Deux pilotes de Turkish Airlines interdits de voler dans l’espace aérien français

air-journal_Turkish Airlines 737-800

La ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, Ségolène Royal, a pris une « mesure conservatoire » interdisant de vol en France deux pilotes de Turkish Airlines qui avait survolé, en août dernier, à 180 mètres d’altitude la ville de Nice.

« J’ai décidé d’une une mesure conservatoire à l’encontre des deux membres d’équipage, qui leur interdit de piloter dans l’espace aérien français« , a indiqué la ministre dans une lettre adressée à Eric Ciotti, le président du conseil départemental des Alpes-Maritimes, rapporte le site de Nice-Matin. Et elle ajoute dans sa lettre : « la DSAC [Direction de la sécurité de l’Aviation Civile, ndlr] a engagé à l’encontre de la compagnie aérienne une procédure de manquement pour non-respect des règles de l’air et notamment des dispositions locales applicables. Celle-ci, au terme de son instruction, pourra me conduire, après avis de la commission administrative de l’aviation civile, à prononcer une amende par manquement constaté à l’égard de Turkish Airlines ».

L’incident remonte au 27 août dernier, au-dessus de Nice. Ce jour-là, aux alentours de 17h30, le Boeing 737 du vol THY9GQ en provenance d’Istanbul, était passé en rase-mottes à 180 mètres au-dessus de la partie ouest de la cité niçoise, entraînant une grande panique parmi les habitants de la ville dans un contexte de menace terroriste. D’après un rapport d’enquête de la DSAC, l’équipage du vol THY9GQ n’a pas suivi la trajectoire initialement prévue pour un atterrissage sur l’aéroport de Nice-Côte d’Azur. Dès constatation de l’écart de trajectoire, l’équipage a procédé à une remise des gaz, conformément aux procédures applicables, pour écarter tout risque d’accident à l’atterrissage.

 

http://www.air-journal.fr/2016-10-02-deux-pilotes-de-turkish-airlines-interdits-de-survol-en-france-5170362.html

Commentaire(s)

  1. Dans le contexte sécuritaire lié à l’attentat sur la promenade des Anglais …il est bien évident qu’un survol à moins de 200 m de la ville de Nice était pour le moins mal venu … Les circuits d’approche des différentes pistes sont codifiées et sont impératifs ….La sanction semble donc justifiée .
    Cela n’empêche pas( et n’empêchera pas dans le futur ) malheureusement à des équipages distraits de parfois s’égarer …et même parfois se poser sur un autre aéroport ! ( comme Aqaba en Jordanie au lieu d’Elhat en Israël)

  2. une bonne décision !
    impossible de trouver le moindre rapport sur le site du BEA … scandaleux !

  3. Publié le 2 octobre 2016

    Ségolène!! Elle ferait n’importe quoi pour qu’on parle d’elle….Une mesure conservatoire pour une erreur de pilotage!!! Du grand n’importe quoi comme d’habitude… Ou bien ces pilotes sont considérés comme des terroristes (potentiels) dans quel cas cette mesure est inappropriée ou bien ce n’est pas le cas et alors cette mesure est d’une débilité absolue…Quant à votre expression de « rase-mottes » pour qualifier une altitude de 600′ cela fera rire les aficionados du rase-mottes…Ian Wilkinson, pilote pour Cathay Pacific qui lors d’un vol Washington-Honk Hong, avec un avion flambant neuf, remplis de VIP dont le président de la compagnie a effectué un rase-mottes à 500 km/h, train d’atterrissage rentré, a lui fait, parait-il, ce que l’on peut appeler un « rase-mottes » à 30′ d’altitude ….
    Ecrire « entraînant une grande panique parmi les habitants de la ville dans un contexte de menace terroriste » est encore une exagération… Les résidents sont habitués de voir les avions faire ce virage pour se poser en 22R…alors dites qu’ils ont été « surpris » mais pas « paniqués »!!! De grâce…encore que cela soit moins racoleur!

    • A vous lire, on devrait donner une médaille a ces pilotes. Ne retournez pas le problème, ils ont faute et se doivent d’être sanctionner. Aux dernières nouvelles, les pilotes ne sont pas au dessus des lois et se doivent d’être sanctionnes lorsqu’il y a faute. Donc la décision Mme la Ministre est justifiée. Full stop

      • Publié le 2 octobre 2016

        Et bien je te conseille d’apprendre à lire et faire une bonne explication de texte….et de corriger tes fautes de grammaire aussi cela ne rendra la lecture de ce forum que plus agréable!

  4. Mnbee
    Publié le 2 octobre 2016

    Elle sait de quoi elle parle la truc du Poitou …

    Pfffff

  5. flyrelax
    Publié le 2 octobre 2016

    j’ai diné il y a deux jours au marché Saleya, point de changement de cap de l’approche du même nom :
    jeudi soir les atterros se faisaient en 22 et j’ai entendu passer un certain nombre d’appareils dans la soirée :

    mes amis nicois, qui vivent à 200 mètres, ne sont absolument pas surpris de voir des appareils dans cette partie de la ville

    cet incident turc n’est pas unique, il y avait si ma mémoire est bonne, un appareil d’un prince arabe qui avait, il n’y a pas si longtemps, fait une approche  »plutot » décalée

    avait il été sanctionné ?

  6. icare0805
    Publié le 2 octobre 2016

    De plus en plus ridicule, et comme toujours ce sont ceux qui n’y connaissent rien qui crient le plus fort…
    Oui, tout est bon pour se faire remarquer…
    Madame Royal, ferait mieux de s’occuper des problèmes de pollution de l’environnement par l’utilisation des avions du GLAM et les vols intempestifs organises par et pour les ministres au lieu de vouloir régenter les circuits d’approche de l’aéroport de Nice. Si il avait fallu prendre des mesures conservatoires concernant les erreurs du gouvernement, dont elle fait partie, il y a longtemps que bon nombre de personnes n’y serait plus…

  7. on ne peut pas blamer Mme Royal d’avoir pris une mesure si il y a bien eu un manquement aux règles de l’air et de le faire savoir en réponse à la presse toujours avide de sensationnalisme .

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum