Ryanair : un Toulouse – Naples, sa nouvelle base, et une offre vacances

air-journal_Ryanair aircrafts

La compagnie aérienne low cost Ryanair ouvrira au printemps une nouvelle base à Naples, avec 17 nouvelles liaisons à la clé – dont une vers Toulouse. Elle lance d’autre part une nouvelle offre « Holidays », un package combinant billets d’avion, transferts et nuits d’hôtel, pas encore disponible en France.

Dans son communiqué du 1er décembre 2016, la spécialiste irlandaise précise que sa base à l’aéroport de Naples-Capodichino sera sa 16e en Italie et sa 89e en Europe. Un premier Boeing 737-800 y sera basé en mars 2017, suivi par un deuxième en mai et un troisième en juillet, pour un investissement total de 300 millions de dollars. Ryanair, absente de Naples jusque là, y lancera une route vers Toulouse-Blagnac le 3 mai avec deux vols par semaine face à Volotea dont la route débutera fin mars. Les départs sont programmés mercredi et dimanche à 14h55 pour arriver à 16h45, les vols retour quittant Toulouse à 17h10 pour atterrir à 19h00. Il s’agira de sa neuvième route dans la ville rose.

Les 16 autres nouvelles destinations à Naples sont les suivantes : Francfort-Hahn le 28 mars 2017 (2 vols par semaine), Gdansk le 29 mars (2), Varsovie-Modlin le 30 mars (2), Manchester le 4 avril (3), Venise-Trévise le 4 avril (2 rotations quotidiennes), Madrid le 5 avril (2 vols par semaine), Eindhoven le 7 avril (2). Suivront Milan-Bergame le 1er mai (3 rotations quotidiennes), Copenhague le 2 mai (2 vols par semaine), East Midlands le 2 mai (3), Valence le 2 mai (2), Lisbonne le 3 mai (3), Séville le 3 mai (2), Kaunas le 4 mai (2) , Brême le 5 mai (2) et Stockholm le 5 mai (2). Ryanair espère avec ces 69 rotations hebdomadaires transporter un million de passagers par an à Naples, qui devient sa 27e destination en Italie, et y « soutenir 750 emplois sur site ». Une offre avec des billets à partir de 19,99 euros est en vente jusqu’à mardi prochain.

air-journal_ryanair-holidaysLa low cost a d’autre part dévoilé hier sa nouvelle offre « Ryanair Holidays », pour l’instant accessible uniquement en Irlande, Grande Bretagne et Allemagne, d’autre marchés étant prévus dès 2017. La compagnie s’est associée au tour-opérateur espagnol Logitravel et au site de réservation World2Meet, pour proposer ce produit qui vient s’ajouter à Ryanair Car Hire (voitures) et Ryanair Rooms (hôtels) dans le cadre des « innovations numériques du programme Always Getting Better incluant un nouveau site internet dynamique et une app améliorée ». Selon Kenny Jacobs, les consommateurs « paient depuis des années trop cher pour les offres combinées, et veulent de plus en plus mettre au point eux-mêmes leur propre package ». Il ajoute qu’en plus du plus grand réseau aérien d’Europe, ils bénéficieront avec ce produit « d’un choix fantastique d’hôtels 3, 4 ou 4 étoiles dans les capitales européennes ou le long de la Méditerranée », ce qui en fait un choix « idéal pour des escapades de dernière minute, des vacances en famille ou des breaks à la neige, au soleil ou en ville ». Et il précise que l’offre Ryanair Holidays proposera une protection complète du client, assurée par ATOL « et sans concurrence sur les prix ».

http://www.air-journal.fr/2016-12-02-ryanair-un-toulouse-naples-sa-nouvelle-base-et-une-offre-vacances-5173487.html

Commentaire(s)

  1. Non, Ryanair ne sera pas sans concurrence entre Naples et Toulouse car Volotea opérera aussi cette ligne à partir du 31 mars. A moins qu’il y n’ait du changement d’ici là.

  2. Ryanair a mis du temps à venir à Toulouse. Mais quand elle a annoncé son arrivée à Toulouse c’est directement 7 lignes qui ont été proposées (depuis septembre dernier juste pour Berlin et début novembre pour les 6 autres lignes)… et déjà 2 lignes supplémentaires avec Naples (Ryanair va aussi proposer un TLS – Lisbonne au printemps prochain). Manifestement Ryanair n’est pas été déçue par ses résultats à TLS. Les statistiques de trafic pour le mois de novembre à Blagnac vont donner un début de réponse, 6 des 7 nouveaux vols de RYR ayant été lancés début novembre.
    Par contre cette annonce de nouvelle ligne vers Naples par RYR ne va pas faire plaisir à Volotea qui a aussi annoncé un TLS-Naples à partir d’avril prochain.

  3. vazaha

    on attend Norvegian maintenant

  4. mc

    Et toujours un mystère : pourquoi Ryanair ne s’installe-t-elle pas à Lyon Saint-Exupéry ? Certes, Air France, malgré un désengagement massif depuis une dizaine d’années, conserve encore, avec aussi Hop!, une place importante, Easyjet, après quelques années de sommeil, a repris du poil de la bête et a ouvert de nombreuses liaisons à l’année en 2015/2016 (Naples, Copenhague, Budapest, Faro, Vienne…), Flybe a ouvert Southampton, Hanovre, Manchester, Aeroflot a rouvert Moscou en juin dernier, Blue Air a rouvert Bucarest, WizzAir va ouvrir Varsovie en juin 2017… mais il y a quand même de la place pour d’autres compagnies qui, on a pu le constater, créent de la demande.
    Alors, pressions des compagnies établies ?
    Peur de voir ces mêmes compagnies établies s’en aller ou réduire la voilure lors de l’arrivée de « l’intrus » ?
    Désintérêt des responsables de l’aéroport Lyonnais qui pensent que Ryanair n’apportera pas de réelle valeur ajoutée à son réseau aérien ?
    Problèmes de taxes encore trop élevées ? (même si Easyjet bénéficie, au terminal 3 Low-cost, de tarifs inférieurs à ce que paye Air France au terminal 1).
    Problèmes de « subventions » que l’aéroport refuserait de verser, comme le demande souvent la compagnie irlandaise ?

  5. MindYou

    Plus il y a de concurrence sur une ligne et mieux c’est pour les usagers qui peuvent ainsi profiter d’un plus grand choix de vols et surtout de billets moins chers. Quoique Volotea ne soit sans doute pas de taille à résister longtemps face à Ryanair.

  6. GLLOQ

    Autrefois, Air Littoral faisait la même ligne en CRJ!
    Ce qui est curieux c’est que HOP et RYANAIR ne se concurrencent pas.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter