Pékin : lancement de la construction du nouvel aéroport

air-journal_Pekin futur aeroport

La construction du nouvel aéroport international de Pékin (Beijing) a commencé ce vendredi 26 décembre 2014, a annoncé l’Administration de l’aviation civile chinoise.

Les travaux coûteront au total quelque 80 milliards de yuans (13 milliards de dollars) et dureront environ cinq ans. Situé à 46 km au sud de la capitale chinoise, ce futur aéroport international sera donc opérationnel en 2020 et pourra traiter une capacité de 72 millions de passagers annuels, deux millions de tonnes de fret et de courrier, ainsi que 620.000 vols par an. Le futur aéroport comprendra à terme 150 aires de stationnement pour les avions ainsi qu’un terminal d’une superficie de 700 000 m2. Une connexion rapide sur rail vers le centre de Pékin sera possible en 30 minutes depuis l’aérogare.

Le nouvel aéroport permettra de soulager l’actuel aéroport international de Pékin, situé dans le nord-est de la ville. Ce dernier fonctionne en effet déjà au-dessus de ses capacités, avec un trafic de 83,7 millions de passagers en 2013, ce qui en fait le deuxième aéroport le plus fréquenté derrière celui de Hartsfield-Jackson d’Atlanta.

« Cet aéroport destiné à devenir une plaque tournante de l’aviation internationale sera construit dans le respect des principes de frugalité, d’efficacité, de commodité et de confort« , a annoncé Zhou Laizhen, directeur adjoint de l’Administration de l’aviation civile chinoise.

 

http://www.air-journal.fr/2014-12-29-pekin-lancement-de-la-construction-du-nouvel-aeroport-5131678.html

Commentaire(s)

  1. « …sera construit dans le respect des principes de frugalité… »
    Si la construction de 7 pistes (un record?) constitue de la frugalité, je ne sais pas ce qui serait de l’abondance.
    On verra si Berlin sera mis en service avant. Pour l’instant, entre le communiqué de Mars et le début des travaux récents, le projet a déjà pris 5 mois de retards.
    Mais je fais confiance aux dirigeants du PCC pour affecter la quantité de main d’oeuvre nécessaire au bon avancement du projet.
    En tout cas vu l’engorgement et les retards records de PEK, on ne pourra pas reprocher aux autorités d’avoir eu les yeux plus gros que le ventre. Cette structure est plus que nécessaire.

  2. liang

    totalement d’accord avec Bencello, cet aéroport est plus qu’indispensable, pour un trafic énormissime, même le T3 ne suffit plus et pourtant il est démesuré pour nous pauvres petits européens ! quand j’arrive à roissy T1 après avoir embarqué au T3 de PEK, je trouve que c’est une honte pour la France d’avoir une aérogare comme celle-ci !! cela fait vraiment pitié, délabré, il n’y a pas de mot, à peine arrivé que l’on veut déjà repartir !! à choisir je préfère encore débarquer à bruxelles zaventem !!

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter