Trafic à Toulouse : +5,4% en octobre

air-journal_aéroport toulouse

Le trafic passager à l’aéroport de Toulouse-Blagnac a augmenté de 5,4% le mois dernier par rapport à octobre 2015, avec une hausse marquée à l’international.

Dans ses statistiques publiées le 7 novembre 2016, l’aéroport toulousain précise avoir enregistré le mois dernier 741.332 passagers, avec une hausse de trafic plus marquée à l’international (+9,4%) qu’au national (+3,1%). Le segment low cost (33% du trafic) est en forte progression par rapport au mois d’octobre 2015 (+16,8 %).

Les lignes intérieures vers et depuis Blagnac ont enregistré 426.522 passagers (+3,1%). Le trafic sur Paris-Orly est en hausse (+2,6%), compensant largement le léger recul observé sur Paris-CDG (-0,4%). En région, la fréquentation progresse (+6,7%) notamment sur les lignes majeures : Strasbourg (+23,7%), Nantes (+7,2%), Lyon (+2,4%), Nice (+1,8%) et Lille (+1,5%). Le trafic sur la Corse enregistre également de fortes progressions : Bastia (+81,9%) et Ajaccio (+14,5%).

Côté trafic international, 313.046 passagers (+9,4%) ont été enregistrés à Toulouse. L’espace Schengen porte la croissance du trafic régulier (+19,8%). Le Portugal, en particulier, affiche une progression de 108,2%, en raison du succès de la ligne sur Porto (+84,5%, suite à l’augmentation de l’offre easyJet), Lisbonne (+65,6% via l’augmentation de l’offre TAP Portugal) et la récente liaison d’easyJet sur Faro. Rome (+28,2%) bénéficie également d’une hausse de l’offre, en fréquence avec easyJet et en capacité avion avec Alitalia. Les grandes destinations européennes telles que Genève (+16%) ou Amsterdam (+8,2%) affichent également de bons résultats. Constat identique pour les destinations vacances telles que Palma de Majorque (+47,7%), Malaga (+34,6%) ou Venise (+21,1%). Hors Schengen, malgré des résultats en retrait sur Londres-Gatwick (-9,9%) et Londres-Heathrow (-4,6 %), le trafic régulier est en hausse (+8,3%), en raison des fréquentations plus fortes sur Dublin (+16,9%) et Bristol (+14,4%). Sur l’Afrique du Nord, le trafic régresse (-14,9%), en dépit de la hausse sur Tunis (+12,5%) et Alger (+4,2%).

Le trafic charter est en repli (-24,4%), représentant 12.144 passagers ; l’essentiel de ce trafic est réalisé dans l’espace Schengen. Le trafic fret et poste est en hausse (+6,1%), avec 5969 tonnes traitées. Le nombre de mouvements d’avions progresse (+2,6%) avec 7459 mouvements réalisés.

http://www.air-journal.fr/2016-11-08-trafic-a-toulouse-54-en-octobre-5172328.html

Commentaire(s)

  1. GLLOQ

    On est bien obligé de constater que l’entrée de nouveaux actionnaires a autorisé l’acceuil de nouvelles compagnies!
    A quand des directes sur les States et les Emirats?
    Que faisait l’ancienne direction?

    • Dire que ce sont les nouveaux actionnaires qui ont permis l’arrivée de Volotea et Ryanair c’est prendre un sacré raccourci. En effet si Volotea a installé une basé que depuis cette année la compagnie est présente sur Toulouse depuis 2013, soit avant l’arrivée de Casil, et de l’aveu même de l’exploitant l’arrivée de Ryanair était déjà en discussion depuis plusieurs années. Concernant Ryanair il ne faut pas non plus oublier que l’arrivée sur Toulouse compense la fermeture de lignes sur d’autres aéroports d’autres pays pour cause notamment de nouvelles taxes.
      Je ne dis pas que la nouvelle direction n’a pas pemris d’accélérer l’arrivée de Ryanair ou l’installation de la base Volotea mais je vous trouve très dur avec l’ancienne direction (la base EZY à Blagnac c’est aussi avant CASIL).

    • Ryanair na pas attendu une nouvelle direction pour desservir Toulouse. La compagnie l’envisageait depuis pas mal de temps.

  2. Rien ne résiste, semble t il, à Ryanair. Mais 2 Madrid quotidiens ajoutés aux 6 d’Ibéria et 2 Berlin quotidiens certains jours (avec Ezy) ça risque de faire beaucoup. Enfin, on sera très près de 8 millions de pax en fin d’année, si on ne les atteint pas.

  3. roupettes de lapins - 9 novembre 2016 à 8 h 47 min
    roupettes de lapins

    Toulouse une super plate forme qui fille tout doucement vers 10 millions de PAX.

  4. Ryanair n’a pas de base à Toulouse c’est juste une escale mais effectivement vue le nombre de 737-800 avec la harpe que je vois dans le ciel tous les jours plus Volotea qui cartonne avec EasyJet les 10.000.00 PAX devraient vite être atteint .

  5. Ce qui est bien dans cette croissance c’est qu’elle n’est pas due uniquement à une compagnie mais par plusieurs (Volotea, Ryanair, Germania notamment) et que les lignes nouvellement crées n’ont pas eu ou très peu d’impact sur la fréquentation des vols vers des hubs. Par exemple les vols Toulouse-Berlin ont drainé près de 9000 pax en octobre mais la fréquentation sur les vols vers Munich sont en progression et Francfort quasi stable (très légère baisse). Concernant Londres la baisse de fréuentation vers Gatwick et Heathrow est + que compensé par le nombre de passagers sur la nouvelle ligne ouverte par EZY vers Luton.
    Comme bon fraçais je vais quand même émettre un bémol, c’est que les nouveaux vols ne vont pas emmener des touristes dans la région mais permettre à des gens de la région de passer des vacances ailleurs donc les retombées pour la région vont être peanuts. Sur ce dernier il faut reconnaitre que les nouveaus vols vers Bordeaux sont + intéressants.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter