DGAC : trafic en hausse et prix stables en janvier

air-journal_bordeaux_aeroport

L’année 2015 a bien commencé selon la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC), qui note une hausse du trafic aérien de +2 ,9% par rapport à janvier 2014, tandis que les prix sont restés stables (-0,1%) le mois dernier.

Le nombre de passagers aériens en France a été en janvier supérieur de + 2,9% à celui observé pour ce même mois en 2014. Une nouvelle fois, la croissance est alimentée par l’essor de l’international (+ 3,6%) alors que le marché intérieur demeure quasi stable (+0,1%). Dans le prolongement du dernier trimestre 2014, le trafic national est demeuré stable en janvier (+0,1%). Cette tendance se vérifie de manière sensiblement égale sur l’ensemble des segments (de -1,0% sur les liaisons métropole/Outre-mer à +0,8% sur les liaisons radiales métropolitaines et le trafic intérieur ultramarin).

Le trafic international est une nouvelle fois en progrès (+3,6%). Le marché a été particulièrement animé ce mois-ci par la zone Asie-Pacifique (+5,0%) et surtout l’Union européenne (+6,2%), grâce notamment aux deux principales destinations que sont l’Espagne (+9,8%) et le Royaume-Uni (+7,5%). Seul le continent africain affiche des chiffres en repli (-2,0%) avec la confirmation de l’évolution asymétrique des deux principaux marchés pourtant voisins : dégradation des liaisons avec le Maroc : -6,6%, et hausse des échanges avec l’Algérie : +7,6%. Principalement en raison de l’ouverture de nouvelles liaisons directes proposées par un opérateur indien depuis le second semestre 2014, l’Inde affiche la meilleure performance du mois (+26,5%). A l’inverse, la conjoncture économique se traduit par une très forte dégradation des échanges avec la Russie (-24,2%).

En termes de pavillon, l’érosion de la part de marché du pavillon français se poursuit à un rythme beaucoup plus mesuré (49% soit -0,4 points en mesure pax, 57,7% soit -0,9 points en mesure PKT) alors que sa prédominance sur le marché domestique tend plutôt à se conforter (+0,1 et +0,2 points pour chacune de ces deux unités de mesure).

La hausse de fréquentation s’est vérifiée sur l’ensemble des principales plateformes françaises à l’exception de Toulouse (-0,6%). Les aéroports parisiens ont progressé modérément (+2,4 % à CDG et +1,2 % à Orly). En région, Beauvais affiche la meilleure croissance mensuelle d’activité (+13,7%) alors que Bâle-Mulhouse (+9,0%) et Bordeaux (+5,2%) confirment leur vitalité. Nantes (+3,3%) et Marseille (+3,1%) présentent également des chiffres supérieurs à la moyenne nationale.

Sous l’impulsion des survols (+4,9%), le nombre de mouvements d’appareils contrôlés en France métropolitaine continue de progresser en janvier (+1,4%) malgré la stabilité des liaisons avec l’international et l’Outre-mer (+0,4%) et la contraction continue du nombre de mouvements domestiques métropolitains (-5%).

Les mois d’été (en raison de la congestion du trafic) et les mois d’hiver (du fait de l’aléa climatique) constituent habituellement les périodes les plus critiques pour les retards dans le transport aérien. En janvier 2015, on observe une dégradation des indicateurs par rapport à 2014, due notamment à des conditions météo mauvaises en début de mois (givre et brouillard) : +4,9 points sur le pourcentage de vols retardés et +2,7 minutes sur le retard moyen.

aj_aéroport billetStagnation du prix du billet d’avion

L’année 2015 débute avec une stagnation des prix des billets d’avion (-0,1% entre janvier 2015 et janvier 2014), résultant d’une hausse des prix des voyages intérieurs et d’une baisse sur le réseau international, notamment vers l’Asie sous l’effet d’une concurrence très forte.

Evolution m-12 : Les prix du réseau international au départ de métropole renouent avec la baisse en janvier. Au départ de métropole, les prix des billets d’avion stagnent entre janvier 2014 et janvier 2015 (-0,1%). Les prix des voyages intérieurs sont toujours à la hausse (+4,4%), portés par l’augmentation des prix sur le réseau métropolitain (+5,4%) et soutenus par les prix des voyages vers l’outre-mer (+1,9%). A l’international, on constate une baisse des prix sur le réseau long courrier (-1,7%). La baisse la plus forte s’observe sur les billets vers l’Asie-Pacifique (-6%) ; on la retrouve aussi sur les billets vers l’Afrique sub-saharienne (-3,4%). En revanche les prix des vols vers l’Amérique du Nord augmentent de 2,7% et ceux vers l’Amérique Latine de 0,4%. Les prix des vols vers l’Espace Economique Européen renouent avec la baisse (-0,6% contre +3,6% en décembre). Sur les autres vols moyen-courrier, la hausse des prix des mois précédent ralentit pour n’atteindre que +0,1% en janvier (contre +2,4% et +2,5% en novembre et décembre). Cette hausse est exclusivement portée par les voyages vers l’Afrique du Nord (+1,9%) tandis que les voyages vers le Moyen-Orient et les pays d’Europe hors EEE baissent respectivement de 3,4% et 0,4%.

La variation des prix du réseau international au départ de métropole est de -1,2% ce qui exprime un retour à la baisse après deux mois de légère hausse (+0,1% et +0,4% en novembre et décembre 2014). Au départ des départements d’Outre-mer, les prix des billets d’avion ont augmenté entre janvier 2014 et janvier 2015 (+1,5%), mais les évolutions sont très contrastées reflétant des effets d’offre et de demande différents. Toutes destinations confondues, ils baissent au départ de la Réunion et de la Guyane (respectivement – 4,8% et – 4,5%) alors qu’ils augmentent depuis la Guadeloupe et la Martinique (respectivement +3,9% et +11%). Les prix au départ des quatre DOM, considérés dans leur ensemble sont cependant plus bas qu’il y a deux ans.

Évolution m-1 : baisse saisonnière des prix du transport aérien au départ de France, -9,5% entre décembre 2014 et janvier 2015. La demande du mois de janvier est beaucoup plus faible que celle du mois de décembre et cela se ressent sur les prix des billets d’avions. Ainsi, les prix au départ de métropole toutes destinations confondues baissent de -9,8%. On constate cette baisse sur tous les faisceaux, sur le réseau intérieur (-8%) comme sur le réseau international (-10,3%) dont la baisse la plus forte s’observe sur les voyages vers l’Espace Economique Européen (-14,7%). Les prix des voyages métropolitains baissent, quant à eux, de 6,6%. Au départ des DOM la baisse mensuelle est moins marquée (-4,1%) : -7,6% depuis la Guyane, -3,3% pour la Martinique et -3,9% depuis la Réunion et la Guadeloupe.

Moyenne annuelle (pour mémoire) : stabilité des prix des billets d’avion entre 2013 et 2014 au départ de France toutes destinations confondues (-0,2%). La stabilité des prix mesurée au départ de Métropole en 2014 (-0,1%) masque en des évolutions contrastées, car ils ont augmenté sur le réseau domestique (+4,2%) et diminué sur le réseau international (-1,1%). Au départ des DOM, les prix des billets d’avion ont globalement diminué de 2,2% en 2014, toutes destinations confondues.

http://www.air-journal.fr/2015-02-20-dgac-trafic-en-hausse-et-prix-stables-en-janvier-5137096.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter