Aéroport de Nice : +3,1% en février, wifi haut-débit amélioré

air-journal_aeroport Nice

L’aéroport de Nice-Côte d’Azur a enregistré le mois dernier une hausse de trafic de +3,1% pour atteindre 625 890 passagers, et annoncé l’expansion de la couverture et de la puissance du wifi à haut débit (100 méga) – qui restera illimité et gratuit.

La croissance de février 2015 dans l’aéroport niçois s’appuie sur le décalage des vacances scolaires françaises (3 semaines cette année contre deux en 2014), sur une offre en sièges en hausse dans presque toutes les régions, et sur le dynamisme des évènements locaux. En France (+1,1% pax et +0,7% sièges, 295 825 voyageurs), Paris-CDG et certaines transversales boostent le trafic : Nantes, Strasbourg, Toulouse et Bordeaux. L’Europe progresse de +4,0% en dépit d’une offre à -2,8% (coefficient de remplissage en hausse). Le trafic européen est tiré par l’Allemagne (+ 4 000 pax), l’Irlande (+3 000 pax), les Pays-Bas (+2 800 pax) et le Portugal (+ 2 700 pax). L’Afrique enregistre une hausse prévisible des pax et des sièges de 15%. La Tunisie est stable, mais l’Algérie progresse de 16,1% et le Maroc de 58%. Le Moyen Orient affiche +11,0% de pax et +8,3% de sièges : les EAU sont en progression de +10,2%, et Israël de 20,3% grâce à une offre en sièges accrue (6 mouvements de plus qu’en 2014). Le coefficient de remplissage des avions réguliers continue d’augmenter : +3 points à 73%.

Sur les deux premiers mois de l’année (1 224 678 passagers), l’offre en sièges à Nice-Côte d’Azur est presque stable à -0,9%. Le léger retrait est dû à la réduction de l’offre de certains pays européens : Royaume Uni, Norvège, Autriche, Pologne, Danemark. En France (+1,5% pax et +1,8% sièges), Paris-CDG, Strasbourg, Nantes, Bordeaux et Toulouse sont toujours en tête : au total, ces cinq escales représentent un gain de 21 600 pax vs 2014, une croissance de +12,5% de pax et une offre en siège de +11,9%. Même schéma qu’en France pour le podium en Europe (+1,9% pax et -2,9% sièges), les pays du mensuel sont également ceux du cumul : Irlande (+81,2%), Allemagne (+9,4%), Portugal (+64,9%) et Pays-Bas (+7,0%). Il faut noter qu’à l’exception des Pays-Bas, les autres pays bénéficient pour certaines escales de la continuité en hiver 2014/2015 du programme de l’été 2014. Beau fixe sur l’Afrique (+15,5% pax et +14,8% sièges) où même la Tunisie est en progression (+1,8%), +17,8% pour l’Algérie et +54,0% pour le Maroc (arrivée d’un second opérateur sur Marrakech depuis avril 2014). Le Moyen Orient (+10,1% pax et +5,8% sièges) bénéficie de la bonne santé des deux liaisons régulières : les EAU (+9,9%) et Israël (+13,9%). Le trafic Amérique du Nord est également positif (+2,3% pax et +5,7% sièges), même si la liaison régulière est suspendue depuis le 6 janvier (elle reprend avec le programme Eté 2015). Le coefficient de remplissage des avions réguliers gagne +3 points à 71%.

L’aéroport a d’autre part annoncé « une première nationale en aéroport » à partir de ce 13 mars 2015 : il augmente son débit d’accès Internet (via 2 opérateurs pour un débit multiplié par 7) et double le nombre de bornes connectées en wifi haut débit. Passant de 180 à 400 bornes, cette optimisation de la couverture réseau vise la quasi-totalité de la plateforme (pistes + terminaux, parkings à venir). « Avec le plus grand nombre de bornes par passager en France, et parmi les mieux pourvus d’Europe », aujourd’hui 5 000 personnes peuvent se connecter en simultané pour accéder à Internet sur l’Aéroport Nice Côte d’Azur. Les presque 12 millions de passagers de l’aéroport pourront profiter d’un service « de qualité largement optimisé, toujours gratuit, plus rapide et sans limite de temps ». Le déploiement se fait dès aujourd’hui sur les 180 premières bornes, puis début 2016 sur les 220 bornes restantes en s’alignant sur le planning des travaux de rénovation des terminaux en cours. Une refonte du portail d’accès wifi simplifié, proposant une meilleure visibilité de l’accès à Internet pour les passagers, est également en cours.

Rappelant qu’il avait été en 2000 le premier aéroport français à mettre en place un hotspot wifi, puis en 2008 à proposer une connexion wifi gratuite et illimitée à ses passagers, Nice-Côte d’Azur explique que « dans la continuité de sa politique d’innovation, il met à disposition de ses passagers, des équipages de l’aviation commerciale comme d’affaires mais aussi du personnel de ses plateformes de Nice et Cannes-Mandelieu » ce wifi amélioré. Pour Dominique Thillaud, l’aéroport « propose une fois de plus des solutions nouvelles qui répondent aux besoins des passagers connectés, à savoir : plus de simplicité, de rapidité et de services en situation d’ e-mobilité. Dans la lignée de notre politique d’amélioration constante du service client, il s’agit d’offrir à tous nos types de passagers comme d’équipages, de l’aviation commerciale comme de l’aviation d’affaires, ainsi qu’à notre personnel le service optimal à la hauteur de leurs attentes. Rester connecté grâce à une connexion gratuite et illimitée et bénéficier d’une large couverture réseau à haut débit, c’est ce qu’attend aujourd’hui la majorité des visiteurs dans un environnement aéroportuaire ».

http://www.air-journal.fr/2015-03-13-aeroport-de-nice-31-en-fevrier-wifi-haut-debit-ameliore-5140491.html

Commentaire(s)

  1. Est-ce que ADP pourrait également améliorer son wifi… il nous l’offre, mais c’est juste « injouable »… une connexion d’aussi mauvaise qualité, ce n’est pas un cadeau…

  2. Vincent
    Publié le 13 mars 2015

    Ce sont les personnes radiosensibles qui vont être ravies !

    Et allez, on bombarde votre corps de fréquences ! Nourrissons, enfants, malades et personnes âgées, vous n’avez plus qu’à voyager en roulotte !

  3. rantanplan
    Publié le 14 mars 2015

    Pour info aux rédacteurs, et après les résultats d’autres plateformes, BOD a vu son trafic augmenter de 6,6% en Février (6,3% en Janvier) avec une progression de 20,9% à l’international et 15,7% pour le Low Cost. Les autres aéroports de province (à part NTE) stagnent quand bien même on peut apercevoir une reprise analogue à Paris (entre 2 et 3%). Les bases grèvent elles l’expansion ?

  4. Publié le 14 mars 2015

    Le wifi a Nice est une foutaise : ca ne marche ABSOLUEMENT PAS et quand vous vous connectez, c est une vitesse a pleurer.

  5. Publié le 14 mars 2015

    Une loi intelligente : 1espace public = 1 wifi public !

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter