Le 28 novembre 1912 dans le ciel : Peine de prison et dommages-intérêts pour Lucien Deneau

air-journal-aviateur-lucien-deneau

Histoire de l’aviation – 28 novembre 1912. En ce jeudi 28 novembre 1912, l’actualité aéronautique est marquée par le procès et finalement la condamnation de l’aviateur Lucien Deneau, qui quelques mois plus tôt a été à l’origine d’un terrible accident d’aéroplane dans le cadre de sa participation au concours musical de La Rochelle. Ce qui lui vaudra d’avoir son nom cité dans la rubrique judiciaire plutôt que la rubrique sportive.

Retour sur ces faits tragiques qui ont endeuillé le concours musical de La Rochelle. A cette occasion, l’aéroplane du pilote Lucien Deneau était en exposition, des barrières tenant à distance les curieux. Malheureusement, une d’entre elles s’est affaissée sous le poids des spectateurs qui s’y appuyaient. Et comble de malchance à ce moment-là, le moteur du monoplan de Deneau avait été mis en route, l’hélice tournait donc. Et cette dernière a touché mortellement M. Louis Lubet et blessé M. Alexandre Fort, deux ouvriers.

Si M. Louis Lubet a été tué sur le coup, M. Alexandre Fort va s’en sortir mais son corps est mutilé : son bras gauche et sa jambe droite sont littéralement déchiquetés ! Un drame pour lequel la veuve Lubet et M. Alexandre Fort seront dédommagés : la première recevra ainsi 10 000 francs et le second 5 000 francs. A cette condamnation à payer des dommages-intérêts, s’ajoutent deux jours de prison avec sursis pour Lucien Deneau.

http://www.air-journal.fr/2016-11-28-le-28-novembre-1912-dans-le-ciel-peine-de-prison-et-dommages-interets-pour-lucien-deneau-5171593.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter