Austrian Airlines ouvre Los Angeles, modifie New York

aj_austrian 777

La compagnie aérienne Austrian Airlines lancera au printemps une nouvelle liaison entre Vienne et Los Angeles, sa première destination sur la Côte Ouest et sa septième en Amérique du nord. Quatre des treize rotations hebdomadaires vers New York verront leur départ décalé à l’après-midi.

Du 10 avril au 15 septembre 2017, la compagnie nationale autrichienne proposera jusqu’à six vols directs par semaine entre sa base à Vienne-Schwechat et l’aéroport de Los Angeles, opérés en Boeing 777-200ER pouvant accueillir 48 passagers en classe Affaires et 260 en Economie. Les départs sont programmés tous les jours sauf dimanche à 10h00 pour arriver à 13h30, les vols retour quittant la Californie à 15h05 pour se poser le lendemain à 12h00. Austrian Airlines sera sans concurrence sur cette route, déjà proposée en partage de codes avec se maison-mère Lufthansa qui opèrera l’été prochain vers LAX deux fois par jour depuis Francfort et tous les jours depuis Munich (plus tous les jours depuis Zurich avec l’autre filiale du groupe, Swiss International Air Line).

Après Chicago, Newark et Miami, « Los Angeles est la quatrième nouvelle destination (de ces dernières années) et le plus grand bond à ce jour vers les Etats-Unis », déclare dans un communiqué Andres Otto, directeur commercial de la compagnie de Star Alliance, laissant entendre que le caractère saisonnier de la route n’est qu’initial. Il estime que les deux tiers du trafic incluront avec une correspondance à Vienne. A l’été prochain, Austrian Airlines proposera donc jusqu’à 44 vols par semaine vers l’Amérique du nord : cinq vers Miami, six vers Los Angeles donc et Toronto, sept vers Washington et Chicago, et 13 au total vers New York (sept à Newark, six à JFK).

Dans ce dernier cas et dès le 27 mars prochain, quatre des six rotations hebdomadaires verront leurs horaires modifiés : les vols du mardi et jeudi vers New York-JFK conserveront leur départ habituel de Vienne à 10h45 (arrivée à 14h15) avec retour à 17h40 (arrivée le lendemain à 8h20), mais les vols du lundi, vendredi, samedi et dimanche décolleront d’Autriche à 17h10 (arrivée à 20h20) avec retour de New York à 22h05 (arrivée le lendemain à 12h20. Austrian Airlines explique que ce changement d’horaires ainsi que d’autres modifications permettront de « libérer de la capacité » et justement de lancer les vols vers Los Angeles, tandis que pour les passagers cela signifie un choix entre des départs le matin (vers Newark ou JFK) ou l’après-midi (vers JFK donc).

Rappelons qu’Austrian Airlines a déjà inauguré cette année en long-courrier des vols vers Shanghai et Hong Kong ; elle s’envolera vers La Havane le 29 novembre.

 

http://www.air-journal.fr/2016-09-19-austrian-airlines-ouvre-los-angeles-modifie-new-york-5169656.html

Commentaire(s)

  1. Ridicule. Austrian devrait se concentrer sur l’Europe de l’Est au lieu de cannibaliser les destinations de Lufthansa et Swiss en ajoutant encore des sièges sur le marché

    • Mes félicitations pour avoir réussi la même étude de marché et de capacité qu’une trentaine de staff d’Austrian et du groupe Lufthansa, et ce en quelques secondes depuis votre canapé.Impressionnant, espérons que les incapables du BCG ou de McKinsey penseront à faire appel à vous la prochaine fois!

    • C’est vrai quoi, qu’ils fassent voler les 777 vers Iasi et Kharkov…

      On sait tous que si à l’image de toutes ces grandes compagnies qui font voler leurs wide-body plus de 10h à vide (sic), Austrian n’a de but que de perdre un maximum d’argent sur une route dont tant les volumes que les revenus unitaires sont particulièrement bas, et qui ne montre aucune progression depuis des siècles..

      Soyons sérieux !

      Ajouter LAX au réseau, c’est justement renforcer le réseau de l’Europe de l’Est pour la compagnie, en lui proposant une nouvelle opportunité de correspondance.

      Pour info, ce mois de juillet, voici le trafic de/vers la Californie en PDEW (l’expert en la matière connait forcément cette référence) pour quelques destination de l’Europe de l’Est:

      VIE 237
      MOW 202
      PRG 174
      BUD 173
      EVN 135
      IEV 96
      WAW 82
      BUH 72

      C’est vrai oui, le gâteau n’est pas assez grand, et un volume de 237 passagers quotidien dans chaque sens pour la seule ville de Vienne (qui sont donc à ce jour tous en connexion) ne justifie en aucun cas que l’on « cannibalise » sa propre maison mère.

  2. Je trouve que 48 sièges en classe Affaires, c’est un peu pousser pour cette compagnie bien que j’adore l’Autriche.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter