Bombardier : une seule qualification pour le CS100 et le CS300

air-journal_Bombardier CSeries CS100 CS300

Bombardier Avions commerciaux a annoncé l’octroi par Transports Canada et l’Agence européenne de sécurité aérienne (EASA) aux avions CS100 et CS300 de la même qualification de type, ce qui devrait permettre aux compagnies aériennes d’importantes possibilités d’économies dans la formation des pilotes.

Dans son communiqué du 23 novembre 2016, l’avionneur canadien précise que la même qualification de type accordées aux deux modèles de la famille CSeries « reflète le haut degré d’éléments en commun entre les avions CS100 et CS300 ». C’est une « excellente nouvelle pour les clients qui exploitent les deux avions » puisqu’ils bénéficient de la formation minimale rentable nécessaire à la transition des pilotes d’un modèle à l’autre. Le haut niveau d’éléments en commun « s’étend également aux pièces de rechange, aux procédures de maintenance et à la manutention au sol, ce qui, mis ensemble, représente  d’importants avantages financiers pour les clients », a affirmé Todd Young, vice-président et directeur général des Services à la clientèle de Bombardier Avions commerciaux.

Les avions CS100 et CS300 ont en commun plus de 99 pour cent de leurs pièces – le plus haut niveau de communauté atteint par un avionneur dans l’industrie selon Bombardier. Les modèles ne sont pas des versions étirées ou rétrécies l’un de l’autre, mais ils ont été conçus côte à côte, avec seulement une section centrale plus longue pour l’avion CS300. Les avions sont donc tous les deux « optimisés spécialement pour leur taille, sans compromis sur la masse, les performances ou les caractéristiques économiques ». M. Young a tenu a « applaudir l’équipe centrale de six pilotes» de la compagnie aérienne airBaltic, qui viennent de terminer leur « formation sur les différences des deux modèles» et  sont maintenant qualifiés pour piloter le CS300 : La compagnie lettonne, basée à l’aéroport de Riga, doit recevoir son premier CS300 à la fin du mois ; il entrera en service le 14 décembre vers Amsterdam, et se posera à Paris-CDG le 6 janvier 2017. Le CS100 est déjà en service chez Swiss.

Les CSeries offrent selon Bombardier des performances et des caractéristiques inégalées sur le segment de marché des avions de 100 à 150 places, avec des coûts par passager de 18 pour cent inférieurs, ce qui en fait les candidats idéaux pour compléter des flottes d’avions monocouloirs de plus grande capacité. Les compagnies aériennes peuvent maintenant exploiter des liaisons auparavant non rentables ni même possibles. L’amélioration de la distance franchissable de plus de 20 pour cent sur des aéroports en haute altitude et au climat chaud – comme Denver, Mexico ou Lhassa – est maintenant confirmée. Le moteur révolutionnaire PurePowerMD PW1500G de Pratt & Whitney, combiné à l’aérodynamique évoluée de l’avion, permet une réduction de la consommation de carburant, du bruit et des émissions, faisant des CS100 et CS300 les avions les plus conviviaux pour les collectivités.

air-journal_Bombardier CSeries cockpitair-journal_bombardier-cs100-cs300-profil

http://www.air-journal.fr/2016-11-28-bombardier-une-seule-qualification-pour-le-cs100-et-le-cs300-5173287.html

Commentaire(s)

  1. La reponse de Mitsubishi au CS300 est le MRJ-100X

    Maintenant en restant objectif cette niche laissee peut etre volontairement par Airbus et Boeing serait-elle reellement assez large pour les 4 constructeurs actuels?

  2. Freddoo

    Voici encore un bel oiseau qui va apparaître dans nos ciels. Souhaitons lui un grand succès.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter