Grève du contrôle aérien: 15% de vols en moins jeudi à Paris

aj_controleur

La DGAC a demandé aux compagnies aériennes d’annuler 15% de leurs vols jeudi dans les trois aéroports autour de Paris, Charles de Gaulle, Orly et Beauvais, le syndicat USAC-CGT ayant relayé l’appel à la grève dans la fonction publique contre la Loi Travail. Des annulations sont déjà confirmées en Nouvelle Calédonie.

La Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) a demandé aux compagnies aériennes de réduire de 15% leur programme de vols dans les trois aéroports de la région parisienne, précisant que des perturbations sont attendues sur l’ensemble du territoire, dans le cadre de la journée d’action nationale interprofessionnelle du jeudi 15 septembre 2016. Le syndicat USAC-CGT a en effet lancé un appel à la grève, appelant « l’ensemble des personnels de la DGAC à se mobiliser contre la « loi travail » en faisant grève et en participant aux manifestations » jeudi, appel qui touche le contrôle aérien. Les passagers sont invités par la DGAC à s’informer auprès de leur compagnie aérienne pour connaître l’état de leur vol.

Hier soir, Air France estimait que l’impact de la grève sur ses vols sera limité, le programme de vol devant toutefois être actualisé ce mercredi ; elle prévient comme d’habitude que des retards et des annulations de dernière minute « ne sont pas à exclure ». La compagnie nationale invite ses clients à privilégier un enregistrement en ligne « pour vous et vos bagages et prendre vos dispositions pour rejoindre votre aéroport, les transports en commun pouvant être également perturbés ». Avant de se rendre à l’aéroport, il est recommandé de vérifier les informations de vol, mises à jour en temps réel sur son site, rubrique « Infos vols et aéroports ».

La low cost easyJet « a été informée d’une grève des contrôleurs aériens ce jeudi 15 septembre », et prévoit un impact non détaillé hier soir sur son programme de vol. Tous les voyageurs concernés par les annulations seront avertis des changements liés à leur vol par email et SMS ; ils pourront également vérifier l’état de leur vol sur sa page Flight Tracker. EasyJet dit faire « tout son possible pour limiter l’impact de ces perturbations sur ses passagers », et bien que « ces événements soient indépendants de notre volonté », présente ses excuses à l’ensemble de ses clients pour la gêne occasionnée.

Décalage horaire oblige, Air Calédonie a déjà publié les conséquences de cette grève en Nouvelle Calédonie jeudi : neuf vols annulés par exemple entre Nouméa et Ouvéa ou Lifou, neuf autres voient leurs départ avancé, et deux autres affichent des retards.

Ryanair n’avait pas encore réagi au moment d’écrire ces lignes, mais on peut sans peine imaginer le ton du communiqué à venir, comme lors du dernier mouvement de l’USAC-CGT en juillet dernier : la low cost dénonçait alors « la 53e grève dans le contrôle aérien hexagonal en sept ans et de la 13e en 14 semaines », appelant de nouveau la Commission européenne à exiger des syndicats des contrôleurs aériens français qu’ils aient recours à un arbitrage exécutoire au lieu de passer par des grèves afin de faire entendre leurs revendications ; permettre à d’autres contrôleurs aériens européens de prendre en charge les opérations de survol dans le ciel français pendant que les syndicats des contrôleurs aériens français sont en grève ; et enfin exiger que les survols de l’espace aérien français soient protégés lorsque que les syndicats des contrôleurs aériens sont en grève.

Rappelons que l’USAC-CGT a relayé l’appel à la grève non pour des revendications liées à la DGAC, pour lesquelles un protocole d’accord a été présenté, mais dans le cadre du combat contre la Loi Travail pourtant votée. Le syndicat explique dans son communiqué que « les conséquences de cette loi n’épargneront pas la Fonction publique et certaines dispositions nous concernent déjà. Ce combat, qui va bien au-delà de cette loi, porte aussi sur les politiques d’austérité comme les attaques sur les retraites, la réduction des droits sociaux, les réductions des effectifs de fonctionnaires, les privatisations etc. » Il ajoute que l’UGFF-CGT (CGT-Fonction publique de l’état) porte dans son préavis de grève des revendications spécifiques à la Fonction publique, dont des mesures salariales, l’arrêt des suppressions d’emplois, la « résorption de la précarité », l’amélioration des conditions de travail ou la « préservation des missions publiques ».

http://www.air-journal.fr/2016-09-14-greve-du-controle-aerien-15-de-vols-en-moins-jeudi-a-paris-5169359.html

Commentaire(s)

  1. L’Europe ne peut elle pas créer une structure de contrôle aérien parallèle qui supplierait ces preneurs d’otages ?

    • Amusant comme suggestion!
      Et, ils feraient quoi, ces contrôleurs européens quand il n’y a pas grève? Quoi que si comme l’affirme Ryanair: « 53e grève dans le contrôle aérien hexagonal en sept ans (une toutes les 6-7 semaines?) et de la 13e en 14 semaines « ( presque une par semaine!), même si la plupart sont passées complètement inaperçues, ils seraient bien occupés…

    • Sphinctair Ways

      hum oui… mais quand la « structure de contrôle aérien parallèle » fait grève alors il faut il faut créer une « structure du contrôle aérien parallèle à la parallèle »
      Peut-être qu’on ferait mieux d’écouter ce qu’ils ont à dire et de leur donner raison, non? 😉

  2. Vérifier la définition des termes que vous employez un « Otage » ce n’est pas cela. De plus le droit de grève est un droit constitutionnel que l’on ne trouve que dans les démocraties.

  3. un plus de 3000 h de vol - 14 septembre 2016 à 8 h 35 min
    un plus de 3000 h de vol

    Bientôt les aiguilleurs du ciel feront grève pour soutenir les infirmières stressées , les éboueurs travaillant au ramassage de poubelles non conformes ,les agriculteurs qui manquent de pluie , ceux qui ont des champs inondés ..et j’en passe …
    Et si encore c’était par solidarité , mais que nenni , seulement pour emmerder le monde et tirer la rame !

    • Justin Fair

      Vous aviez prévu de prendre l’avion jeudi, »Un plus de 3000h de vol »?
      Non, probablement pas, mais vous êtes solidaire des « passagers otages »!
      Solidarité donc, comme les aiguilleurs du ciel… Que nenni, seulement pour dire ici que vous les « emmerdez »!

  4. CHAUSSAUT

    Ryanair va se lasser.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum