Brussels Airlines : 41 passagers ivres débarqués d’un appareil

air-journal_Bruxelles Zaventem Brussels Airlines 1er vol attentats

Ce n’est pas un ou deux passagers qui ont été débarqués, mais carrément 41 passagers ivres qui ont été évacués hier d’un avion de Brussels Airlines au départ de l’aéroport de Bruxelles-Zaventem à destination d’Alicante en Espagne.

Le vol de Brussels Airlines, avec 136 passagers à bord, qui devait décoller à 15h30 de Bruxelles, a été retardé de deux heures et demi, le temps pour la police d’évacuer 41 passagers passablement éméchés et turbulents à bord. « L’embarquement s’est déroulé normalement. Mais au moment où l’appareil roulait vers la piste de décollage, un groupe d’individus a commencé à mal se conduire. L’appel au calme du commandant de bord n’a eu aucun effet. Celui-ci a dès lors décidé de revenir à la porte d’embarquement afin de garantir la sécurité des passagers », a confirmé aujourd’hui une porte-parole de Brussels Airlines.

Une partie des 41 passagers étaient fortement alcoolisés. Certains ont proféré des menaces et des insultes à l’encontre de l’équipage. Aucun de ces passagers débarqués n’a la nationalité belge, a indiqué la compagnie aérienne belge, sans toutefois préciser l’origine de ces voyageurs. En raison des mesures de sécurité en matière d’heures de vol, un nouvel équipage a dû être appelé pour assurer la liaison vers Alicante.

Partout dans le monde, les compagnies signalent un nombre croissant de passagers de plus en plus violents à bord des vols, signalant une augmentation de  17% des incidents en 2015. Face à ce phénomène alarmant, IATA (Association international du transport aérien) a prévu des mesures et les annoncera à l’occasion de sa journée annuelle « Global Media » qui se tiendra le 8 décembre prochain à son siège à Genève en Suisse.

http://www.air-journal.fr/2016-11-20-brussels-airlines-41-passagers-ivres-debarques-dun-vol-5172901.html

Commentaire(s)

  1. Il est des nôtres il a bu son verre comme les autres.
    .

  2. La racaille ,tout poil, tout âge et toutes catégories sociales confondues, qui prend en otage le reste des passagers qui ,eux, ne demandent qu’à arriver sains & saufs à destination et à l’heure. Mais malheureusement, le manque du savoir-vivre dans les lieux publics est transposé dans un milieu confiné et hautement sensible, côté sécurité. Incivilité quand tu nous tiens…

  3. vazaha

    Déjà comment se fait-il que ces gens là puissent accéder à bord alors qu’il ne fait aucun doute que dans la salle d’embarquement ils se comportent mal et à mon avis c’est déjà là qu’il faudrait intervenir ?

  4. Malick

    C’était peut être des polonais !

  5. A330-200

    L équipage ne voie rien durant l embarquement?

    Apparemment c est de plus en plus fréquent, une hotesse d af me racontait hier la lutte d elle et de ses collègues avec 4 individus agressifs a qui ils refusaient de l alcool sur un Hav-CDG. Dans ce cas de figure n ayant plus d alcool du bord , ils avaient utilises celui acheté en duty free.

  6. Non les pax alcoolisés ne sont pas toujours repérables au moment de l’embarquement… Surtout si ceux-ci avaient fomenté leur coup, justement ne pas « se lâcher » avant d’être à bord afin de ne pas se voir refuser l’embarquement.
    Visiblement dans ce cas c’est un peu raté!
    Et l’équipage a pris la bonne décision, un pax ivre à bord est un danger réel pour tous.
    Quant à leur nationalité aucune importance, l’imbécilité n’a pas de passeport.

  7. Mnbee

    Dehors avec une impossibilité de prendre l’avion pendant Xtemps !

  8. ca ne m etonne même pas ce genres de choses, les PAX sont de plus en plus tarés, tous les employés d’aéroport se plaignent d’eux

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum