Alitalia : Venise intercontinentale, Caracas suspendue

air-journal_Etihad Alitalia Expo

La compagnie aérienne Alitalia inaugure dimanche sa première liaison intercontinentale au départ de Venise, vers Abou Dhabi, base de son actionnaire Etihad Airways. Ce sera également sa première nouveauté de l’année. Mais elle va de nouveau suspendre la route reliant Rome à Caracas, toujours en raison du problème de la dette en bolivars.

La nouvelle liaison de la compagnie nationale italienne reliant l’aéroport de Venise-Marco Polo à Abou Dhabi sera inaugurée le 29 mars 2015, avec un vol quotidien opéré en Airbus A330-200 pouvant accueillir 20 passagers en classe Affaires, 13 en Premium et 222 en Economie. Les départs sont programmés à 21h55 (arrivée le lendemain à 5h55), et les retours des Emirats Arabes Unis à 9h05 (arrivée 13h35). Alitalia partage ses codes avec Etihad Airways sur cette route sans concurrence directe, Venise accueillant également les avions d’Emirates Airlines et Qatar Airways.

La compagnie de l’alliance SkyTeam explique dans un communiqué qu’elle va ainsi « renforcer sa présence dans les aéroports du Nord-est de l’Italie avec cette nouvelle route, pour atteindre un total de 89 connexions hebdomadaires, 64 depuis Venise et 25 depuis Vérone. De Venise, Alitalia proposera environ 600 000 sièges en vols directs pendant la haute saison (de mars à octobre), comprenant des sièges sur des compagnies aériennes partenaires, vers Rome, Berlin, Düsseldorf, Paris, Amsterdam, Moscou et Tirana ». Le CEO d’Alitalia Silvano Cassano souligne que « la Vénétie est la deuxième région la plus riche d’Italie, et le Nord-est du pays est l’un des grands moteurs de l’économie européenne. Les connexions vers le sous-continent indien et l’Asie de l’Est ont été dans les mains des concurrents d’Alitalia depuis de nombreuses années. Ceci est sur le point de changer et notre force, combinée avec celle d’Etihad Airways, va nous permettre d’offrir des destinations, des fréquences de vols, des connexions et des services inégalés par la concurrence ».

Rappelons qu’une deuxième route vers Abou Dhabi sera inaugurée dimanche, au départ de Milan Malpensa. Un Boeing 777-200ER (30 passagers en classe Affaires, 24 en Premium et 239 en Economie) décollera tous les jours à 22h10 (arrivée le lendemain à 6h15) et repartira à 8h45 (arrivée 13h25), toujours en partage de codes avec Etihad et face à Emirates Airlines, Qatar Airways et Oman Air. Ce même jour en revanche verra l’arrêt de la ligne reliant Malpensa à Tokyo-Narita.

Alitalia explique que ces nouvelles connexions avec Abou Dhabi, pour un total de 42 rotations hebdomadaires, « vont renforcer l’offre intercontinentale, permettant aux passagers au départ de l’Italie du Nord-est d’atteindre non seulement les Émirats Arabes Unis, mais aussi et grâce au vaste réseau mondial d’Etihad Airways, 30 destinations au Moyen-Orient (Bahreïn, Mascate, Koweït, Dubaï et Al Ain), en Afrique (Johannesburg, Nairobi et Khartoum), sur le sous-continent indien (Mumbai, Cochin, Delhi, Bangalore, Karachi, Lahore, Dacca, Malé, les Seychelles et Colombo), en Asie (Pékin, Séoul, Phuket, Chengdu, Bangkok, Ho Chi Minh-Ville, Kuala Lumpur, Singapour et Jakarta) et en Australie (Melbourne, Sydney et Perth) ». Son chairman Luca di Montezemolo, a déclaré : « Nous sommes entrés dans une phase extrêmement importante dans le développement d’Alitalia, avec un accent porté sur le renforcement de notre réseau de routes en Europe et vers d’autres destinations internationales clés, comme Abou Dhabi, Séoul, Shanghai et Pékin ».

aj_alitalia a330-200Alitalia va d’autre part suspendre dès le mois prochain la liaison entre l’aéroport de Rome-Fiumicino et Caracas-Simon Bolivar, le Venezuela lui devant toujours une dette estimée à 177 millions de dollars (le dernier paiement remonterait à novembre 2014 selon certaines sources). Il reste cependant une rotation hebdomadaire dans les GDS entre le 1er mai et le 30 octobre selon AirlineRoute. La dispute sur les taux de changes entre le Venezuela et les transporteurs étrangers forcés de vendre leurs billets dans la monnaie locale, le bolivar, avait déjà poussé Alitalia à suspendre cette route en mai 2014, avant de la rétablir en septembre – avant donc la finalisation de l’entrée dans son capital d’Etihad Airways. Selon le CEO Silvano Cassano, l’A330-200 déployé vers Caracas trois fois par semaine devrait être redéployé sur une nouvelle liaison entre Rome et Bogota, sur laquelle Alitalia sera sans concurrence.

La dispute avait contraint Air France, Air Canada, Air Europa, Iberia, TAP Portugal, Avianca, Copa Airlines, Tale, LAN Airlines ou American Airlines à soit fortement réduire leurs capacités vers Caracas, soit carrément suspendre les vols. L’IATA avait accusé le pays de devoir plus de 4 milliards de dollars aux différents acteurs du transport aérien, en raison de la dispute sur les taux de change. Plusieurs compagnies ont depuis trouvé des accords avec le gouvernement local ; aujourd’hui, Caracas est desservi depuis l’Europe par Air France, Air Europa, Iberia, Lufthansa et TAP Portugal.

http://www.air-journal.fr/2015-03-26-alitalia-venise-intercontinentale-caracas-suspendue-5141587.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 27 mars 2015

    les compagnies aériennes complices de la destruction de Venise, comme de Santorin comme…..
    tous ces passagers qui vont d un point a un autre a cause des prix,juste pour être aller la ou on les pousse a aller
    pour rentabiliser des compagnies qui les exploitent
    comme ils exploitent le personnel

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter