Air Corsica : billets moins chers en vue pour les résidents

air-journal_A320_air corsica

La compagnie aérienne Air Corsica proposera à partir du 25 mars 2016 des billets d’avion moins chers pour les résidents de Corse, dans le cadre des Obligations de service public (OSP).

Lors d’une conférence de presse le 9 février 2015, le président du Conseil exécutif de l’île Paul Giaccobi et les dirigeants de la compagnie régionale ont présenté les conclusions du rapport relatif aux OSP dans le transport aérien, adopté jeudi dernier par l’Assemblée régionale de Corse. Ces OSP entraineront l’apparition d’un nouveau tarif résident, inférieur de 10% à l’actuel mais avec la condition de réserver 45 jours à l’avance. Ce qui permettra à Air Corsica par exemple de proposer un aller-retour depuis les quatre aéroports corses (Ajaccio, Bastia, Calvi, Figari) vers Paris-Orly à 190 euros, vers Nice-Côte d’Azur à 107 euros et vers Marseille-Provence à 110 euros. Les OSP représentent environ 80% de l’activité de la compagnie, et les résidents représentent environ 35% de son trafic vers Paris, et 50% vers Marseille et Nice.

Cette baisse du tarif résident aura un coût pour les contribuables, a souligné Paul Giaccobi interrogé par France 3 : entre deux « si l’on est optimiste » et trois ou quatre millions d’euros par an. L’espoir et que ce surcoût soit compensé par une hausse du trafic entre la Corse et le continent, qui faciliterait en outre un retour à l’équilibre des comptes financiers d’Air Corsica. Un objectif atteignable en 201, expliquait la semaine dernière son président du Directoire Philippe Dandrieux dans les colonnes de Corse Matin, rappelant que la compagnie a connu « des exercices déficitaires de faible ampleur ». Il précisait alors avoir perdu 200 000 passagers en deux ans du fait de l’ouverture de nouvelles lignes transversales entre la province française et la Corse, mais en avait « récupéré la moitié grâce à une campagne de communication efficace ».

Les candidatures aux vols en OSP doivent être déposées d’ici début juin, Air Corsica espérant convaincre Air France de présenter une offre conjointe (même si M. Dandrieux demandait « par déontologie et courtoisie » aux journalistes de Corse Matin d’interroger le transporteur national sur les lourdes pertes enregistrées entre la Corse et Paris). Les compagnies aériennes européennes sont invitées à l’appel d’offre.

http://www.air-journal.fr/2015-02-10-air-corsica-billets-moins-chers-en-vue-pour-les-residents-5135882.html

Commentaire(s)

  1. pierreantoine

    Surpassement d’une ânerie par une autre. L’usine à gaz montée aux frais du contribuable existe « dans l’espoir » d’une augmentation du trafic et donc du CA etc..L’insularité en France est une tare que l’Etat, bien que sans raison aucune s’engage à compenser. Les Brits et autres Australiens doivent être jaloux.
    La France continue d’être un pays extrêmement opulent et dispendieux. On a bien payé un impôt sécheresse, peut être un jour celui du mauvais temps dans la moitié Nord ??? Et AirFrance sollicitée pour entrer dans ce jeu de cons.. La direction aura t elle le courage de refuser ?

  2. Dans ce cas, on devrait leurs faire des billets plus chers quand ils viennent en métropole !

  3. Erik de Nice

    De toute façon, si ils doivent vraiment s’y prendre à l’avance, dans ce cas, Easy Jet propose encore moins cher…

  4. Erik de Nice

    Départ Paris évidemment parce que Départ Nice ou Marseille, c’est un monopole..

  5. Dans ce cas précis, on nage en plein paradoxe: nous avons une collectivité territoriale qui possède une compagnie aérienne, mais qui se trouve obligée de quémander aux autres compagnies européennes de bien vouloir postuler.
    Donc de deux possibilités:

  6. Airbid

    Quoiqu’ils en disent, les Corses ont bien de la chance d’être Francais.

  7. Dans ce cas précis, on nage en plein paradoxe: nous avons une collectivité territoriale qui possède une compagnie aérienne, mais qui se trouve obligée de quémander aux autres compagnies européennes de bien vouloir postuler.
    Donc de deux possibilités:
    soit Air corsica n’est pas performante et doit être réformée
    soit Les obligations de Service public ne sont pas pertinentes pour attirer des postulants.
    En tout état de cause le système est bancal et demande à être revu

  8. Pour les contribuables DE LA REGION CORSE (impôts locaux) alors arrêtons les ils ont de la chance d’être français etc., car la corse est l’une des régions ou l’on paye le plus d’impôt.

  9. J’espere sincerement que AF ne repondra pas a la sollicitation de la region Corse sinon ils vont encore se trouver embourbe dans des situations abracadabrantes comme il n’en existe qu’en corse…. Si cela tenait qu’a moi, je leurs aurai donne l’indépendance depuis longtemps car aucun intérêt stratégique et puits sans fond pour les finances public avec comme remerciement des bombes qui font sauter les villas, gendarmerie…. le bilan cout / bénéfice est fait depuis longtemps…. actif a se debarasser au plus vite !!!!! 🙂

  10. easy sleeping pilot - 10 février 2015 à 12 h 27 min
    easy sleeping pilot

    ces OSP n’on plus raison d’être , c’est un système archaique .
    les OSP c’est bon pour rallier des iles perdues au milieu du pacifique ou au de la du cercle polaire arctique , pas la Corse !!
    L’hérésie devient totale lorsque le système (Corse) interdit TOUTE l’ILE aux autres compagnies sur les lignes ou il y a justement le plus de demande !!!!!!!! ndlr Nice-Marseille-Orly . Un délire complet

    Commençons par supprimer l’OSP sur Nice ou Marseille , au choix , pendant une période OSP, et regardons ce qui ce passe , ce que le marché fera naturellement .
    Idem sur Orly , supprimons l’OSP sur Ajaccio ou Bastia et Calvi ou Figari et regardons ce qui ce passe …

  11. heu quand même pour info,
    Le tarif résident, c’est un billet modifiable sans frais avec 2 bagages en soute, et la nouveauté c’est que c’est un tarif plafond. N’oublions pas qu’Easyjet ne vient pas toute l’année en Corse, alors l’éternel discours qu’EZY est le messie qui sauvera tous les aéroports de France face au méchant AF… Même si je reconnais l’efficacité du modèle orange en Europe.

    Les OSP, ça sert aussi et surtout, au transport de malades, marchandises dangereuses (transport de dépouilles) choses que les low-costs n’ont que faire, ce qui explique qu’elles ne veulent pas s’embêter avec les OSP. D’ailleurs, elles l’ont bien compris, puisqu’elles ne desservent pas à l’année l’île.
    Pour Erick, au départ de Paris Orly, XK/AF est également en situation de monopole dû aux OSP, il n’y a par contre aucune OSP sur CDG (d’où la présence de EZY et XL).

    Perso, vu que la dernière OSP a vu la contribution augmentée de 66M€ au seul bénéfice d’AF, j’aimerais voir ce que ça donnerait une exploitation purement XK entre ORY et la Corse. AF a bien laissé tomber FSC à l’année pour le laisser à XK. Mais bon, sur AJA et BIA, le problème semble être ailleurs.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum