AirBaltic : le CS300 à Paris début janvier

air-journal_airbaltic-cs300-rollout

La compagnie aérienne airBaltic a détaillé les routes de son futur Bombardier CS300, qui entrera en service entre Riga et Amsterdam le 14 décembre prochain et devrait se poser à Paris le 6 janvier 2017.

La compagnie nationale de Lettonie a mis en ligne sur son site la liste complète des vols qui seront opérés en CS300, dont elle est compagnie de lancement, pendant les premières semaines après sa livraison. Attendu dans sa base à l’aéroport de Riga à la fin du mois (il est censé quitter Montréal le 29 novembre), le monocouloir canadien, aménagé pour accueillir 148 passagers, effectuera son premier vol commercial le 14 décembre 2016 vers Amsterdam-Schiphol, une route proposée 12 fois par semaine cet hiver ; selon Airlineroute, la plupart de ces vols seront assurés en CS300 d’ici la fin décembre. Le lendemain, le CS300 d’airBaltic s’envolera vers Munich (5 rotations hebdomadaires cet hiver) et vers Tallinn. A compter du 16 décembre, un vol par semaine sera assuré en CS300 entre Riga et Stockholm, puis le 17 il partira à Helsinki, et le 18 à Vilnius. L’aéroport de Vienne doit accueillir un vol unique du nouvel avion le 29 décembre, et celui de Barcelone le verra atterrir tous les samedis à partir du 31 décembre.

AirBaltic déploiera son CS300 vers Paris-Charles de Gaulle le vendredi à partir du 6 janvier 2017 ; elle propose à cette période une rotation tous les jours sauf dimanche avec départ de Riga à 7h15 pour arriver à 9h10, le vol retour quittant la France à 10h10 pour atterrir à 13h55. Le CS300 se posera le lendemain à Londres-Gatwick (un vol tous les samedis), puis à partir du 9 janvier à Francfort (un vol tous les lundis).

La compagnie lettonne a commandé ferme vingt CS300, qui viendront rejoindre ses douze Q400 ; elle opère encore 12 Boeing 737-300 et 737-500, appelés à être progressivement remplacés par les nouveaux avions.

air-journal_airbaltic-cs300-cabine air-journal_airbaltic-cs300-unveiling air-journal_airbaltic-cs300-pnc

http://www.air-journal.fr/2016-11-15-airbaltic-le-cs300-a-paris-debut-janvier-5172625.html

Commentaire(s)

  1. Cet avion est magnifique. Le nez effilé et sans aspérité des avions modernes (350, 787, C-Series, etc) rappelle celui de la Caravelle, un magnifique avion développé dans les années 50. Si la Caravelle était horriblement bruyante à l’extérieur à cause de ses réacteurs à simple flux, elle était incroyablement silencieuse à l’intérieur grace à sa finesse.

  2. Riga – Barcelone c’est un peu juste avec un C series surtout avec 148 pax..

    • le CS300 a 3’300 miles nautic de rayon d’action (env. 6’000 kilomètre). RIX-BCN, c’est à peine 1’400. Avec un CS300, on pourrait traverser l’atlantique (sauf qu’il est pas certifié ETOPS) ou faire CDG-DXB.

      • @Joan_Miro
        Ah oui autant pour moi 6 100 km Plus que les A320 standard !!
        Je n’avais pas verifier avant, j’avais toujours assimiler les CS avec des portée proches du Sukhoy et Embraer.
        C’est peut etre pas malin de venir taquiner Airbus et Boeing sur leur chasses gardees surtout en pleins tourbillons des ALE Tafta, Ceta etc..

        Quand a la traversée de l’Atlantique tout les monocouloirs actuels ils la font, Royal Air Maroc a fait passer ses Embraer E190 du Bresil vers Dakar mais a vide et par vents faibles a modérés 😉

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter