COP22: Royal Air Maroc met en avant sa lutte pour l’environnement

Air-journal_787-8 Royal Air Maroc

A l’occasion de la COP22 qui vient de s’ouvrir à Marrakech, la compagnie aérienne Royal Air Maroc rappelle sa « démarche intégrée » pour lutter contre le réchauffement climatique, avec de nombreuses actions pour réduire son impact environnemental et une sensibilisation forte en direction de tous ses publics.

Transporteur officiel de la Conférence des parties sur le climat (COP 22) qui s’est ouverte le 7 novembre 2016 avec 30.000 visiteurs attendus lors de ce sommet mondial, la compagnie nationale marocaine se pose en « acteur engagé au profit de la protection de l’environnement ». Royal Air Maroc rappelle dans un communiqué qu’elle a déployé « un vaste programme d’actions et de sensibilisation », la démarche intégrée « initiée aussi bien en interne qu’en externe ou au profit de l’ensemble de son écosystème » démontrant sa volonté de placer la lutte contre le réchauffement climatique « au cœur de sa stratégie ». Et elle fournit des exemples de ces actions :

Pour une revalorisation efficiente de ses déchets, Royal Air Maroc va lancer un projet sur le moyen terme afin de mettre en place le premier centre de tri sélectif aéroportuaire en Afrique. Les déchets produits à chaque étape du processus de la chaine de valeur de la compagnie et de ses filiales seront collectés, triés et, pour la plupart, recyclés. Différentes catégories de déchets (carton, batteries, pneus…) seront ainsi annuellement recyclées.

Pour compenser les émissions de CO2 des plus de 30.000 participants attendus à la COP22, la RAM va participer à la journée nationale du reboisement prévue le 12 novembre (puis continuera des opérations périodiquement dans le cadre d’un partenariat avec le Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts), ainsi qu’à la lutte contre la désertification. Des arbres seront plantés dans la région du Grand Casablanca pour permettre la conservation et la protection de la diversité biologique et la lutte contre la dégradation des écosystèmes forestiers.

Parce que la sensibilisation des nouvelles générations démarre dès le plus jeune âge, Royal Air Maroc a impliqué de manière ludique les éco-citoyens en herbe. De juillet à octobre, elle a invité les petits voyageurs à participer à son concours « Un dessin pour la Planète ». Les œuvres ont ensuite été partagées sur les réseaux sociaux et font l’objet d’un collage géant exposé à Marrakech durant toute la COP22. Un kit de dessins accompagné d’un quizz sur le thème de l’environnement a été remis à tous les enfants à bord, pour participer à leur inculquer les bonnes pratiques en matière de recyclage, de tri des déchets ou d’économie d’eau.

Selon la compagnie, ses 3250 employés ont été sensibilisés sur le danger des changements climatiques ainsi que sur les éco-gestes qui contribuent à préserver la planète et l’environnement à travers des vidéos et d’autres supports d’affichage. Un concours à trouver de nouvelles solutions pour une meilleure implication de la compagnie au profit du développement durable a également été lancé. Les initiatives seront primées d’ici la fin du mois de novembre.

De même, Royal Air Maroc a initié un cycle de conférences destiné à ses collaborateurs internes et externes consistant en une série de séminaires présentée par des acteurs du mouvement écologique. La première rencontre s’est tenue le 19 octobre au siège de Royal Air Maroc sous le thème de la revalorisation des déchets.

Enfin Royal Air Maroc rappelle qu’elle a mis en place depuis 2012 un important « Programme Fuel Efficiency » qui constitue le principal levier de réduction de coûts de Royal Air Maroc. Il consiste en un certain nombre d’actions qui permettent de réduire la consommation du carburant, et contribue ainsi à la protection de l’environnement.

En tant que transporteur officiel de la COP22, la RAM a pour mission « d’assurer le transport des délégations dans les meilleures conditions : mise en place de 30.000 sièges supplémentaires au sein d’une flotte moderne offrant les meilleures performances opérationnelles avec une consommation de carburant réduite ». Au travers de toutes ces actions de prévention et de sensibilisation, Royal Air Maroc ambitionne ainsi d’influer sur les comportements futurs, pour une participation aussi bien directe qu’indirecte au profit de la préservation de l’environnement.

air-journal_cop22-marrakech

http://www.air-journal.fr/2016-11-09-cop22-royal-air-maroc-met-en-avant-sa-lutte-pour-lenvironnement-5172379.html

Commentaire(s)

  1. czl

    Faudra peut être commencer par retirer le vieux 737-300 cargo qui approche les 30 ans d’âge et le 747-400 qui en a 24

    • @CZL
      Le jour ou les compagnies aeriennes gacheraient un avion neuf dans le fret ca se saurait, par contre pour le 747 AT semble manquer d’idees pour le remplacer je sens qu’elle va faire une betise pour le substituer avec un autre 747-8i aussi mal au point ou un A380 un peu onereux.
      Par contre ce qui est stupide dans la com de AT est l’usage d’un 737-800 acquis fin mars 2012 pour l’estampiller au logo de la
      Cop22 au lieu des derniers Dreamliners reçus.
      http://www.levert.ma/royal-air-maroc-vole-aux-couleurs-de-cop22-photos/

      Royal Air Maroc a choisi le B737 Max pour remplacer ses 737 un avion qui sera plus eco-eficient que les monocoulours actuels A320Neo inclus parait-il.

      • Je te propose donc de vérifier les commandes en cours pour le 747-8. Tu y trouveras des compagnies qui achetent/louent des avions neufs. Incroyable non? Il parait meme que ces compagnies (UPS, Atlas Air, Cargolux, Volga, Lufthansa etc…) gagnent de l’argent avec ces avions.
        Plutôt que d’arborer des autocollants sur des avions, et clamer une responsabilité sociétale inexistante, tous ces pays pourraient peut être déjà réduire les vols en Jets privée à moitié rempli, dont les vols se font au meme moment que des avions de ligne… Certains pays (Danemark, Hollande, Luxembourg, Finlande etc) y arrivent bien.
        Hyprocrisie générale des politiques quand tu nous tiens…

        • @La Bitalair
          Avec tout le respect que je dois a votre intervention pas a votre pseudo qui me semble digne d’un forum des frustrés des besoins physiologiques primaires, il me semble que vous évoquez un produit auquel je n’ai point fait allusion, quand on parle de remplacer un 746-400 il n’est nullement censé pour un individu avec le moins de connaissances dans le secteur de l’aerien de le remplacer par un 747-8F, parler de remplacer le 747-400 par un équivalent c’est évoquer le 747-8i bien évidemment et la si on imagine une seconde qu’un appareil survivra par ce que le constructeur a un seul client c’est faire preuve d’irréalisme total.
          Les quadri n’ont aucun avenir ni le A380 ni le B747-8i survivront ce n’est pas fly ou Luft qui vont changer a eux seuls les lois du marcher.

          Tout simplement a mon humble avis j’estime que remplacer le 747-400 de la RAM par un ou deux A350-1000 ou B-787-10 serait une bonne solution surtout en attendant d’en savoir plus sur le nouveau triple7.

  2. Vaut mieux pour la RAM fasse des action honorables pour ses employés,pour passer d’une catégorie Agent vers la Maîtrise, ils ont mis un process assez stupide, comment expliquer qu’un agent qui a passé plus que 20 ans dans la cie,doit passer des épreuves pour changement de la catégorie.Et comment expliquer qu’un cadre chez la RAM gagne plus que 20000 euros comme une prime annuelles?!!

  3. Je viens de verifier concernant l’usage des couleurs de la Cop22 AT a reserver deux avions a cet effet un 737 nouvelle generation de moins de 4 ans et un Dreamliner d’un an d’age l’idee est de faire la promotion en Europe et Afrique avec le 737-800 et aux ameriques avec le 787-8.

    Quant a l’empreinte carbone de Royal Air Maroc la quasi totalite de la flotte a moins de 5 ans d’age composee des 737-800 en plus des 4 787-8 bien sur, les 747-400 et les le 737 cargo sont tres rarement utiliser comparer aux reste de la flotte et surtout surtout la grande majoriter du fret de AT est acheminer pour ses clients dans les memes avions passagers 787 & 737-800, le 737 cargo transporte une infime parti du transport cargo de la RAM.

    L’empreinte carbone est certes un souci nouveau pour les entreprises de transport publiques marocaines mais ce qu’il convient de rappeler c’est qu’en plus de la RAM 95% du transport aussi bien fret que passager de l’operateur ferroviaire ONCF se fait par trains electriques en attendant d’électrifier le dernier tronçon Fes Oujda de 300 km prevu en 2020 alors que la quasi totaliter du transport rail en Afrique et aux ameriques se fait toujours entièrement par trains gasoil.

    • czl

      Avec seulement 9 des 36 737 de la RAM qui ont moins de 5 ans, je vois comment la moyenne d’âge globale de la flotte peut être inférieure à 5 ans !

      15 737 ont plus de 10 ans dont 5 qui ont plus de 15 ans

      Les 4 767 de la RAM ont entre 15 et 18 ans

      Le 747 a 24 ans

      Les 4 787 et les 4 E190 ont moins de 5 ans

  4. @CZL
    Vous arrivez a réalisez des miracles mon cher ami, d’abord je n’ai pas dit que la moyenne d’age de la flotte AT était de 5 ans lisez bien ci-dessus, j’ai affirmée que la grande partie de la flotte était d’age moyen de moins de 5 ans vous n’avez qu’a voir le site corporate de Royal Air Maroc (qui est constament a jour lui comparer a ses homologues airlines panafricaines) jetez un coup d’oeil l’âge moyen de toute la flotte AT est de 8 ans ce qui signifie en ottant le 747 et les 767 qui sont certes trop vieux mais trop rares l’age du reste de la flotte est plus qu’acceptable.
    Si vous vous refereriez a airfleets ils donne un age moyen de 10 ans mais comettent deux erreurs : ils incorporent un fictif Airbus qui n’est plus dans la flotte et il integrent egalement le tres vieux 737 cargo qui n’est pas dans la flotte de Royal Air Maroc mais plutot dans la flotte de RAM Cargo.
    http://www.airfleets.fr/ageflotte/Royal%20Air%20Maroc.htm

    Avec vos chiffres ci-dessus on croirait vite fait a un age moyen de 20 ans pour AT alors que comme vous le savez pertinemment les 787s et autres Embraers sont flambant neuf avec des moyennes resp. de 1 an et 2 ans d’age mais vous leur donnez volontairement 5 ans ou « moins de 5 ans » selon vos dires, démagogie quand tu nous tiens..

    En resumer l’age moyen de la flotte actuelle de AT est de 8 ans et au lieu de prendre un an l’annee prochaine il baissera de quelques mois avec la reception du 5eme Dreamliner et il baissera envore dans les prochaines annees quand Royal Air Maroc metra le 747 et les 767 a la retraite.

    Toujours au sujet de l’économie d’énergie le nouveau Terminal T2 de l’aeroport de Marrakech vient de d’achever il inclus une bonne partie d’énergie solaire avec un afficheur temps reel du pourcentage d’energie propre utilisée pour son fonctionnement comme les autres aeroports récemment construits ou aggrandis au Maroc. Je vous laisse en avant première decouvrir quelques photos de l’ouvrage.

  5. ^^
    Toujours a propos de la COP22 et de l’aerien ci-dessous un aperçu du Terminal T2 de RAK terminé et dont l’inauguration officielle arrivera avant les fetes de fin d’année :
    http://www.h24info.ma/maroc/tout-neufle-terminal-2-de-laeroport-de-marrakech-est-enfin-pret-photos/48115#ad-image-0

    L’ONDA l’organisme gestionnaire des aeroports au Maroc a été accompagner sur ce projet par EDF afin de garantir une meilleur efficacité Énergétique et translater le modele aux autres aeroports internationaux marocains:

    http://lematin.ma/journal/2016/l-onda-met-en-avant-son-engagement-en-faveur-de-l-environnement/257846.html

  6. Cet article parle des efforts de AT concernant la reduction du CO2 il y detaille la nature de la peinture qui apparement reduit les reactions de l’air, des winglets qui equipent 40 avions de AT et qui reduisent de 4% la consommation et surtout de l’age moyen actuel de la flotte de Royal Air Maroc estimé a 7,5 ans et ce en attendant le 5eme B788 le mois prichain bien sur.

    http://lavieeco.com/news/cop-22/royal-air-maroc-recolte-les-fruits-de-son-programme-de-fuel-efficiency.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter