Trafic aérien à Nice : +0,6% en septembre

air-journal_NIce aeroport cote

L’aéroport de Nice-Côte d’Azur a vu son trafic passager progresser en septembre de 0,6% par rapport au même mois l’année dernière, pour atteindre 1,215 millions de passagers et ce malgré la grève nationale.

Dans son communiqué du 13 octobre 2013, l’aéroport niçois précise qu’avec cette progression du trafic il a su « déjouer les écueils de la grève nationale du 15 septembre (-3800en passagers), et ce face à un mois de référence qui affichait +9,6%en passagers en 2015 avec un gain de 31.000 passagers (hors récupération des grèves de septembre 2014) ». Le coefficient d’occupation des avions commerciaux perd 4 points à 76%.

En France (+1,1% en passagers et +5,9% en sièges), « les transversales sont toniques » avec une progression de 22,7% en passagers sur Nantes, Strasbourg, Lille, Toulouse, Rennes et Clermont-Ferrand. Pour les escales parisiennes, si Paris-CDG progresse de +5,2%, Paris-Orly a été plus touché par la grève (-1500 passagers estimés) et recule avec -4,0% en passagers. L’Europe (-0,1% en passagers et +5,3% en sièges), sans la perte estimée à 2100 passagers (grève nationale en France le 15 et d’Alitalia le 22), aurait fini le mois à l’équilibre (+0,2% en passagers par rapport à septembre 2015). Le trafic est porté par la Pologne (réouverture de la desserte en 2016), la Norvège (+13,6% en passagers), tandis que la Hongrie et la Lituanie non desservies en régulier en 2015 affichent respectivement des coefficients de remplissage de 88 et 89%.

En Afrique (+22,3% en passagers et +20,4% en sièges), les trois régions desservies en régulier croissent notablement : Tunisie (+31,2% en passagers), Algérie (+15,9% en passagers) et Maroc (+8,5% en passagers). Au Moyen-Orient (-3,2% en passagers et +1,8% en sièges), le Liban avec un programme été bénéficiant d’une plus grande amplitude cette année (jusqu’au 19 septembre contre le 7 septembre en 2015), est le seul à progresser sur la région. En Amérique du Nord (-7,3% en passagers et +6,8% en sièges), Nice observe un retrait sur les deux destinations : Etats-Unis (-12,3% en passagers) et Canada (-1,3% en passagers).

CUMUL AU 30 SEPTEMBRE 2016: +3,4%

Depuis le début de l’année, tous les mois ont dû composer avec des grèves, soit une perte de 55.100 passagers (hors aléas météos, perte en hausse de 25% vs 2015), impactant de 0,6 points de croissance le trafic 2016 à Nice-Côte d’Azur. Le coefficient d’occupation des avions réguliers commerciaux perd 1 point par rapport à 2015, pour s’établir à 79%.

En France (+3,1% en passagers et +3,0% en sièges), le trafic sur les escales parisiennes aura progressé de +1,6% en passagers. Lille garde le leadership des transversales avec +18,6% en passagers, suivie par Nantes (13,4% en passagers), Strasbourg (+31,2% en passagers), Rennes (+62,9% en passagers) et Toulouse (+4,8% en passagers). En Europe (+3,5% en passagers et +5,5% en sièges), l’aéroport Côte d’Azur garde deux blocs de croissance : au sud l’Italie en tête (+14,9% en passagers), l’Espagne (+9,2% en passagers) et le Portugal (+22,6% en passagers), et au nord avec pour le cinquième mois consécutif une croissance à 2 chiffres pour les pays Scandinaves, qui progressent à +11,9%.

L’Afrique (+12,0% en passagers et +11,6% en sièges) croît sur les trois pays desservis depuis le début de l’année : Tunisie (+17,8% en passagers), Algérie (+13,2% en passagers) et Maroc (+0,3% en passagers). Au Moyen-Orient (-3,5% en passagers et -2,6% en sièges), l’absence d’un opérateur sur l’été pour Israël (-35,5%en passagers) n’est pas
compensée par la hausse de trafic du Liban (+41,9% en passagers) et des Emirats Arabes Unis (+1,2% en passagers). En Amérique du Nord (+7,0% en passagers et +23,6% en sièges), l’ouverture sur tout le premier trimestre de la desserte sur les Etats-Unis (+12,7% en passagers) a permis au trafic de la région de prospérer.

http://www.air-journal.fr/2016-10-14-trafic-aerien-a-nice-06-en-septembre-5170992.html

Commentaire(s)

  1. Forte progression en juin et juillet, quasi-maintien à un niveau historique en août, et nouvelle progression en septembre. L’aéroport de Nice va connaître en 2016 un nouveau record de fréquentation en nombre de passagers.

    Il a l’air malin, le réactionnaire qui nous annonçait le 26 juillet une chute vertigineuse du trafic à l’aéroport de la Côte d’Azur: « les asiatiques et les américains ne sont pas prêts de remettre les pieds à Nice », nous assénait-il. On peut juger ici de la qualité du jugement.

  2. Il est évident que la progression est bien plus limitée de ce qu’elle aurait pu être, d’autant que l’offre en sièges et bien supérieure mais la consolidation du trafic depuis les événements est à noter. Pour le reste, espérons de belles ouvertures de lignes pour la prochaine saison estivale.

    • Non, pas pour la prochaine saison estivale !
      La Côte d’Azur n’a pas besoin d’un afflux supplémentaire de touristes en juillet-août. Il faut ouvrir des lignes internationales et régionales à l’année.

      • Effectivement, je voulais exprimer plus exactement l’espoir d’ouverture de nouveaux marchés à partir de la prochaine saison estivale. Le potentiel est bien entendu présent en dehors des deux mois principaux et certains marchés le confirment pour une période large d’Avril à Octobre mais également sur la période hivernale. Il faut en premier lieu que la France comprenne qu’elle doit laisser du lest à l’ouverture de lignes pour nourrir plus activement l’économie de nos régions…

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter