Turkish Airlines réduit l’Europe, signe avec Air Europa

Air-Journal-Turkish Airlines Boeing

La compagnie aérienne Turkish Airlines va suspendre plusieurs destinations européennes cet hiver, parmi lesquelles Bordeaux et Genève, en raison de la chute de la demande. Elle annonce dans le même temps un accord de partage de codes avec Air Europa, portant principalement sur des routes espagnoles et sud-américaines.

L’attentat terroriste contre sa base à l’aéroport d’Istanbul-Atatürk en juin et le coup d’état manqué en juillet n’avaient eu pratiquement pas d’impact sur les vols de la compagnie nationale turque. Mais la chute du tourisme qui a suivi en a certainement eu sur ses finances, et Turkish Airlines a revu ses ambitions à la baisse : elle ne vise plus en trafic global « que » 63,4 millions de passagers en 2016 (61,2 millions l’année dernière), l’augmentation venant principalement des lignes intérieures. Le président de la compagnie Ilker Ayci a annoncé la suspension pendant l’hiver de liaisons à destination de Bordeaux, Pise ou Gênes « afin de mieux gérer les capacités », tout en promettant leur retour en 2017. En France, des réductions de voilure sont également attendues vers Bâle-Mulhouse, Lyon, Marseille, Nice, Toulouse, Paris-CDG devant en revanche conserver ses six rotations quotidiennes ; selon Tour Hebdo, le nombre de vols quotidiens entre la Turquie et l’Europe tombera cet hiver de 400 à 300.

Turkish Airlines « a été l’une des compagnies les plus profitables au monde ces dix dernières années », explique le dirigeant, mais cette « très difficile » année est « un hoquet » : 2017 devrait ressembler à 2015 et non à 2016 avec une croissance à deux chiffres, a-t-il promis. Et il rappelle que la compagnie de Star Alliance est « financièrement solide », malgré une perte de 577 millions d’euros au premier semestre se terminant fin juin.

air-journal_Air Europa 737 MAX 8Toujours en Europe, Turkish Airlines a annoncé hier la signature d’un accord de partage de codes avec Air Europa : la compagnie privée espagnole peut désormais vendre sous code UX les vols opérés par le transporteur turc entre Istanbul-Atatürk et Madrid-Barajas Adolfo Suarez. En échange, Turkish Airlines commercialise sous code TK les routes d’Air Europa au-delà de la capitale espagnole vers Las Palmas, Ibiza et Palma de Majorque d’une part, et vers La Havane, Saint Domingue et Lima d’autre part. Pour son CEO Temel Kotil, l’accord « ajoute six destinations à notre réseau et permet de renforcer notre stratégie d’expansion en Amérique latine », et devrait « maximaliser les opportunités de voyage pour les passagers tout en ayant d’énormes bénéfices commerciaux ». Son homologue chez Air Europa Maria José Hidalgo met en avant les 242 destinations proposes à Atatürk, dont la situation géographique « à cheval sur deux continents rend plus faciles que jamais les correspondances vers des destinations de par le monde ».

http://www.air-journal.fr/2016-10-04-turkish-airlines-reduit-leurope-signe-avec-air-europa-5170513.html

Commentaire(s)

  1. Notons que Lyon diminue en nombre de vols mais verra tout de meme une légère augmentation de capacité. Suffisamment rare dans les escales européennes de Turkish Airlines pour etre signalé.

  2. Je pense que l’ouverture d’un aéroport flambant neuf loin de la ville rassurera les voyageurs en transit.
    Vous confirmez ?

  3. loloboyer
    Publié le 4 octobre 2016

    Turkish & Air Europa… pas du tout le même « standing ». Les pax business vont certainement apprécier… sans parler des Eco qui avec UX vont devoir payer les rafraichissements sur les vols Courts et MC… . C’est un peu comme AF et Gol ! BUT ! ! !

    • ben76500
      Publié le 4 octobre 2016

      même chez Gol ils te donnent au moins un verre de flotte!

      • Autre expérience... - 4 octobre 2016 à 19 h 22 min
        Autre expérience...
        Publié le 4 octobre 2016

        La seule fois où utilisé GOL, il y a 3 ans pour un À/R GRU-Iguacu, sur chaque vol on nous a proposé gratuitement une boisson froide soft au choix et un petit quelque chose à grignoter genre mars, barre de céréale…etc… Et deux fois en plus…et à chaque fois ils donnait deux ou trois grignoteuses si les gens le demandaient….

  4. Publié le 4 octobre 2016

    Réduit ? À la hache.
    -25% vers l’Europe mais des lendemains qui chantent
    On voudrait y croire.
    On connaitra fin 016 début 017 le coût monumental du coup d’état et dont l’impact est sans mesure avec celui de l’attaque dramatique de l’aéroport.

  5. czl
    Publié le 4 octobre 2016

    Pourquoi la Havane en code share alors que TK veut ouvrir la Havane par elle même?

  6. Publié le 4 octobre 2016

    Ils arrêtent Genève??!!! 😮 Mais sérieux?! Ils ont actuellement 3 vols par jour. on va pas me dire qu’ils pouvaient pas en garder 1?! :-O Je suis choqué!

  7. Bastien
    Publié le 4 octobre 2016

    Ils n’arrêtent pas Genève. Ils gardent 3 vols hebdomadaires.
    L’erreur a été reprise par plusieurs médias, sans doute par confusion entre les traductions de Genoa/Genova pour Gênes et Geneva pour Genève.

  8. seb
    Publié le 4 octobre 2016

    C’est donc pour cela que mon vol Istanbul-Marseille du 11/12 a été annulé… merci, je me tape une escale de 9h20 à Istanbul (au lieu de 3h) après un vol de 12h. Bon ça va, heureusement que Istanbul est une très belle ville.

    • C’est en effet une excellente occasion pour aller se balader dans le centre historique d’Istanbul. Ça laisse 4 à 5 heures de liberté en ville, compte tenu du temps de transfert depuis et vers l’aéroport (moins d’une heure en métro+tram).

  9. Filoustyle
    Publié le 4 octobre 2016

    @seb
    Certainement Istanbul est une ville formidable veinard ! Quand à turkish airlines et la meilleure compagnie européenne sans aucun doute elle vous offre des plats chaud sur les vols intra européen ainsi que la vidéo qui en Europe propose ca ? J’espère que elle va revenir en force très bientôt et que ce ne sera que mauvais souvenirs.

  10. Publié le 4 octobre 2016

    Snif !!!pour Bordeaux.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum