pays où la population est doublement quadrillée par le particommuniste et ses nombreuses polices.
    Je conseille à n’importe que Occidental de de perdre en Chine puis chronométrer en combien de temps intervient un « civil » parlant un bon Anglais pour le reconduire ds le droit chemin.
    Ces polices sont encore plus rapides que celles du défunt Assad père…

    Quant à Paris, le circuit touristique se limitera aux quartiers « validés » par les Américains et Japonais: 1/2/8/15/16.
    Le reste sont des « no go zones »

  5. Hclaudepie

    Le politiquement correct nous tue à petit feu. Un message écrit rafraîchissant, même si on peut ne pas être d’accord avec ce qui est écrit !

    • Votre commentaire est affligeant car ce qui est écrit est tout simplement du racisme.

    • Le politiquement incorrecte ne veut dire que c’est vrai…c’est surtout un moyen d’assouvir son ressentiment.
      En l’occurence, ce magazine fait une généralisation pour l’ensemble des quartiers londoniens habités majoritairement par les minorités mentionnées, alors que la plupart de ces quartiers n’ont rien à voir aux banlieues françaises…sans compter que Londres n’a rien à voir avec New York ou Chicago (et même certaines villes asiatiques) en matière de sécurité, Bref, ce magazine s’illustre surtout pour sa méconnaissance de Londres.
      Je n’ose imaginer comment les chinois auraient réagi si des magazines occidentaux suggéraient aux voyageurs d’éviter les quartiers chinois ou chinatowns ci et là ou dénonçaient leurs us et coutumes…

  6. A paris les touristes chinois n’ont pas besoin d’éviter les endroits difficiles; car c’est dans les beaux quartiers qu’ils se font agresser.

  7. manno

    Bonjour .je pense que c’est un sujet très difficile à trouver des solutions .car on est en sécurité nul part même pas chez soi .je pense qu’il faut aussi savoir faire attention aux autres et aux écrits .et pour les autres touristiques qui vont en Chine C est pas mieux .qu’il reste chez eux alors .

  8. Comment fait-on pour les voyageurs chinois qui crachent à bord, touchent au contenu dans les trolleys lors du passage en cabine, parlent aux amis assis plusieurs rangs plus loin, etc?

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum