Syphax repart au Canada, perd sa licence vers Djeddah

air-journal_Syphax Airlines A330-200

La compagnie aérienne privée tunisienne va reprendre au début de l’été 2015 sa desserte de l’aéroport de Montréal Trudeau. En revanche, elle a perdu sa licence entre Sfax et Djeddah en Arabie Saoudite.

Après l’avoir suspendu cette hiver, Syphax Airlines va reprendre sa desserte de Montréal-Trudeau depuis Tunis. La date de reprise de ces vols et les horaires seront communiqués ultérieurement. L’exploitation de cette ligne se fera, très probablement, en partenariat avec d’autres compagnies aériennes en mode interline et code share, annonce le communiqué. Il reste à savoir également comment sera opérée cette route, Syphax ayant résilié cet hiver son contrat de leasing pour son unique Airbus A330-200.

Une bonne nouvelle vient remplacer une mauvaise, puisque la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) tunisienne lui a retiré définitivement la licence d’exploitation de la ligne directe Sfax-Djeddah. Elle a justifié cette décision en expliquant que Syphax avait utilisé cette licence pour transporter des passagers pour le petit pèlerinage de la Omra alors que l’accord prévoit initialement l’exploitation d’une ligne régulière, n’incluant pas le transport de pèlerins. De plus, les vols directs pour le pèlerinage et le petit pèlerinage sont uniquement du ressort de Tunisair et de compagnies saoudiennes, ces opérations rentrant dans le cadre d’activités autorisées par la commission d’organisation du pèlerinage et du petit pèlerinage, relevant du ministère des Affaires religieuses. Le différend s’est amplifié car Syphax n’aurait en outre pas respecté la clause qui l’engageait à effectuer des vols réguliers toute la saison.

Le torchon brûle toujours entre ces deux acteurs puisque la DGAC tunisienne menace également de lui retirer des licences sur d’autres routes. De son côté, Syphax se justifie au contraire en indiquant qu’elle n’a pas d’interdiction de transporter des pèlerins, vu que sans eux, cette ligne serait déficitaire et perdrait toute son utilité.

http://www.air-journal.fr/2015-03-29-syphax-repart-au-canada-perd-sa-licence-vers-djeddah-5141829.html

Commentaire(s)

  1. czl
    Publié le 29 mars 2015

    Le feuilleton syphax continue …..

  2. De toute façon leur 330 était pourri .

  3. LORENZO CCO
    Publié le 29 mars 2015

    une ligne qui dépend d’un ministère des affaires religieuses.. vraiment la Tunisie à régresser.. elle revient au moyen-âge après Ben Ali.. Quel dommage !!!

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter