Airbus en février : 32 commandes brutes, 46 livraisons

air-journal_British-Airways-A380-touchdown

Airbus peut de nouveau mettre en avant « la popularité ininterrompue » de la famille A320 dans la présentation des résultats de février, puisque ses monocouloirs représentent les 32 commandes enregistrées. Des A330 et A380 viennent s’y ajouter pour compléter les 46 livraisons du mois dernier.

Dans son communiqué du 5 mars 2015, l’avionneur européen précise avoir enregistré en février la commande d’un client anonyme pour cinq A320ceo et 18 A320neo, la compagnie aérienne low cost AirAsia signant de son côté pour neuf A320neo supplémentaires. Quatre annulations non détaillées ont été signifiées, ce qui laisse à Airbus 28 commandes nettes le mois dernier.

Du côté des livraisons, 37 avions de la famille A320ceo ont rejoint les flottes de leurs clients, dont un pour Nepal Airlines qui transitionne vers une flotte tout-Airbus. Sept Airbus A330 ont été remis à leurs propriétaires, dont le premier A330-200 directement acheté par Aerolineas Argentinas dans le cadre du renouvellement de sa flotte. Enfin un Airbus A380 est venu s’ajouter aux huit déjà en service chez British Airways. Au 28 février 2015, le portfolio d’Airbus comptait 6322 avions encore à livrer.

Airbus n’a pas réagi aux dernières déclarations du PDG d’Emirates Airlines Tim Clark, qui est revenu hier à la charge lors du salon ITB de Berlin. D’abord sur l’A380neo qu’il continue d’appeler de tous ses vœux et qu’il pourrait commander « à 200 exemplaires » s’ils sont 13% plus économes que les superjumbos actuels ; il espère une entrée en service en 2021, quand il devra commencer à remplacer les premiers A380 livrés. Pour une cinquantaine des 81 A380 attendus à ce jour, le PDG envisage aussi de passer du moteur GP7200 d’Engine Alliance à ceux de Rolls Royce. Autre annonce faite hier par Tim Clark, la possibilité de commander « probablement entre 50 et 70 » Airbus A350 ou Boeing 787 Dreamliner selon le développement de l’aéroport de Dubaï ; rappelons qu’Emirates Airlines avait annulé en 2014 sa commande de 50 A350-900 et vingt A350-1000, expliquant alors qu’elle voulait simplifier sa flotte à deux appareils : l’A380 et le futur 777X.

http://www.air-journal.fr/2015-03-06-airbus-en-fevrier-32-commandes-brutes-46-livraisons-5139094.html

Commentaire(s)

  1. gordon24
    Publié le 6 mars 2015

    Tim Clark annule sa commande d’A350 mais veut maintenant peut etre en commander à nouveau… Est ce que l’annulation etait dans le but d’avoir a nouveau un moyen de pression sur Airbus?

    Maintenant il se dit pret a commander 200 A380NEO…. Est ce qu’Airbus peut se permettre d’envisager la construction d’un tel avion sur la commande d’un seul client? C’est aussi un enorme risque….

    L’A380CEO est tres dependant d’Emirates… Un probable A380NEO promet de l’etre encore plus…. Si une telle commande etait passée, il est deja probable qu’une grande partie des CEO serait convertie en NEO donc le gain net ne serait pas de 200 avions… La plupart viserait à remplacer les A380 actuels, et au final soit on aurait de quoi remplir les deserts américains, soit il y aura de nombreux A380 a prix cassés sur le marché de l’occasion, privant ainsi le NEO de nombreuses autres ventes….

    Bref, Airbus a vraiment un dilème a resoudre pour cet A380 et je me doute que la decision a prendre est ultra compliquée…

    • Aulongcourt
      Publié le 6 mars 2015

      ..d’autant que les choses d’une certaine manière se précisent et mettent de plus en plus le poids de la décision sur Airbus meme : jusqu’à il y a peu,il n’y avait aucun moteur sur le marché disponible avec la puissance nécessaire pour un 380 Neo ou une version allongée de l’actuel ,et aucun motoriste ne souhaitait se lancer dans l’avenir…Airbus avait une sorte d’argument tout trouvé: » un A380 Neo? Pourquoi pas..mais de toute façon c’est pas possible faute de moteur »… Or récemment RR s’est engage à étudier et développer une version plus puissante de son moteur actuel équipant les A380,qui plus est compatible avec l’aile actuelle du 380 ( entre-axe des pylônes d’attache tout particulièrement) et avec le train d’atterrissage actuel ( garde au sol du moteur)…
      et ca,ca change la donne pour Airbus!!!!

    • bien résumé.
      Les ingénieurs d’Airbus doivent avoir les yeux rivés sur la consommation par passager du 777X afin d’apporter un gain supplémentaire, susceptible d’élargir la clientèle potentielle à plus d’une compagnie pour leur A380.
      Je doute fort en effet du lancement d’un quelconque avion avec une seule compagnie, fut-ce Emirates.

      • Je n’en suis pas certain.
        Au contraire pour Airbus, avoir la garantie de placer 200 exemplaires pour un modèle non encore étudié, c’est nettement plus efficace que d’aller parcourir tous les clients potentiels afin d’arriver à ce chiffre de 200.
        Si cet A380neo démontre les promesses tenues, il y aura un effet d’entrainement.

        Historiquement, le 777-300ER a émané d’un seul client, Air France, avec le succès phénoménale que l’on sait de ce modèle.

  2. Erik de Nice
    Publié le 6 mars 2015

    Tim Clark a uniquement annulé sa commande de 350……pour la renégocier.
    Ils resteront chez Airbus..

  3. BOBO7
    Publié le 6 mars 2015

    bien Félicitation a AIRBUS grâce a Boeing bien sur car leurs rivalités les poussent a faire sortir des appareils plus innovant plus intéressant au grand plaisir des ingénieurs des pilotes et des compagnies aériennes sans Airbus Boeing n’aurais pas ce niveau actuel et sans Boeing Airbus non plus n’aurait pas ce niveau. a350 ou 787 dreamliner ? eh bien attendons de voir le choix de tim clark. Emirates veut remplacer ses vieux a340 300 et 500 trop gourmands en kéro mais aussi le 330 200. la logique veut que l’a350 est destiner a remplacer les a330 et a340 mais et le 787 sachant que Boeing assure que le 787 10 sera 10% plus économe que l’a350 900 sur la consommation par siège et encore plus le 787 sera plus vite dispo que l’a350 et peut très bien remplacer les a330 et a340 également tout en sachant que a350 1000 joue sur le même marché du 777 8X et que ce dernier a été commander a 35 exemplaires par Emirates lui même?

  4. Sébastien
    Publié le 6 mars 2015

    Pour l’A380, il reste une « lueur » d’espoir quand même. De nouvelles compagnies viennent d’en prendre possession (cf Lufthansa, British Airways, Quatar, etc…) et d’autres sont sur les rangs (cf Turkish Airlines, des compagnies chinoises).
    Idem Air France aimerait l’exploiter sur de nouvelles routes pas encore pas accessibles (au Mexique, au Brésil, dans d’autres pays d’Afrique).

    Bon je ne vais pas me voiler la face, je sais que le programme ne remportera pas le succès escompté. Mais je pense qu’il ne faut pas l’enterrer trop vite.
    De plus les technologies ne sont pas prêtes pour une version neo (l’A380 est déjà un avion récent)

  5. Je comprends pas trop le premier paragraphe ou vous semblez mélanger commandes et livraisons.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter